AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 0:48

En ce 7 mars 2013, je reviens de chez les morts pour créer le Topic officiel dédié à la sortie du nouveau Castlevania :
Castlevania : Lords of Shadow MIRROR OF FATE.

Episode développé par MercurySteam, produit par Dave Cox certe mais réalisé et imaginé par Enric Alvarez.
Retenez bien ce nom, un gars qui a vraiment du talent et qui dirige une équipe très prometteuse.
Certes, ils font encore des erreurs de jeunesse, mais on peut percevoir chez eux un potentiel incroyable.
Le mettront-ils à profit pour Lords of Shadow 2 ? Espérons le ! Pour l'heure, on parle de l'épisode intermédiaire
dans la trilogie Lords of Shadow, à savoir un épisode 3DS qui pourrait être développé en HD si le succès est au rdv.

Mirror of Fate (que l'on pourra je pense raccourcir par MOF (désolé j'ai jamais été fan des lettres en minuscules pour "Of")
est un jeu qui était prévu dans les tablettes pour le vendredi 8 mars en France et en Europe d'une manière générale.
Finalement, comme à chaque fois, il a été reçu par les magasins de jeux quelques jours plus tôt, les premières boutiques
parisiennes l'ayant reçu mercredi 6 mars vers midi.

J'ai pu acheter le mien ce mercredi vers 17h, et après avoir mangé des bonnes pâtes bolo, préparé mon stock de bonnes
bières belges et couché le bébé, je m'y suis tranquillement collé, pour une expérience intéressante (mais imparfaite) qui n'a malheureusement pas duré fort longtemps.

En effet, vers 4h du mat', l'aventure était terminée. Pire encore, il ne m'a fallu que quelques heures de plus pour peaufiner
mon pourcentage de complétude à 100 % (il faut dire qu'en le terminant, j'avais déjà bien rasé le Château vu que j'étais
à 86 %). Certes je suis un grand habitué de ce type de jeu plate-forme / aventure / action, j'y ai passé 25 ans de ma vie,
mais il s'agit quand même d'une réelle première grosse déception : la durée de vie ne résiste pas à un chasseur de vampires
aguerri. Il reste la technique de jouer 1h par jour en se limitant, avec ce principe vous devriez 13/14 jours, parce que vous
ne vous souviendrez pas bien des lieux et tournerez peut être parfois en rond (ça arrive moins quand on s'y colle d'une traite
une soirée + 1 nuit d'affilée).


Je vais rattraper mes 7 mois d'absence sur le forum et ainsi entamer ce topic nouvellement crée en vous proposant une Review complète avec ressenti. Par contre, je mettrais la plupart des informations cruciales en caché, je ne compte pas me retenir dans mes propos et ça va forcément lâcher des informations cruciales. Du coup, pour les membres de la communauté qui n'ont pas encore terminé le jeu, ou pour tous ceux qui ont prévus de se le faire, mais pas tout de suite, j'estime qu'il est essentiel de les préserver de toutes informations qui viendraient leur gâcher leur plaisir de découverte.s.


Vivant reculé de toutes informations pendant plusieurs mois pour ne pas me spoiler quoique ce soit (nouvelles images,
nouvelles vidéos, nouveaux trailers, infos lâchées sur Tweeter etc etc) j'ai réussi à bien me préserver pour avoir une
expérience de jeu la plus propre possible et un maximum de surprises. Certes j'avais retourné la démo dès la Japan Expo
de juillet 2012, mais j'ai quand même été agréablement surpris par ce titre, proposant beaucoup de fraîcheur pour un Castlevania.


4 persos sont dirigeables à travers 4 actes différents.

ACTE 1 : Gabriel

Je préviens tout de suite ceux qui pensaient faire une partie de l'aventure avec Gabriel : il n'en est rien. Il n'a droit qu'à un prologue servant purement et simplement d'entraînement aux commandes et aux principes de combat : comment enchaîner, bloquer, contre-attaquer, faire une choppe, etc etc... Phase de Gabriel très décevante, donc. Ca ressemble plus à un didacticiel qu'autre chose.

Spoiler:
 


ACTES SUIVANTS
Pour l'enchaînement des héros suivants, je me sens obligé de mettre ça sous spoiler.

Spoiler:
 

Sympathique idée, très bonne mise en scène, avec beaucoup de suspense distillé ça et là, permettant de titiller notre curiosité, en réservant les grandes révélations pour "le plus tard possible". J'y reviendrai quand j'évoquerai l'histoire.


EXPERIENCE DE JEU


MOF est un jeu atypique. Il s'oriente sur plusieurs chemins mais il est difficile de qualifier le genre. On a :

- de l'exploration en 2.5 D : très agréable
Ca fait plaisir de jouer à un Castlevania basé sur l'exploration, mais sans verser dans le Metroid vania.
L'exploration reste ouverte, avec parfois plusieurs embranchements possibles, même sans ne posséder
aucun pouvoirs spécifiques. Très bon point, qui change des IGAvania très scryptés : d'abord la glissade,
ensuite le double saut, ensuite le pouvoir de voler, etc etc... Là on a "un peu plus" le sentiment d'être en
liberté à travers de multiples zones du Château. Un bon point.


- du fight avec gros combos + blocages + esquives + attrapes + coup finish : agréable
Les coups sortent bien et facilement, certains combos sont jouissifs et hyper efficaces, good. Mais !
Je n'adhère pas trop au maniement du perso, qui donne une impression d'être un lourdeau.
Il est très facile de placer un "contre parfait", avec un peu d'expérience on ne finit par ne faire
plus que ça avec une contre attaque mortelle qui ne laissera aucune chance à l'ennemi. La puissance
des attaques de zone est elle aussi abusée, on peut vraiment en finir rapidement avec les ennemis
venant tenter de barrer notre chemin. Bref, bien trop simple. Aucun défi, circulez y'a rien à voir.


- de la plateformes : sauts, escalades, balançoires, parties de grimpette en temps limité : moyennement agréable
J'ai grand plaisir à retrouver de la vraie plateforme, sauts millimétrés à des hauteurs vertigineuses, le fait de perdre
de l'énergie en tombant de haut ne gêne pas vraiment, le perso s'accroche et descend des plateformes très
facilement, les phases de balançoires sont super simples, même quand on doit en enchaîner 3-4 d'affilée,
parfois on doit faire face à un sablier qui chronomètre l'action à réaliser (trop rarement malheureusement.)
Là où le bât blesse, c'est encore et toujours dans les sensations de jeu, le perso dans l'air donnant vraiment
l'impression d'être comme "en apesanteur". Pas assez précis, pas assez arcade, pas assez nerveux selon moi.


- des trésors à trouver + cadavres de soldats trépassés : grosse et énorme déception
J'adore le principe, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Sauf que là pour un Castlevania, il y a un REEL
foutage de gueule. Tous ceux qui ont grandi en tentant de traverser des faux-murs en frappant partout dans le
décor pour trouver des poulets rôtis, des objets ou des passages secrets, peuvent arrêter.
VOUS NE TROUVEREZ PAS UN SEUL PASSAGE SECRET DANS TOUT LE JEU. Voilà, c'est dit.
Mais de qui se moque t-on ? C'est l'un des éléments essentiels de Castlevania : trouver des secrets facultatifs.

Là, non seulement tout est pleinement visible, mais en plus les secrets sont notés sur la carte que l'on explore
avec un affreux ??? qui vient complètement gâcher le plaisir de l'exploration. En outre, cela vient donner
un malus à la durée de vie, déjà que le jeu se termine vite, en plus il se torche à 100 % dans les heures qui
viennent. Vraiment l'un des problèmes principaux du jeu, selon moi. J'aurais aimé :
- soit un mode Expert ne permettant pas d'afficher de cartes (ouais, carrément, comme dans Metroid 2 par ex)
- soit un mode "sous-Expert" faisant apparaître la carte mais avec rien dessus (ni les secrets, ni les objectifs à
accomplir, en somme une carte totalement vierge en somme n'étant là que pour nous aider à nous repérer).

- des combats de boss sous plusieurs aspects : fight QTE, fight réel, combats exclusivement basés sur l'esquive
ou parfois même sur la fuite (donnant l'occasion de faire de la plateforme pendant un combat de Boss).
Le sujet des Boss laisse un goût mitigé. Le plus gros problème, je vous le donne en mille : la facilité.
Il m'est arrivé de perdre quelques vies lors de certains combats de Boss. Et bien devinez quoi : on reprend pas le Boss en entier ! Je m'explique. Les Boss sont en général très résistants et il leur faut un bon paquet de coups avant de crever. OK cool. Sauf que non ! Parce que quand on retire 1/3 de sa life bar, il y a une mini cutscene, et le plus souvent un changement de pattern s'ensuit. Et si jamais on perd une vie à ce changement de pattern, c'est là qu'on recommence ! ABUSE. Les Boss ne représentent plus aucun challenge du coup. On sait qu'on a plusieurs vies pour en venir à bout, qu'il suffit de s'acharner comme un bourrin jusqu'à la cutscene, puis on crève, on s'acharne comme un bourrin jusqu'au pattern suivant, et ainsi de suite jusqu'à sa mort. On peut baser sa stratégie sur du gros combat bien bourrin, et ça, c'est impardonnable.


Pour les QTE : je ne vois pas le problème en fait. Il faut réaliser des actions pour que certains combats se terminent, pourquoi les gens gueulent comme ça ? Les combats qui ne se basent que sur du QTE sont extrêmement rares, et ils sont tous supra-épiques avec une mise en scène et une violence rares. Rassurez vous les Gamers, les Boss, il faudra se les coller à la main, pas autrement. Les QTE ne sont là que pour satisfaire notre plaisir malsain d'écrabouiller la sale face de rat qui aura bouffé nos 50 combos avant de s'affaiblir. Ils ne sont qu'un défouloir venant conclure le combat, pas LE combat.


- zéro salle de sauvegarde redonnant toute la vie et toute la magie : OUF !!
Cet héritage d'IGA, qu'on a vu aussi dans COTM, est définitivement banni. C'est une bonne chose.
D'autant qu'il y a suffisamment de fontaines de vie et de magie qui jalonnent le parcours. En passant,
j'adhère énormément au principe de ces fontaines qui mettent un peu de temps à se regénérer, ce qui
nous pousse à aller à la suivante sans attendre sur place.


- quelques téléporteurs permettant de raccourcir la durée des allers-retours. BOF
Les téléporteurs sont extrêmement mal placés, et vraiment inefficaces ! Ne servent qu'occasionnellement.
Là encore, les développeurs n'ont pas tranché. Soit ils en mettaient aux endroits stratégiques (un peu le
but d'un téléporteur) soit ils n'en mettaient pas du tout ! Pourquoi en avoir mis mais aussi peu et à des
endroits aussi nazes ? Et puis, le parti pris graphique de ces téléporteurs a de quoi étonner. Ils ont
vraiment une gueule hyper chelou, vous me direz ce que vous en pensez quand vous les verrez !! Wink


Bref, a priori, le contenu de Mirror of Fate est plaisant.
C'est la cohérence du tout qui laisse à désirer. Le jeu ne fait pas un choix plutôt qu'un autre,
du coup c'est un produit vraiment atypique - qui trouvera ses détracteurs sans peine.
Les férus de plateformes vont gueuler parce qu'il n'y en pas assez.
Les férus de combats vont gueuler parce qu'ils sont trop faciles et il en plus il y a des sauts à faire.
Les amateurs d'exploration vont gueuler parce que la carte dévoile tout.
Les amateurs de jeux difficiles vont gueuler parce que le jeu se boucle en 10h.
Les amateurs de jeux faciles vont gueuler parce qu'un débutant aura du mal.

En définitve, il ne plaira pas à grand monde ce jeu !!!!
Pourtant, il est bourré de grandes qualités.

Je fais un topo de ce qu'ai aimé :

- une mise en scène géniale, très travaillée, les travellings et le background renforcent
ce côté cinématographique, la 3D est hyper belle et classe, avec pleins d'effets vraiment
bluffants, des gags ou des éléments angoissants apparaissent "hors champ"(et ne sont pas affrontés).
Vraiment une expérience unique, d'autant plus dans Castlevania. Vive la 3DS, elle permet des effets dingues.

- des décors grandioses, chevaleresques et poétiques. Jamais aucun coucher de soleil n'a été aussi beau,
les moulins à vent, les cascades, les ruisseaux et leurs ponts, les détails graphiques sont épatants.
Les remparts de Château, massifs, sont plus impressionnants que jamais. La muraille, les douves, le
pont levis et l'architecture globale rendent hommage au Château de Dracula, tel qu'on peut se le représenter.

- une très bonne ambiance générale, parfois légère, mais le plus souvent glauque, parfois même on peut
éprouver un certain sentiment d'angoisse voire même des moments de malaise. Je n'avais plus ressenti
cela dans un Castlevania depuis l'épisode N64. Le jeu n'est clairement pas à conseiller aux plus jeunes.

- des pouvoirs et armes secondaires originaux et qui sortent des sentiers battus.
Beaucoup de surprises dans les transformations et possibilités de gameplay.

- pas mal de zones à parcourir, présentant de la variété, et la possibilité de voir des endroits
transformés par le temps (idée malheureusement sous exploitée, comme nous le verrons après).
Le Château et ses alentours donnent l'impression d'être gigantesque (ce n'est qu'une impression,
comme le diront les mauvaises langues).

- des phases de jeu extraordinaires ! Mention spéciale au combat contre la Dame de la Crypte.
Absolument bluffant, et rafraîchissement car nous avons ici un Boss totalement original et réussi.
Le déroulé du combat est extraordinaire, la mise en scène stupéfiante, on va de surprise en
surprise avec ce Boss. Mention aussi du combat final contre Dracula, cette phase essentielle n'a
pas été ratée, avec un combat épique et technique. Dommage qu'il n'ait pas droit à des transformations.

- Bravo au personnage du "Fabricant de jouet". Un être malsain et malfaisant que j'espère de tout coeur
revoir de manière plus approfondie dans Lords of Shadow 2. Je n'en dirais pas plus car je spoilerai sinon.

- La mise en scène est là encore très efficace, et la réalisation des très nombreuses scénètes 3D est appréciable.
En ce qui concerne les dessins animés, je les trouve carrément sublimes : doublage impeccable, effet 3D bluffant,
les sentiments arrivent à passer, le parti pris graphisme est réussi. Vraiment un bon point. Ce qui est moins cool,
c'est de devoir se les retaper quand on recommence une partie en mode Hardcore...

- Les Boss sont pas trop mal, assez variés, et pas toujours très gros (d'ailleurs c'est pas les plus gros les plus durs).
Ils renouvellent complètement l'univers de Castlevania, et sortent complètement des sentiers battus. Vive l'originalité !
Il est vrai que ne plus croiser la Mort, Medusa, La Momie, Golem, Bat, et tous les affreux de service, ça fait quand
même un bien fou. Certains boss sont même hyper surprenants, comme la Dame, déjà citée plus haut. On croirait
au départ une femme-zombie échappée d'un film d'horreur, en fait ce n'est pas ça du tout...mais chut !!!

- Plein de détails scénaristiques qui ne prennent leur sens quand on fait plusieurs parties. On comprend beaucoup
mieux les interactions, notamment celles d'Alucard et Simon. Par exemple, la première fois, j'ai trouvé ça ridicule
quand Simon se fait mettre KO par les pt'its gnomes. Mais en fait, c'est parce qu'il voyait Alucard tomber en feu
et qu'il était distrait qu'il n'a pas vu le coup arriver. Et ce fameux Alucard en feu, on le vit quand on le joue...
J'aurais plein de choses du même style à rajouter mais je ne veux spoiler personne... On trouvera juste plusieurs
clins d'oeil à la saga Castlevania : l'évocation des Bernhardt, de Grant (yes yes yes), la participation au combat
des Belnades et même.... des Schneider ! Si si si ! Ces références font toujours plaisir aux gros maniaques de
Castlevania, Mercury Steam aurait eu tort de s'en priver.


De la même manière, voici la liste des éléments moins appréciables :

- la durée de vie et la difficulté : bien en deçà de ce qu'un fan de Castlevania est en droit d'espérer.
Clairement le plus gros point noir du jeu, et de loin. Un bon joueur peut torcher le soft le jour de sa
sortie à 100 %, c'est pas admissible. Le pire : c'est qu'on retrouve le sourire aux lèvres quand à la fin,
on nous annonce avoir débloqué le mode "Hardcore". Eh bien, je viens d'arriver au scénario d'Alucard,
et à part le fait que les ennemis retirent plus de vie quand ils nous touchent, je ne vois pas la différence !
Dommage ! J'ai une demande pour ceux d'entre vous qui ont ou qui vont finir le jeu prochainement :
comment avez-vous fait pour démarrer une partie en Hardcore sans qu'elle soit en New Game + ?
Moi personnellement je n'ai pas trouvé. Je n'arrive pas non plus à copier mes parties. Merci de vos réponses.

- J'en profite pour dire que 2 parties seulement, c'est trop peu. Plus de programmes auraient été bienvenus,
d'autant plus que les Boss finaux de chaque scénario ne sont affrontables qu'une seule fois ! Moi qui voulais
à nouveau vaincre Dracula, j'ai pas trouvé le moyen de le faire à part en recommençant une nouvelle
partie depuis le début.

- Le Level Design : pas assez diversifié. Les zones sont variées sur le plan esthétique, mais pas assez
renouvelées dans le Level Design. Ce sont le même type de pièce, qu'on soit dans une geôle, une église
ou bien une grotte. Dommage pour la cohérence. Quelques zones restent intéressantes : les remparts avec
la gargouille qui nous suit (nécessite un peu d'astuce), le théâtre, les grottes avec leurs cascades qui sont
très réussies (tout comme les effets aquatiques d'une manière globale). Certes, le Level design n'est pas
aussi pathétique qu'un LOI ou COD, mais les zones auraient pu être plus vastes et mieux découpées.

- Zéro objets ou passages secrets. Ce qu'il faut récupérer est dans le champ, donc zéro surprise.
Impardonnable pour un Castlevania, ou d'ordinaire on peut encore trouver des secrets que l'on ne
connaissait pas à la 12ème partie.

- L'histoire : complètement convenue. Depuis 1 an j'avais imaginé le script, mis à part l'ajout du Fabricant
de jouet, de la personnification du Destin, ou d'autres personnages mineurs, tout était évident, depuis longtemps.
Il n'y a donc pas à s'en réjouir, ni à la critiquer. C'est un parti pris qui s'éloigne de la saga d'origine et de
Dracula's Curse, mais après tout, pourquoi pas ? Il y aura toujours des gens pour pester parce que l'origine
des personnages ne colle pas à l'idée qu'ils s'en faisaient. Tant pis pour eux. Les personnages restent attachants,
j'avoue adorer Trevor et le destin si cruel qu'il a essayé de combattre...en vain. Cela fait rentrer la série dans
la catégorie des séries dites "matures" où ce ne sont pas toujours les bons qui gagnent à la fin. D'ailleurs, qui est
bon ? Qui est mauvais ? Les personnages sont assez ambivalents, à l'image d'un diabolique Gabriel, ayant pourtant
gardé de forts côtés humains, notamment lors de la scène, très triste, où il refuse la mort de son fils.

Bref, une histoire mi-figue, mi-raisin. C'est pas génial, mais c'est pas nul non plus. A l'appréciation de chacun...

- la maniabilité. J'aurais 100 fois préféré la croix plutôt que le stick. Faire un Dash avec Avant Avant deux fois,
c'est la galère ! Parfois sur les rebords, on fait Droite, et le personnage regarde en bas. Et puis se R en permanence
pour se détacher quand on est agrippé, je ne trouve pas ça très naturel et j'ai un peu de mal à m'y faire.
Surtout ce que je n'aime pas, c'est cette sensation de lourdeur du héros, que je ressentais déjà sur les démos il y a
8 mois, et qui n'a pas complètement été corrigée. Cette sensation d'apesanteur quand le héros bondit et frappe.

- les bruitages pas assez percutants, notamment lors de toutes les sauvageries perpétrées par nos héros lorsqu'ils
attrapent un ennemi et lui font un finish. Il aurait fallu rendre les bruitages plus bruyants et dégueulasses, à la
manière d'un God of War. Je sais, ça fait sadique, mais quand on voit un ennemi se faire couper en deux et qu'on
entend rien, on sent comme un manque. C'est une occasion manquée d'avoir marqué le titre d'une manière plus
"arcade".

- le manque de variété des ennemis : ils sont sympas mais pas assez nombreux, ni dans la quantité, ni dans l'agressivité,
ni dans le nombre proposé. On a vraiment l'impression d'enchainer : loups-garous, squelettes, harpies, loups à nouveau,
mermaid, squelettes, harpies....je l'ai déjà dit ? Bah, c'est l'impression que donne le jeu ! Ne pas avoir beaucoup de
variété ni de résistance à opposer. J'aurais désiré plus de sales bestioles à défoncer. Et des bestioles plus costaudes.


La dernière chose encore non évoquée reste...les musiques. Eh bien, fans de Lords of Shadow, vous allez être
heureux...on nous ressort plus ou moins la même chose. Il y a des thèmes très sympas, mais globalement on
ne retient rien. Et pour cause : les musiques sont hyper dynamiques : un ennemi apparaît, hop on nous sort un
thème de fight, il y a un moment de calme dans le jeu = la musique s'adoucit etc etc.... On parlera donc plus
d'une ambiance musicale que de musiques à proprement parler. Ceux qui voulaient de la Pop électronique comme
les musiques NES et GB seront dégoûtés, ceux qui voulaient de la musique de cinéma seront ravis. Le tout reste
très clean et colle bien au jeu, indiscutablement. Araujo a beaucoup de talent, après je serais ravi que Konami
change de compositeur une fois que la trilogie Lords of Shadow sera bouclée.

J'ai par exemple eu un bien plus gros coup de coeur pour l'ambiance musicale de Castlevania sur Nintendo 64
que pour celle de LOS et LOS MOF. C'est très bien, joli, artistique...mais cela ne s'écoute pas sans jouer.

Voilà en gros ce que j'avais à dire sur le jeu. Très bien, loin d'être imparfait cependant, trop faiblard niveau durée de
vie (comme tous les jeux actuels de toute façon), artistiquement très réussi, et en mettant plein la vue.
Cependant, il est étrange, évoluant sur plusieurs plans et ne tranchant pas assez. Comme si les développeurs
voulaient faire plaisir à tout le monde : aux fans des jeux d'IGA et aux plus anciens. J'aurai souhaité qu'ils
s'affranchissent davantage des créations Castlevania passées, qu'ils nous virent ces conneries de téléporteurs
par exemple, qui font perdre plus de temps qu'autre chose vu là où ils sont placés, et qu'ils aillent plus loin
avec un maniement totalement arcade basé sur 2 touches et c'est tout. Leur mode Hardcore est une vraie
blague, là encore je ne vois pas où ils veulent en venir.

Dispo pour vos commentaires ou éventuels appels à l'aide.



Dernière édition par S.A.S back from his grave le Dim 10 Mar - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAiWAi
associable
avatar

Masculin
Nombre de messages : 614
Age : 36
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 1:30

Content de te voir sortir de ta tombe ... en pleine forme pour un mort vivant !! Smile

Impressionnant ... tu as été prolixe sur le coup. Mais je lirai ça quand j'aurai fini le jeu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 6:44

KAiWAi a écrit:
Content de te voir sortir de ta tombe ... en pleine forme pour un mort vivant !! Smile

Impressionnant ... tu as été prolixe sur le coup. Mais je lirai ça quand j'aurai fini le jeu. Wink

Merci. J'ai tenu à ne plus aller me renseigner sur Castlevania avant de pouvoir jouer au jeu,
pour de vrai, par moi-même, sans me faire spoiler. L'attente a été longue, pour un résultat
très sympathique mais quand même assez frustrant.

Une preuve de plus, ce soir j'ai terminé le jeu une deuxième fois en mode Hardcore.
Et malheureusement, cela ne débloque pas un "Super Hardcore Expert Mode" dont le
jeu aurait pourtant bien besoin pour être considéré un tant soit peu comme difficile.

Cela s'est fait en 5h, montre en main. Même si j'avoue ne pas être né de la dernière pluie,
c'est quand même beaucoup trop peu. Pour y avoir bossé autant d'années (2 ans 1/2)
on peut dire que MercurySteam a péché sur la longueur / consistance du contenu.
De gros efforts sonores, artistiques et visuels. Mais la durée de vie ne tient pas la distance.

J'aimerais connaître la tête des programmeurs qui ont bossé + 2 ans sur ce jeu, en y passant
des nuits blanches...s'ils apprenaient qu'un joueur avait retourné leur jeu en seulement 11h.
Ca devrait les rendre malades...


Je complète le "j'aime / j'aime" pas proposé plus haut :


Points positifs (suite) :

- les 2 énigmes. Seul Alucard y a droit, mais les deux sont très sympathiques !
Il faut chercher un peu, sans avoir toutefois à se casser la tête pendant des heures.
En tout cas, il n'y a pas du tout besoin d'aller voir la solution ou d'acheter la réalisation de l'énigme.
Pour celle de la lumière à dévier, ne vous rappelle t-elle pas le tout dernier Stage de Super Hunchback
sorti sur Game Boy au début des années 90 ? C'est exactement le même concept d'énigme, avec pleins
de miroirs ! Mais c'était 100 fois plus dur dans Super Hunchback, à cause du temps limité pour trouver
la solution à cet immense casse tête géant. Rien qu'arriver au dernier stage de ce jeu de plateformes
mythique, y'a pas grand monde qu'à dû réussir cet exploit.

- les scénarios croisés sont vraiment L'EXCELLENTE IDEE de Mirror of Fate. Après une deuxième partie,
on perçoit mieux ce que les développeurs et scénaristes ont voulu faire. Au départ, c'est assez confus,
et on a une espèce d'impression d'incohérence. De même, à force de faire face à des portes fermées,
on s'y perd dans la progression des personnages, et des fois on ne sait même plus comment on en est
arrivé là. Eh bien, je vous invite à faire le jeu une deuxième fois (au minimum, ça ne prend que 5h de toute
façon) et là on comprend beaucoup mieux. En général, ce sont les Boss qui intéragissent avec l'environnement.
Souvent, ça se passe au moment de leur mort. Une grande porte massive est certes incassable pour nous,
mais pas pour ces monstruosités gigantesques qui passent leur temps à défoncer le décor et leur propre
Château juste avant de crever. Je sais pas, peut être que ça les défoule de péter les sols et plafonds avant
de rendre l'âme pour de bon.

- très beau, vraiment. Certains coins du jeu sont absolument splendides, magnifiques, utilisez tous les superlatifs
que vous voudrez, vous serez encore en dessous de la vérité. Par moment, il faut le voir pour le croire !
Rien que pour ça, les abrutis qui notent le jeu en dessous de la moyenne méritent des baffes dans la tête.
Tout comme la flopée de fansboys obtus qui en profitent pour défoncer la 3DS et ses capacités techniques
soit disant "restreintes" au profit de la PS Vita, comme si c'était une considération technique qui faisait une
bonne console de jeux ou pas. Petits cons, va. Je m'égare là, je reviens au sujet....

- je vous invite à bien faire attention aux détails, notamment à l'arrière plan (parfois c'est sur le devant) :
Mirror of Fate grouille littéralement de créatures, qui passent sans qu'on sache pourquoi, et qui se barrent.
Cela surprend même lors d'une deuxième partie, et cela rajoute énormément de vie et de cachet au jeu.
Bravo MercurySteam, vous avez bien peaufiné cet aspect. Surtout qu'on est dans un jeu qui se joue en 2D !


Point négatifs (suite) :

- 2 énigmes...c'est bien trop peu ! Les casse têtes sont pas mal, mais on aurait voulu en avoir beaucoup
plus ! Dans la salle des jeux, j'ai rêvé refaire une partie d'échec contre un vampire récalcitrant, mais non.
C'était juste un gros clin d'oeil à Lords of Shadow premier du nom, sans aucun rapport avec une énigme.
Dommage ! Voilà une belle occasion manquée.


- ensuite, dommage que les zones soient très inégales sur le plan des décors. Par exemple, l'intérieur du Château
est beaucoup moins joli que les extérieurs. Ca ne pique pas les yeux, mais on voit bien que les graphistes ont
mis le paquet sur certains endroits et pas sur d'autres. Mention spéciale de la nullité de la cuisine, autant
l'endroit était anthologique dans Lords of Shadow, autant là ça ressemble à tout sauf à une cuisine !

Alors d'accord, rendre une Geôle ou une grotte aussi séduisantes qu'un charmant village sur coucher de soleil,
c'est pas facile. Mais au moins, il faut qu'on puisse identifier les zones par leur visuel ! Pas juste en voyant le
nom affiché sur la carte. J'ai rarement vu une Bibliothèque avec aussi peu de bouquins. Là encore, LOS avait
mis la barre très haut (Super Castlevania IV aussi, en son temps, et même la Library de SOTN) mais la
Bibliothèque de MOF est totalement ratée (on en retient juste un très beau passage sur les remparts extérieurs
de la Bibliothèque, riche en cadavre de soldats d'ailleurs).

- J'avais oublié de le signaler tout à l'heure, mais un truc en particulier m'a vraiment gavé.
Il s'agit de....ces saloperies de "piège à vapeur". Non mais de qui se moque t-on ?
Je ne veux même pas parler d'anachronisme ou quoique ce soit. Mais trouvez-vous normal
que le Château de Dracula en soit équipé partout et dans chaque recoin ? Et quand je dis partout,
c'est vraiment partout. Sur les murs, les sols, les plafonds, suspendus dans l'air sans aucune raison,
et même de façon sous-marine dans les lacs environnants le Château !! Qui c'est qui a pensé à les installer là ?

On peut dire qu'il en crache de la vapeur, ce Château ! Ca doit cacher de belles réserves de gaz dans le
sous-sol, Total devrait faire une extraction sous le Château de Dracula, il y en aurait pour 1000 années
d'exploitation tellement y'en a. Non mais sérieux, ce sont ces satanés pièges qui seront vos plus grands
ennemis dans le jeu. Quel dommage.... On aurait pu avoir des pics, des lances, du feu, de l'acide, que
sais-je encore...eh bien non, on a des "pièges à vapeur". Même le jeu l'écrit textuellement, à un moment !

Bref, ces grands gaillards que sont Trevor, Simon ou même Alucard, vous savez pas comment les tuer ?
Et bien, projetez-leur de la vapeur, tout simplement ! Les programmeurs ont été bien cons, sur ce coup là.

Pour l'électricité, c'est un peu pareil, ils ont un peu trop forcé la dose.
Dans la Clock Tower ou le Labo, je veux bien, mais là il y en a un peu trop "partout".


- toujours dans les bizarreries venues d'ailleurs....quelqu'un peut-t-il m'expliquer ces rails magnétiques ?
Franchement, ils ont fumé ou quoi ? Quand j'ai vu ça, j'ai cru que j'avais trop picolé.... des rails
magnétiques, sérieux ? Ils pouvaient pas mettre une corde ? Ou un système d'attache avec poulies ?
Parce que là, quand on est perché sur leurs rails magnétiques, on se croirait juste dans Metroid Prime !!
Totalement pas sérieux, les mecs. Pareil, on retrouve des rails magnétiques dans les niveaux scientifiques.
Bon, déjà, ça passe assez moyen. Mais on trouve aussi dans des grottes humides ! Genre la Mine.
C'est complètement abusé....on joue pas dans l'univers futuriste de Sonic ou Metroid là, mais à Castlevania !
Ca se passe au Moyen Age, les mecs, on vous a pas dit ?


- D'ailleurs, dans ce même niveau, on retrouve un étrange temple païen (cf lectures des soldats morts,
je n'invente rien !!!!), qui s'ouvre en emboitant un Cube Aztec dans un mur égyptien ! L'objet nous étant donné
par un être personnalisant le Destin lui-même.....là c'est sûr, les concepteurs ont vraiment fumé la moquette à fond.
Surtout que derrière ce mur totalement insolite, on trouve un cercle de Sorcières à poil avec des masques africains
(dont on apprend qu'elles cherchent à prendre le contrôle du Château, mais oouuuuuiiiii bien sûuuur).
Et qu'est ce qu'il fait, ce troupeau de Sorcières strip-teaseuses ? Il rend inefficace le sort Ghostbusters de Gabriel,
évidemment ! Le fameux sort qui lui permet de sceller des créatures maléfiques, et dont on ne sait rien (j'y reviens
plus loin dans mon message). Les Strip-teaseuses font donc revenir à la vie l'affreux jojo sans charisme qu'on doit
juste se farcir une 3° fois de suite, et ce coup-ci dans un affrontement 100 % QTE ! Cool !!! Crying or Very sad


- toujours dans la Mine, en jouant avec Trevor, vous remarquerez un moment dans un couloir où il y une
profondeur de champ, qu'il se passe une scène super étrange que personne ne nous aide à décrypter, pas
même ces fameux soldats morts qui ont pourtant la langue bien pendue quand il s'agit d'écrire un message
avant de mourir ! Je reviens à la scène trop zarbi : il s'agit d'un groupe d'individus, genre secte (ils me font
penser aux morts sur le Yomotsu Hira dans Saint Seiya), qui se barre pour aller on ne sait où.
Ils ont un guide avec eux, qui tient une torche, et qui semble nous défier de loin....et même ce mec là,
quand on attend un moment, eh bah finalement, il décide de se barrer et de rejoindre le troupeau de
moutons précédent. Chelou chelou chelou ! Quelqu'un a un décodeur avec lui ?

scratch scratch scratch scratch scratch


C'est vraiment sur ce genre de détails mis bout à bout, qu'on peut se dire que le jeu est "étrange".
Il a une identité, ça c'est sûr.... mais toutes ces petites conneries, ça fini par saouler un peu.
Comme quand Gabriel se met à jouer les Ghostbusters, je suis sûr que vous l'avez tous remarqué
car ça se passe dans le prologue tout au début du jeu. Quelqu'un peut me dire d'où lui sort ce pouvoir ?
Rien n'est expliqué dans le jeu ! Pas une ligne ! Ni même un début de piste. Ce pouvoir magique,
pourquoi ne l'a t-il pas utilisé plus tard pour vaincre les Seigneurs de l'Ombre ? Rudement efficace, son
truc ! Dès qu'un Boss se pointe : hop, je te scelle ! On en parle plus ! Totalement risible et dépourvu de sens.


Ainsi, comme tu le dis Kaiwai, on peut profiter du jeu en marchant. Crois-moi, ça a été mon cas, je me suis
même souvent arrêté d'avancer juste pour admirer les décors à l'arrière plan. Ce n'est pas parce que j'ai
littéralement torché le jeu, que je n'ai pas pris mon temps d'analyser tous les détails qu'il propose.
L'ayant terminé deux fois en 1 journée, je peux dire que je connais déjà Mirror of Fate par coeur.
Pour l'avoir savouré dans tous les niveaux de difficulté au score maximum de 100 %, je peux affirmer que
ce soft ce torche vraiment très rapidement, et c'est bien là mon plus grand regret. Allez, j'y go ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 13:30

Alors alors alors...

S.A.S: tu me disais que je devrais déjà avoir fini le jeu... Je répondrais que j'essaye de prendre mon temps. En fait, je n'ai pas énormément de temps pour m'y mettre, pour diverses raisons personnelles. Alors j'y passe 2 heures par jour environ...

Là je suis en train de rétamer le mob qu'on rencontre encore et encore... avec Alucard.
La victime du pouvoir Ghostbuster...
(Pour moi, ce monstre ressemble à une Manticore)

Je sais pas si on rencontre le Fabricant de jouets, mais pour ce que je peux en voir (les textes, et les lieux) il semble particulièrement intéressant.


On a des capacités très différentes, et je suis très loin d'être un excellent joueur qui maîtrise parfaitement chaque jeu.


(bon ça y est, j'ai tué le mob)



Difficile pour moi de taper tout un pavé, alors je vais plutôt essayer de répondre point par point à ce que tu as écrit... avec ce que j'en sais actuellement:

-Scénario en actes à rebours... Bon, on était prévenus, en fait, et j'espère qu'il y aura effectivement des trucs intéressants à se mettre sous la dent à la toute fin.

-exploration en 2.5d: en fait ça me fait penser à Dracula X Chronicles sur le principe... Un principe auquel j'adhère, parce que ça a bien plus de gueule que les fonds colorés qu'on voyait dans Por par exemple. Les décors en fond rendent réellement le château plus vivant.
(Reste la conséquence: pourquoi le personnage se promènerait-il en 2D s'il voit une porte ou un escalier en arrière plan?)
En tous cas, les ennemis utilisent bien ces décors: ils passent devant la caméra, sautent à l'arrière-plan, ça c'est de l'idée à exploiter.

-Combats en combos bloques contres etc: Si le principe est effectivement agréable, je sais que je suis assez nul à ce genre de systèmes (par exemple dans les Devil May Cry). Cela ne m'empêche pas d'apprécier le jeu. D'une certaine façon, ça me le rend plus difficile. Et quand je bloque vraiment, j'essaye d'utiliser une technique que je sous-exploitais jusque là (et que je re-sous-exploiterai à nouveau une fois le combat fini) comme les bloque et contres.
Les finish pour les boss apportent un peu de mise en scène, bien que je me demande pourquoi il y a d'aussi gros tuyaux vu qu'ils ne servent qu'à évacuer les boss...

-La plate-forme: il y a de l'idée, entre autres pour les enchaînements de points d'accroche de la composante grappin du fouet, mais dans l'ensemble, je n'ai rien vu de particulièrement fort à retenir. Dans l'ensemble, c'est moyen.

-Trésors etc: effectivement, les ? sur la carte sont un peu chiants, éliminant un certain côté exploration qui aurait été nécessaire. Si je sais qu'il y a un truc là, je vais chercher comment l'atteindre. Mais si je ne sais pas qu'il est là... Je devrai fouiller.
Le mieux aurait été la carte vide, et au pire juste dire "il y a X objets dans cette salle, vous en avez trouvé Y" (ou le simple Y/X qu'il y a dans le menu)

-Pour la facilité des boss, on en revient à ma maîtrise perfectible de ce système de jeu. Pour moi, ils sont un peu plus difficiles... Par contre, reprendre le combat à chaque tiers, c'est un peu dérangeant. Ils ont ajouté de la mise en scène avec modification des attaques, c'est bien... mais de là à en faire des checkpoints, ça ruine l'effet.
Ensuite, les achever par des QTE, je vois pas de souci non plus. On est pas dans... bah, un autre jeu du genre dont je me souviens plus assez, dans lequel certains boss étaient exclusivement tués aux QTE... Ce qui faisait que les attaques/combos qu'on apprenait à maîtriser au cours du jeu ne servaient finalement à RIEN.

-pas de salle de sauvegarde: il est vrai que ça change du truc (statue d'ange, polyèdre qui flotte...) dont on avait l'habitude. Mais bon, les fontaines qui restaurent la vie et la magie remplacent assez le principe... Même si elles sont placées de façon plus stratégique, et qu'effectivement elles ont besoin d'un peu de temps pour se recharger. Et puis la sauvegarde auto, c'est plus simple, d'un certain côté. Pourquoi s'ennuyer à créer un bel effet inutile si on peut juste faire une sauvegarde auto en entrant dans la pièce?
Pourtant, je ne suis pas sûr que ce soit mieux... En fait, aucune des deux idées ne me semble la meilleure... Y en aurait-il une autre?

-les téléporteurs: pour Simon, ils servent finalement à récupérer deux items qu'on ne pouvait pas obtenir autrement. Donc ils ne servent à rien. Pour Alucard, j'en ai vu un seul, il est mieux placé, mais ne sert pas non plus à grand chose...
Pour leur design, c'est juste l'optique du Fabricant de jouets... C'est lui qui a dû les créer, c'est tout.





Finalement, ce qui est bancal dans ce jeu, c'est que l'équipe en charge n'a pas l'air d'avoir su sur quel pied danser. Pas de chapitres à la LoS. Des "grandes salles" dont le design est plus ou moins original et réussi. Pas beaucoup d'ennemis, bien qu'ils aient une histoire (là aussi plus ou moins travaillée). Une difficulté peu importante, sauf pour les boss où elle devient moyenne en ce qui me concerne.


(Je poursuivrai plus tard... Quand j'aurai fini la partie Alucard, voire le jeu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo 1808
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 24
Emploi : Etudiant
Loisirs : Lire, écrire, dessiner, jeux vidéo.
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 13:41

J'ai lu ton avis SAS, même si je n'ai pas encore terminé le jeu, je trouve que ça ne spoil pas du tout, sauf pour un boss en fait, mais bon, ce n'est qu'un boss, qui semble très intéressant!

Bon toujours bloqué à cette deuxième énigme avec Alucard, je pense que je vais devoir faire des dessins pour m'aider lol.

Mais pour les ennemis qui apparaissent à l'arrière plan, je comprend ce que tu veux dire!
Je n'ai fait attention qu'a deux choses pour l'instant:

-Avec Simon, un fantôme vert enchaîné qui avance.
-Avec Simon, lors du combat contre la Succube, le "trône tentaculaire" qui attrape une jeune fille pour la faire asseoir sur ses coussins.

C'est toujours sympa de voir le décors en mouvement^^

Sinon, pour la difficulté, moi je trouve que c'est bien dosé =$
Je ne suis pas un hardcore gamer, du coup quand un jeu est trop difficile, ça me bloque et j'arrête là (la difficulté ok, mais pas trop quoi).

En fait, je crois que les développeurs veulent séduire un peu tout le monde, ceux qui aiment et ceux qui détestent la difficulté.
Sachant que même les hardcore gamers vont acheter le jeu pour essayer de trouver du challenge, je pense qu'il préfèrent doser la difficulté a un juste milieu, car au final le jeu se vend quand même.

Quoi qu'il en soit, je suis pressé de continuer cette aventure, même si je trouve certains points très agaçant (4 personnages jouables, mon oeil ouais, Sypha qui crève bêtement...).

Mais je pense que ce jeu est un bon moyen de patienter en attendant LoS2.

Spoiler:
 


Dernière édition par Jojo 1808 le Ven 8 Mar - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 13:44

Yo

Effectivement, pour la difficulté, je parle peut être pour moi.
Vous avez quand même l'air de bien galérer ! Surprised

C'est sûr qu'il faut être habitué aux combos / contre / esquives,
et quand on killé tous les God of War, les Devil May Cry, Dantes' Inferno, LOS
et surtout les Ninja Gaiden en mode "Maître Ninja" (ma préférence absolue Razz )
le niveau de difficulté "Hardcore" de Castlevania LOS MOF est juste une grosse blague.

Vu que personne d'autre n'a l'air d'avoir encore fini le jeu (pas même Phil qui a reçu
lui-aussi son exemplaire le 06/03/2013) j'ai l'impression d'être un peut tout seul à
pouvoir en parler autant, donc je vais me taire et attendre que ce soit fait pour vous aussi.

Bon jeu !!! (et surtout regardez bien les décors et animations en arrière-plan, vous me
direz ce que vous en pensez des scénètes étranges que j'ai décrites plus haut silent )


Cf Jojo : tu as sans doute raison. Facile ou dur, même les joueurs expérimentés vont l'acheter parce que
c'est un Castlevania, point à la ligne ! Comme si les Hardcore gamers pouvaient faire l'impasse sur un
nouveau Castlevania ! C'est ce que Konami a dû pensé en proposant une "difficulté" aussi casual.

Par contre, toi tu spoiles méchamment mon coco !! Tu parles de Zobek, comme ça, carrément.
Tu parlais aussi du "changement de condition" de Trevor comme si tout le monde le savait déjà
(même si ça fait un an qu'on pouvait le deviner). C'est typiquement à cause de messages aussi
"directs" écrits sans être mis en "Spoiler" que j'ai évité de retourner sur Castlevania France pendant
si longtemps. Pense aux autres quand tu écris ! Il y en a qui voudront découvrir par eux-mêmes.

D'ailleurs, la plupart des membres du forums attendront de finir le jeu avant de lire mes avis et de
donner le leur. C'est une attitude que je respecte énormément... par rapport à tous ces connards
d'Internet qui enfoncent un jeu et le traitent comme de la merde alors qu'ils ne l'ont même pas testé,
simplement parce qu'ils ont lu un test à chier se terminant par la note de 6/10 !!! Honte à ces cloportes. What a Face

Jojo, pour en revenir à la créature verte enchaînée dont tu parles, tu la verras plusieurs fois dans le jeu,
et Konami a même poussé le vice à lui créer une histoire...alors que pour le moment, je n'ai pas trouvé
son utilité (et pourtant, j'en ai essayé des choses pour intéragir avec elle !!!! t'imagine même pas).
On y reviendra quand plus de personnes auront terminé le jeu, d'ac ?? ++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo 1808
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 24
Emploi : Etudiant
Loisirs : Lire, écrire, dessiner, jeux vidéo.
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 14:50

Désolé, j'ai édité mon message pour cacher un peu, mais au vue de la fin de LoS, je pensais que ce n'était un secret pour personne que ce personnage est encore en vie.

Pour la fantôme vert, je me souviens l'avoir vu aussi dans la démo avec Trevor, au vue des parchemins laissés par les chevaliers morts, je pensais qu'il s'agissait de la fameuse guérisseuse dont on entend parler avec Simon (si je ne me trompe, mais il est question d'un e femme dans ce château, ça j'en suis sûr), mais si tu dit que tu ne sais pas qui est ce fantôme, alors je me suis trompé =/

En tout cas, je suis peut être tout nouveau dans la série, mais j'ai bien aimé trouvé des clins d'oeil à Schneider et aux Belnades.
C'était déjà tr_s agréable dans LoS premier du nom, ça fait plaisir que ce système n'ai pas été abandonné.

Je me remettrais au jeu cet après midi, pour essayer de terminer cette énigme de laser!

Mais en tout cas, j'aime beaucoup le design des personnages, je trouve Simon, Trevor et Alucard très réussis! C'est encore une raison pour laquelle je trouve dommage que Sypha ne soit pas jouable, son design est pas mal aussi, en tenue de guerrière-sorcière elle aurait claquée, j'en suis certain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 15:07


Tu as bien raison de prendre ton temps.
Chacun son rythme !

Pour le fantôme vert, termine le jeu à 100 % et va fureter dans les menus,
tu verras que Konami a inclus une fiche descriptive complète pour ce personnage non affronté.
Génial. Tout comme pour le Toy Maker, ou Fabricant de jouet in French, qui est très mystérieux et intéressant.


Jojo 1808 a écrit:
Je me remettrais au jeu cet après midi, pour essayer de terminer cette énigme de laser!

Ne lis ce qui suit UNIQUEMENT si tu veux une petite astuce :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkumajoD.
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1389
Age : 25
Emploi : S.T.A.L.K.E.R
Loisirs : Explose du snork
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 22:32

Je viens de commander le jeu pour 13,99€ à l'instant sur amazon. J'ai utilisé 26€ de coupons bien sur. Donc à ce prix impossible d'être déçu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 23:24


Whaaa ! Suivant les boutiques, il y a quand même 10 euros de différence à l'achat du jeu !
C'est quand même pas rien... Il y en a vraiment qui se goinfrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkumajoD.
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1389
Age : 25
Emploi : S.T.A.L.K.E.R
Loisirs : Explose du snork
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Ven 8 Mar - 23:36

10€ c'est juste énorme. Je ne poste plus rien avant d'avoir torché le jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xesbeth
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2322
Age : 29
Localisation : hop
Emploi : hop
Loisirs : hop!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 1:03

Après les guignols de Gamecult, voici les bouseux de JV.con qui viennent faire leur petite crotte nerveuse....à la gamecule quoi (il doit y avoir des complexes d'infériorités dans cette rédac de JV.fion que ça ne m'étonnerait pas).

Je te passerais tout ça au lance flammes moi.

Enfin content de voir qu'il y a un mode Hardcore, même s'il ne sert pas à grand chose apparemment ^^ (c'est l'intention qui compte non ?)

Je continue d'explorer les environnements avec Simon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 1:30

Bon, Alucard fini, passage à Trevor... Qui commence par la démo, sans rien changé.




Pour ce qui est des notes, vu que le jeu a du mal à trouver sa voie, il ne fallait pas s'attendre à plus de 14.
12 est un peu sévère mais pas hors de propos... à condition que les arguments soient valables.

Pour moi c'est 14, parce qu'il y a eu un certain travail, et c'est un jeu correct.
Reste que pour le prix, c'est court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 1:53

xesbeth a écrit:
Après les guignols de Gamecult, voici les bouseux de JV.con qui viennent faire leur petite crotte nerveuse....à la gamecule quoi (il doit y avoir des complexes d'infériorités dans cette rédac de JV.fion que ça ne m'étonnerait pas).

Je te passerais tout ça au lance flammes moi.

Enfin content de voir qu'il y a un mode Hardcore, même s'il ne sert pas à grand chose apparemment ^^ (c'est l'intention qui compte non ?)

Je continue d'explorer les environnements avec Simon.

Yo Xes,
Reprenons dans l'ordre !

Jeuxvidéo.com : leur test est pas trop mal dans l'ensemble, je suis assez d'accord.
Mais pas sur tout, hein ! j'ai d"ailleurs écris mon propre test, un peu plus haut.
Ce que je ne comprends vraiment pas, c'est la note finale de....12.
Ils ont fumé ou quoi ? Même en admettant tous ses défauts (que je ne nie pas !)
si on devait mettre une note à cette production, on serait loin d'un 12, exagérement bas.
Je n'aime pas les notes de toute manière, et j'aurais bien du mal à en mettre une.

Mais quand tu proposes de sortir le lance-flammes, je suis assez d'accord,
il y a vraiment des mecs qui prennent la grosse tête pour oser saquer des jeux comme ça.

Les testeurs donnant leur avis ne s'y trompent pas : l'avis général propose un 16,
bien plus en accord avec ce que je pense. Et encore, c'est parce que des abrutis
IGAfanboy ont balancé des notes infâmes en dessous de la moyenne, de toute façon
ces mecs là je n'y crois pas : il n'y ont pas joué et encore moins terminé. Ils viennent
juste foutre leur merde et semer la zizanie pour qu'IGA revienne. Ils ne trompent personne.

Toujours au sujet des tests de MOF, deux magazines espagnols ont noté le jeu 93/100,
preuve en est que le jeu recueille des notes vraiment très très variables ! Les américains,
pro-IGA par nature, sont extrêmement critiques vis à vis de Lords of Shadow en général.


Mode Hardcore : oui, il existe en effet. Mais il reste enfantin, j'ai eu encore plus de facilités
à finir le jeu en Hardcore que lors de ma première partie en Difficile. Un peu normal car je
connaissais déjà très bien le jeu et j'avais déjà mes combos fétiches en tête.
En ligne directe, j'ai refini le jeu en mode Hardcore en 5h, c'est dire ! Le temps de jeu est
divisé par deux par rapport à ma première aventure (11h à 100 %, sans me presser).

La seule différence du mode Hardore et des autres, c'est qu'on perd beaucoup plus de vie
quand on se fait toucher par les ennemis. Les Boss, c'est 2-3 coups et on est mort.
La solution ? Il suffit de ne pas se faire toucher, pardi ! Les blocages et contres sortent
tellement facilement, qu'il n'y a rien de compliqué à ne JAMAIS se faire toucher.


Pour le fait que tu explores peinard avec Simon : comme je le disais plus haut,
chacun son rythme, il n'y a pas de règle à respecter. C'est pas parce que certains
fans (ou fanas) dont je fais partie ont fumé le jeu plusieurs fois, qu'il faut tous qu'on
se hâte à faire pareil. Le principal, c'est de s'amuser !


Alexis, pendant que j'écrivais à Xesbeth, tu as répondu.
Tu as bien avancé si tu es passé à Trevor ! J'aurais bien du mal à dire quelle
est ma campagne préférée, entre les 3 lascars de service. Chacune a ses charmes et
ses défauts. Il faudra que je relève leurs caractéristiques et leurs différences entre elles.

Alors oui, donner des notes c'est pas évident, c'est ce que je disais plus haut.
Et comme tu l'écris, j'ai trouvé ça dommage que la partie de Trevor soit intégrée quasiment
telle quelle. Par exemple, ils ont laissé le didacticiel contre le Boss, c'est une véritable honte
de ne pas l'avoir squizzé ! Qu'ils expliquent le pattern du Boss dans une démo OK, qu'ils le
fassent dans le jeu final quand on arrive au dernier tiers, il s'agit là d'une faute grossière.

Perso je ne suis pas déçu par mon investissement, mais c'est pas avec un soft pareil
que je pourrai patienter jusqu'à la fin de l'année pour tâter Lords of Shadow 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 2:48

Donner une note correcte à un produit est impossible. Personne ne peut être objectif, pas même les soit-disant professionnels.
Moi je dis 14... ça peut toujours monter cela dit, le combat dont tu parlais avec la "dame de la crypte" m'a impressionné...

(mais après... on mettrait combien aux Igavania de toutes façons?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 3:49

Ah, la dame de la crypte...quel bonheur ce Boss.
Perso j'aurais pas cru ça possible sur la portable de Nintendo.
C'est assez stupéfiant ! Une séquence qui m'a vraiment retourné.

Ce que j'aime moins :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 12:56


Je me sens obligé de vous toucher 2 mots d'un détail qui m'horripile.
Ce n'est pas directement à propos du jeu, c'est à propos de sa localisation.

Konami France nous a (à nouveau) salopé le travail.
Vraiment là c'est un gros coup de gueule de papy S.A.S.

Je vous propose de lire ce qu'il y a marqué à l'arrière de la boîte FR :
"Celui qui fut Gabriel Belmont est désormais un puissant vampire du nom
de Dracula. Rejoignez ses ancêtres, le célèbre Clan Belmont etc etc...."


Non mais...de qui se moque t-on ? Ils ne sont même pas fichus de connaître
l'histoire de LEUR PROPRE JEU. Savoir qu'on incarne maintenant les descendants
de Dracula, et non pas ses ancêtres. Ils font carrément un CONTRESENS.
Bande de nazes.

Mad Mad Mad

Certains me diront, à nouveau (j'ai l'habitude) : "S.A.S. t'es trop tâtillon, une erreur
ça peut arriver, c'est pas grave, patati patata". EH BIEN NON. Il y a des gens dont le
seul boulot est de localiser le jeu et de le traduire pour les différents marchés où il
est commercialisé. Admettons que ce soit l'erreur d'une personne. Ca voudrait dire
qu'il n'y a AUCUN RELECTEUR dans leur team, capable de vérifier et de valider les
informations données aux joueurs (leurs clients). Cela s'appelle un Directeur du
Marketing, ou à défaut, un Responsable Qualité. Donc on peut dire que Konami
France, et non pas une personne seule, est responsable de cette boulette.

Les mots ont une importance.
Les mots ont une signification.
Les mots ont un sens.

Quand on sait à quel point il est difficile d'accéder au monde des jeux vidéo
(professionnellement parlant) qu'il faut avoir des références et un grand diplôme,
qu'on n'est jamais reçu en entretien si on n'est pas pistonné, car c'est un univers
totalement fermé parce que les mecs ont la grosse tête pas possible et ils s'y croient plus,
et qu'au final, les responsables marketing (Pierre Ghislandi notamment) sont pas pro,
ça fait quand même sourire. C'est d'autant plus impardonnable d'avoir gaffé comme ça,
de faire une erreur aussi énorme sur le produit officiel qui sort dans les bacs.


Je rappelle que les marketeux de Konami ont quand même mis cette publicité dans un mag :
http://kotaku.com/308960/konamis-castlevania-boo+boo
Comme quoi, ils ne savent même plus orthographier les noms de leurs héros,
pourtant là depuis 27 ans : ils deviennent Beaumont à la place de Belmont.
Quelle honte pour ces "cadors sur-diplômés."

Sad Sad Sad Sad Sad Sad

Ca dénote surtout que le jeu vidéo est vraiment devenu un business où les gens
qui y travaillent n'ont plus la passion. Ils s'intéressent plus à leur propre jeu, sont
là pour le fric, le fric et encore le fric. La flamme du jeu vidéo s'est vraiment éteinte
pour les professionnels du secteur.


Je précise que la version UK de LOS n'a pas fait cette grossière erreur et écrit bien
"descendants" au lieu de "ancestors". Vive les traducteurs français.

cheers cheers cheers


Je me dois de terminer ce coup de gueule en dénonçant le dépliant qui tient lieu de
notice : Alexis l'a bien décrit, il s'agit d'une simple feuille avec quelques infos
essentielles écrites dessus. Avant on avait droit à un "manuel d'utilisation", maintenant
on a une feuille. Ca s'appelle le progrès ! Ca leur évite de marquer des conneries,
d'un autre côté c'est pas plus mal.

Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 26
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 13:53

Je ne lis pas vos critiques vu que je n'ai pas encore eu le jeu, car finalement il sortira chez moi avec un peu de retard, haha.

Par contre, je survolais quand même les posts et je suis resté sur deux points.

Le premier concerne SAS dans ton dernier post. Tu parles du mode d'emploi qui tient sur une feuille et ça je ne suis pas surpris, les jeux 3DS et Wii-U semblent avoir optés pour ce nouveau format, et Castlevania MOF n'en réchappe pas.
Je suppose qu'ils justifient ça comme maintenant on peut obtenir plein d'informations à partir d'internet (site officiel...etc), parfois le véritable mode d'emploi est en démat.. Ce nouveau format se répandra par la suite, d'autant plus que le jeu en dématérialisé finira par faire de l'ombre au jeu physique pour des raisons coûteuses.


Et ce point m'avait arrêté comme il était en gras :

Citation :
- zéro salle de sauvegarde redonnant toute la vie et toute la magie : OUF !!

En évitant le blabla habituel concernant IGA, je ne te comprends pas trop sur ce point.
Je l'avais vu sur la démo et les critiques en parlaient du fait qu'il y ait pas mal de checkpoints/save auto.
Personnellement, je préfère la salle de sauvegarde optionnelle qu'un checkpoint automatique qui facilite beaucoup plus le jeu (ou le rend plus agréable dans un sens, enfin question d'appréciation). Après je suis d'accord sur ce point que je n'aimais pas non plus les salles de sauvegardes qui redonnaient la vie. Dans un sens, les save auto de MOF ne sont pas forcément mieux que les salles de save d'un Metroidvania en terme de "challenge" ou "pénalité".

Après, le Metroidvania de base et MOF ne sont pas trop comparables, même s'ils ont l'air de garder la notion d'aventure et d'exploration. MOF est plutôt un hybride de genre entre le BTA next gen classique (les fontaines est un gros classique du genre) et l'exploration.


Vivement Lundi alors.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 14:11

Bon, j'ai fini le jeu à 100% (déçu par la vidéo débloquée pour ces 100% d'ailleurs, je m'attendais à quelque chose de plus intéressant...)

Note finale: 15.5/20

Il a d'indéniables qualités, mais aussi des défauts.

Rejouabilité nulle, impossible de refaire les boss de fin (et pourtant ceux d'Alucard et Trevor sont juste épiques), ni même les boss en général (et pourtant, plusieurs d'entre eux sont épiques)
scénario peu développé (disons qu'il y a très peu d'explications sur ce miroir du destin... Comment la Confrérie a réussi à en obtenir un/des(?) fragment(s?) ? A quoi servait le fantôme au final?

Je dirais que c'est surtout parce que l'équipe n'a pas l'habitude de travailler sur ce support, mais ça n'excuse pas les lacunes du scénario.


On a de beaux décors, quelques idées de boss et combats épiques, mais finalement le jeu laisse un goût d'inachevé.
Reste qu'il est plaisant à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo 1808
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 24
Emploi : Etudiant
Loisirs : Lire, écrire, dessiner, jeux vidéo.
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 14:44

J'ai réussis hier soir l'énigme du laser, je ne sais pas comment j'ai fait par contre oO
Bref, maintenant me voilà bloqué aux orbes de sang --'
D'après la carte, je suis au bon endroit, la Tour du Vampire, mais je n'arrive pas du tout à voir où il faut aller. Il y a bien des plates formes, mais impossible d'y aller avec le double saut ou le fouet... Si quelqu'un peut m'aider, je veux bien!
Décidément, la partie avec Alucard va rester gravée dans ma mémoire!

Sinon, pour la notes de JV.COM, très honnêtement ça ne m'étonne même pas.
Déjà, quand on voit qu'ils ont laissé tomber leur ancienne formules pour copier sur Gamekult, on voit bien qu'il y a un gros problème, je me suis d'ailleurs bien énervé sur ce point là sur le forum. Bref, ce site tombe en ruines au fil du temps, c'est vraiment incroyable, et que dire de ses forums (d'ailleurs, c'est incroyable qu'il y a encore des gens qui n'ont pas compris que la saga LoS n'avait rien à voir avec les anciens Castlevania, il serait grand temps de se mettre à la page quand même).

Je n'ai toujours terminé le jeu donc, mais il ne mérite clairement pas un 12, faut pas pousser quoi...


Alexis: Je me suis aussi demandé comment la Confrérie avait réussie à obtenir un morceau du miroir magique de Carmilla. Peut être que c'est elle qui le leur a donné du temps où elle n'était pas encore la Reine Noire?

SAS: Pour les "ancêtres" de Gabriel, j'avoue que je n'y avais pas fait attention. Mais d'un côté on peut éventuellement voir la chose sous un angle différent? Gabriel étant encore en vie de nos jours, peut être que du coup ses descendants sont devenues ses ancêtres du fait qu'ils soient morts (bon sauf Alucard, après je n'ai pas terminé le jeu donc il est probable que je parle un peu vite).


Je me pose une question aussi, si LoS2 est le dernier épisode de cette saga, que va devenir Castlevania après? Parce que ce reboot à quand même donné un sacré coup de souffle à la série, et je doit bien avouer que je regretterais cette chronologie (même si Sypha crève comme une daube).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 15:24

Jojo=> Peux-tu décrire plus précisément ce qui te bloque? Parce que là je vois plus (j'ai eu un peu de mal à piger avec Trevor comment récupérer les deux derniers objets qui me manquaient, alors j'en suis encore là)



Ah, faut VRAIMENT que je trouve un moyen de finir LoS... Quitte à harceler Dave Cox pour qu'il le sorte sur PC avec ses DLC, j'irai plus vite.

Comme je n'ai pas encore tué Carmilla, je ne sais même pas si le miroir apparaît dans LoS, alors... dites le moi.




Ancêtres de Gabriel... C'est un peu con en effet.
Non, Jojo, le mot ancêtre, par définition, indique que ce sont les prédécesseurs du personnage au niveau familial. Gabriel n'est pas le fils de Trevor ou de Simon, mais leur ancêtre.



Après LoS2, Castlevania passera entre les mains de quelqu'un d'autre. Espérons que Konami demande à un nouveau studio de créer une nouvelle histoire, et pas à Iga de reprendre son "oeuvre" là où il l'avait laissé.

Au fait, que devient Iga? J'ai pas eu de nouvelles dernièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo 1808
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 24
Emploi : Etudiant
Loisirs : Lire, écrire, dessiner, jeux vidéo.
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 16:01

En fait avec Alucard on me demande de trouver deux orbes de sang afin d'entrer dans la salle du trône, et d'après la carte, ils se trouveraient dans le niveau précédents, à savoir la Tour du Vampire. Sauf que je tourne en rond dans ce niveau. Il y a des portes fermées, je vois bien des plates formes en hauteur, mais aucun moyen de les atteindre, ainsi que des rails électriques, mais pareil impossible de les atteindre.
C'est dans le niveau où on affront les espèce d'anges corbeaux avec des épées.

Sinon pour le miroir magique, oui on le voit dans LoS, dans la salle de combat de Carmilla. Le morceau de miroir que porte Simon à son cou est un morceau de ce même miroir, c'est pourquoi je pense que Carmilla, avant de devenir la Reine Noire, en à donné un morceau à la Confrérie, même si pour le coup, ça me semble bizarre... Car ce miroir semble révélé le futur à certaines personnes, alors pourquoi Carmilla n'a-t-elle pas vu ce que sa transformation allait engendrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 26
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 16:10

Alexis a écrit:

Après LoS2, Castlevania passera entre les mains de quelqu'un d'autre. Espérons que Konami demande à un nouveau studio de créer une nouvelle histoire, et pas à Iga de reprendre son "oeuvre" là où il l'avait laissé.

Au fait, que devient Iga? J'ai pas eu de nouvelles dernièrement.


Après LoS 2, Konami mettra Castlevania au point mort.
Je ne sais pas si un studio externe le reprendra, IGA ne s'en occupera pas non plus après les critiques de son Judgment (une erreur de la nature en tant que Castlevania) et il a été mis à l'ombre donc je vois mal Konami lui demandait de revenir au poste.

Par contre, j'aurais vraiment aimé qu'on reprenne la saga de base pour développeur deux points noirs que j'aurais trouvé vachement intéressant : la période avant les événements de OOE et 1999. Des histoires d'IGA, seule PoR est une erreur (et c'est un épisode très peu intéressant malgré quelques idées qui auraient été bonnes) à mon avis, mais bon je vous rassure c'est mon avis.

Au lieu de ça, on fait un reboot (plutôt que de créer alors une nouvelle licence), tellement facile. Et franchement, si on fait un autre reboot ensuite, je pète un câble, c'est du n'importe quoi. Je préfère large qu'on laisse Castlevania au point mort après LOS 2 et c'est ce que Konami fera sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 16:14

Alors il y a un orbe de sang dans la cuisine aussi, je l'ai trouvé... par hasard, avant même de trouver la porte.

Celui de la tour du vampire, tu ouvres son accès en partant à gauche à partir de la porte à déverrouiller. ça te mène à une autre entrée de la tour.



Pour le miroir, j'en sais rien du tout. S'il existait dans LoS, qu'ont vu Gabriel, Laura, Carmilla (et Zobek?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   Sam 9 Mar - 17:44


Le morceau de miroir attaché au cou de Simon après transmission par son père, est une ineptie dont il vaut mieux ne pas trop chercher le fondement. Ne vous ai-je pas dit 100 fois qu'un jeu ne reste qu'un jeu et qu'il ne faut pas essayer d'en piger toutes les ficelles scénaristiques ? Prenez l'histoire comme elle vient, avec ses manques, ses trous, ses incohérences. Appréciez la mise en scène, la puissance de l'histoire globale en passant sur tous les détails qui la composent.

Des vampires vous en avez déjà vu, vous ? Des Châteaux de 5 km de haut ? Des armures vivantes ? Des héros capables de bondir à 10 mètres et de faire des doubles sauts ? Alors pourquoi cherchez vous la petite bête. Un jeu vidéo n'est pas un film, seuls les RPG sont des jeux pour lesquels on peut dire que l'histoire et ses méandres scénaristiques sont importants. Le reste n'est qu'emprunté à un univers fantastique donc il vaut mieux éviter de se poser trop de questions existentielles.

Pour Jojo : c'est tout con, tu as dû rater un endroit où tu dois faire un double saut pour arriver sur une corniche aérienne. Ca doit te paraître loin donc tu n'as pas tenté, c'est réalisable pourtant. Essaye plusieurs fois si tu n'es pas convaincu, tu vas y arriver il n'y a rien de compliqué dans le Tour du Vampire. Au fait, tu m'as bien fait marrer en parlant d'anges corbeaux....dans quel niveau es-tu rappelle moi ? La Tour du Vampire ! En plus c'est clairement indiqué dans le bestiaire qu'il s'agit de vampires, plus évolués depuis l'époque où c'était Carmilla qui régnait.

Par ailleurs, comme te l'a soufflé Alexis, il y aura le deuxième dans la cuisine, à un endroit où j'ai cherché plusieurs minutes comment faire pour monter, sauf que je n'avais pas encore le pouvoir adéquat^^.


Pour Shinigami : tu as parfaitement raison. Tu me mets face à une réelle contradiction. Je ne supporte pas toutes ces nombreuses salles de sauvegarde dans les jeux d'IGA, rendant full life et toute la magie. Donc j'applaudis ici qu'il n'y en ait pas. Sauf que l'expérience est biaisée, car maintenant il y a des sauvegardes instantanées et cela à tout bout de champ (on passe une porte, ça sauvegarde, on prend un objet, hop ça sauvegarde, on réussi un affrontement, hop la progression est sauvegardée....tout cela est fort dommage et vient là encore considérablement réduire la durée de vie.

Tu me diras, c'est le même problème dans quasi tous les jeux actuels. Tu perds une vie, hop tu recommences le passage au même endroit, tu n'as plus qu'à retenter ta chance. C'est bien dommage, mais il faut vivre avec son temps. L'heure est aux check points à outrance, aux facilités de gameplay pour surtout, éviter d'énerver le joueur où lui faire lâcher la manette parce qu'il est confronté à une difficulté.

Heureusement, il existe quelques exceptions. J'ai terminé le Mode Fou Furieux de DEAD SPACE 2, par exemple, qui propose de terminer le jeu en ne réalisant que 3 sauvegardes. C'est pas spécialement dur, mais comme le jeu est vraiment long, il faut faire des parties de 3/4 heures minimum SANS AVOIR LE DROIT A L'ERREUR avant de pouvoir sauvegarder le jeu. C'est une belle idée de la part des développeurs d'avoir inclus un mode pareil, ça renforce les stress et n'est destiné uniquement...qu'aux fous furieux, comme son nom l'indique.

Autre exemple : j'ai beau ne pas y avoir encore joué (honte à moi) il paraît que Demon Souls et surtout Dark Souls proposent une difficulté rédhibitoire, bien au delà de ce que l'industrie des jeux vidéo à tendance à offrir. Des potes m'ont dit qu'on pouvait se faire démonter par des créatures en 2s, et que ça devenait franchement désespérant à force.

Bref, dans cette époque où prime le casual et les auto save, tout n'est pas encore perdu pour qui veut rencontrer encore un peu de challenge dans les jeux vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Castlevania : Lords of Shadow Mirror of Fate - 3DS - 2013
» Castlevania Lords of Shadow Collection -PS3 & XBOX360- 2013
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» Castlevania lords of Shadow 2 collector
» Castlevania Lords of Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Jeux videos :: Castlevania - les jeux-
Sauter vers: