AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 critiques de films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 18 Juil - 9:20

Là je ne peux pas t'aider. Je ne regarde pas Torchwood.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 18 Juil - 10:42

Alors si je me plante pas, Children of Earth se déroule finalement entre la fin de la 4° saison et la fin du 10° docteur... Soit dans les épisodes post-4° saison.

C'est pour ça que le Docteur donne à Jack, dans un bar extraterrestre, le nom du membre d'équipage du Titanic spatial. Jack a quitté la Terre suite à ce qui se passe dans Children of Earth.


De même, Martha Jones a épousé Mickey Smith, on les voit échapper à un sniper sontarien, que le Docteur assomme justement pour les aider.
Dans Children of Earth, ils sont en lune de miel.




Reste que la saison suivante de Torchwood correspond bien au 11° Docteur du coup.
Les critiques ont dit qu'elle manquait de lien avec Docteur Who justement.
J'ai presque l'impression que le Docteur est dans un autre monde, puisque Amy se souvient pas des Daleks.





Edit: tu disais que le 12° devrait être révélé? ça a été le cas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 18 Juil - 11:09

Non, comme d'habitude c'était une fausse alerte.
Ce sera sûrement dans l'épisode spécial des 50 ans qu'on verra le 12e.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 18 Juil - 12:03

Hum, attendre jusqu'à novembre...
En attendant, je regarde donc maintenant la dernière saison en date du 11° docteur... Et j'ai du mal à comprendre le concept actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 18 Juil - 12:08

Alexis a écrit:
Et j'ai du mal à comprendre le concept actuel.

Par rapport à Clara? T'inquiète c'est expliqué lors du dernier épisode : The Name of the Doctor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Mar 6 Aoû - 0:38

Intouchables
(il était temps)

Bon, on a là un film qui raconte sur un ton drôle la rencontre et l'amitié entre un tétraplégique très riche et un jeune issu d'une cité qui a fait 6 mois de prison.

Inspiré d'une histoire vraie, je ne sais pas où se limitent le vrai et le film mais ce choc des cultures est tout de même bien vu, sans s'étendre sur à quel point la France est pourrie, sans s'étendre sur la pitié qu'on peut ressentir pour une personne handicapée.
Juste deux personnes issues de deux univers différents, l'une devant aider l'autre dans sa vie de tous les jours.

Omar Sy est un acteur d'un bon niveau, je me demande par contre pourquoi on n'entend jamais parler de son complice Fred.

Bref, un film comique assez touchant.

Après les Chtis, j'avais un doute (j'ai trouvé les Chtis bien moins drôle que ce qu'on m'avait dit) mais celui-là était plus drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Esthete
habitué


Masculin
Nombre de messages : 56
Age : 22
Localisation : France - Oise
Emploi : Blog | http://lamaisonmusee.wordpress.com/
Loisirs : Histoire | Jeux-Video | Konami | Castlevania | Metal Gear Solid
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: critiques de films   Lun 12 Aoû - 23:34

Intouchable était un film surprenant. Je n'avais pas été le voir au cinéma simplement parce que je pensauis au même phénomène de bouche à oreilles qui avait contribué au succès de Bienvenue Chez les Ch'tis. Ici, le film est loin d'être surfait et joue habilement entre humour et contribue à parler de sujets plus graves avec une autre justesse ... Un régal.

Omar Sy est embauché pour les X-men du coup, vu son talent ... Pour ce dernier film par contre, je doute de la qualité. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamaisonmusee.wordpress.com/
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Mar 27 Aoû - 2:40

El Gringo (nom d'origine)
Bad Yankee (chez nous... allez chercher à comprendre)


C'est un film assumé, dans la veine de Machete ou Shoot'Em Up... bien qu'il soit quand même un peu moins tiré par les cheveux que ces deux derniers.

C'est l'histoire d'un agent de la DEA (sans nom) qui traverse la frontière pour se cacher au Mexique avec l'argent qu'il a récupéré sur les cadavres d'une bande de trafiquants qui ont tendu une embuscade à son équipe; il est le seul survivant.

Il a soif, et dans la ville de Frontera, personne ne veut lui donner à boire, ni l'aider en quoi que ce soit. C'est un gringo, après tout.

Mais la ville est entre les mains du shérif local, qui est à la tête d'un gang censé terrorriser tout le monde toussa....


Bref, ça a le côté décalé qu'on a pu apprécier dans les films cités ci dessus.


Ah, et il y a... Christian Slater, l'acteur maudit, qui joue l'un des collègues du héros. Je crois qu'on avait déjà plus ou moins évoqué le sujet: c'est un acteur que j'avais remarqué dans Le Nom de la Rose avec Sean Connery, et qui a grandi depuis... et qui n'a malheureusement pas le succès qu'il mérite. Ni surtout les rôles qui lui permettraient de l'avoir: il a joué dans le film Alone In The Dark (oui, tiré des jeux vidéo), et dans une poignée d'autres navets ou films inaperçus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numby
Maitre du chateau


Masculin
Nombre de messages : 1509
Age : 23
Localisation : Dans les salles de test d'Aperture Science
Emploi : Employé d'Aperture Science
Loisirs : Jouer avec les tourelles d'entraînement à balles réelles
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Lun 16 Sep - 17:27

Dragon Ball Z Battle of Gods

Une tuerie. Un orgasme audiovisuel. Y'a plein d'humour et on est plié pendant la moitié du film. Le méchant est über-épique. Bon, après, on peut regretter que la plupart des persos ne font qu'une apparition clin-d’œil et sont donc transparents ("Restons derrière plutôt que d'épauler Goku dans son combat"), mais ça reste très bon.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Lun 16 Sep - 19:46

Faut que je le vois ce film. B)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 19 Sep - 20:28

Ah j'ai oublié de vous parler de quand j'ai regardé World War Z.

Mais Honest Trailer le fait mieux que moi B)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Sam 21 Sep - 11:58

Man of Steel, la première adaptation cinématographique de Superman que je trouve réussie.

Quoi, il tue d'autres personnes? Et alors, vous vouliez qu'il fasse quoi, qu'il les assomme l'un après l'autre?
Très bon blockbuster, bon film sur Superman, quelques clins d'oeils à l'univers (camion citerne de la LexCorp, satellite de Wayne Enterprises...)
Le seul souci est que Loïs connait tout de suite l'identité de Superman.

L'histoire commence sur Krypton: le général Zod et ses fidèles essaient de faire un coup d'Etat, espérant pouvoir prendre à temps les décisions nécessaires pour sauver la planète. Jor'El ne veut pas l'aider, et parvient à lui échapper. Il récupère un important artefact nommé Codex je crois, qui contient en gros toutes les informations vitales de la planète (comme les taux de gaz de l'atmosphère, ce genre de trucs), et l'envoie donc avec son fils sur Terre. Zod échoue, ses amis et lui sont envoyés dans la Dimension Fantôme pour un certain temps.

On passe sur la découverte de Clark par ses parents, ça change peu d'une version à l'autre.

Bref, Clark Kent a peur de ses pouvoirs alors il ne fait rien de sa vie, mais de temps en temps, il ne peut s'empêcher de sauver des gens. Loïs Lane mène son enquête et remonte jusqu'à lui, et lui dit en gros de faire quelque chose de ses pouvoirs.
Ben il va en avoir l'occasion quand Zod et ses potes débarquent et commencent à Krypto-former la Terre.

Clark va alors combattre ces représentants de son espèce, avec l'aide des militaires. Il s'en prend plein la gueule pendant une bonne partie du film (rare qu'il ait des ennemis de son niveau)


Pendant le film, un kryptonien laisse son armure sur le toit d'un immeuble qui appartient peut-être à Lex (il la convertira pour en faire sa propre armure?)





Black Swan, passé il y a quelques jours à la télé.
Ben c'est un peu Fight Club. On a une danseuse qui veut le premier rôle (le Cygne du Lac) et qui devient de plus en plus tarée. Pas grand chose à dire dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Dim 22 Sep - 21:52

Sur les conseils d'un de mes frères, je regarde Arrow, une série télé (pas encore sortie en France, mais une VF existe...) concernant Green Arrow, des DC Comics.

Oliver Queen, playboy, fils de riche est le seul survivant du naufrage du bateau sur lequel se trouvaient son père et la soeur de la fiancée d'Oliver.
Il passe 5 ans sur une île, avant d'être retrouvé et ramené à Starling City (Star City dans les DC Comics). Revenu d'entre les morts avec un carnet contenant une liste de noms, des gens qui ont ruiné la ville, il est décidé à rétablir la justice grâce à un arc et une cagoule... Tout en essayant de préserver son secret face à sa mère, sa soeur, son ex-fiancée, le père flic de cette dernière et son meilleur ami.

L'histoire est correcte, sans être excellente. Il y a l'apparition de plusieurs personnages issus des DC Comics, mais aucun méta humain ou extraterrestre: on trouve au mieux des soldats d'élite (je mets en spoiler ce que j'ai vu ou entrevu pour le moment)

Spoiler:
 

A noter parmi les acteurs John Barrowman, qu'on a pu remarquer dans le Whoniverse sous le nom d'emprunt Jack Harkness.

Voilà, pour le moment c'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Lun 23 Sep - 12:34

J'ai bien aimé Arrow. Ca m'a un peu fait le même effet que Batman Begins à l'époque. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mar 24 Sep - 20:55

Bon je vais rattraper mon retard sur les films et séries que j'ai regardé dernièrement.



Dragon Ball Z - Battle of Gods.

Film d'animation DBZ. Etant un grooooooos fan, c'est vous dire si je l'attendais.
Pour résumer l'intrigue : Bills, Dieu de la Destruction, vient de se réveiller d'une sieste de 39 ans. Il a fait un rêve prémonitoire lui annonçant qu'il allait affronter le "Super Saiyan God". Curieux, il se rend sur Terre pour demander aux derniers Saiyans qui peut être ce redoutable adversaire... Et il débarque donc au beau milieu de l'anniversaire de Bulma.

En fin de compte c'est plus un gros OAV porté sur l'humour plutôt qu'une histoire épique comme avait pu l'être celle de Broly.

Donc quelque part il y a un peu publicité mensongère quand on repense au trailer qui annonçait un truc de dingue, mais la pilule passe grâce à la forte dose d'humour.

Car l'humour il y en a, avec pas mal d'apparition caméo! (Sérieux il y a même Pilaf, quoi!)
Et pour le reste, tout repose sur Bills. Ce personnage est un peu une parodie de tous les méchants de DBZ et de cette logique toute shonen du "toujours plus fort".
Sa puissance est juste ri-di-cule.

Spoiler:
 

Et pour rien arranger, Bills est ultra-susceptible. C'est simple : à la moindre contrariété il peut désintégrer une planète. Je vous laisse imaginer l'ambiance durant l'anniversaire de Bulma!

Et donc à mon sens c'est comme ça qu'il faut prendre ce Battle of Gods. C'est une auto-parodie. DBZ qui regarde derrière lui et voit à quel point le bouchon a été poussé. Avec le niveau de puissance atteint par Goku à la fin de la saga (Oui je dis bien fin. Il n'y a RIEN après DBZ. RIEN.), comment aurait-on pu concevoir une histoire sérieuse autour d'un nouvel ennemi surpuissant? Comment??

Donc finalement j'ai passé un bon moment devant ce film. Je regrette juste un faible temps de combat des personnages autres que Goku et surtout que l'apparence du Super Saiyan God soit si... anodine?






Evil Dead (2013)

David, Eric, Olivia et Natalie se rejoignent dans la vieille cabane de la famille de David pour aider Mia, la petite soeur de ce dernier, à se désintoxiquer. Mais la découverte de chats dépecés et d'un mystérieux livre dans le sous-sol déclenche une réaction en chaîne d'horreurs s'abattant sur le groupe d'amis.

Encore un film que j'attendais de pieds ferme. N'ayant pas pu aller le voir à sa sortie étant donné que mon cinéma ne le projetait pas (Honte à eux!) j'ai dû attendre encore un moment.

Et franchement rien que par ce qu'il est fait avec sérieux et ne tombe jamais dans l'humour, j'adore ce film.
Même l'histoire n'est pas conne du tout (L'idée de l'état de manque de Mia qui fait qu'au départ les autres personnages pensent qu'elle perd juste la boule) même si finalement ça enchaîne vite sur le thème de la possession et même si elle repose tout de même sur l'idiotie d'Eric. (C'est quand même écrit sur le livre de ne pas le lire)

La mise-en-scène est correcte et le contenu est très graphique. (D'ailleurs le maquillage des Deadites est très réussi) On retrouve d'ailleurs des effets propres à Raimi, comme la vue "FPS" du démon et les clins d'oeil aux films originaux sont nombreux. Enfin, apparemment le film a majoritairement utilisé des effets spéciaux classiques en lieu et place d'images de synthèse.

Pas un classique, et surement pas aussi mémorable qu'un bon vieux The Exorcist. Mais Evil Dead version 2013 fait le boulot. L'histoire va juste un peu vite en besogne et "l'Abomination" est finalement décevante.
Spoiler:
 


Ah et...

Spoiler:
 


Enfin last but not least...




Avatar - Legend of Korra. (Livre 1 : L'Eau)

Des décennies après la fin de The Last Airbender, l'histoire reprend dans un monde qui a bien changé. Aang a unifié les peuples du monde et fonder une République et c'est dans sa capitale cosmopolite (Au nom non-original de "Cité de la République") que nous suivons les aventures du nouvel Avatar : Korra, prodige de la Tribu de l'Eau Septentrionale. Élevée par ses parents et par Katara, protégée par l'ordre du Lotus Blanc, Korra ne connaît finalement rien du monde extérieur. Or, aujourd'hui on l'envoie chez Tenzin, le fils de Aang, afin d'apprendre à maitriser l'Air.

Sur place, elle découvre que derrière l'avancée technologique (La Cité ressemble à une version "asiatique" du New York des années 30, voitures en prime) et les rêves d'Aang, l'inégalité et le crime tiennent une place importante dans la cité. (Même si finalement l'histoire ne s'attardera pas trop dessus)
Et surtout, c'est au sein de la Cité de la République que se trouve Amon, un homme dirigeant un groupe terroriste souhaitant instaurer l'égalité totale entre les Maîtres et les Profanes. (Car forcément les meilleurs postes sont réservés aux maîtres. Un exemple : la Police de la ville est entièrement composée de Maîtres du Metal)


Un changement radical d'ambiance donc pour ce qui est du cadre. (Et des perso qui sont plus vieux que dans The Last Airbdender) De même si l'histoire garde ce mélange entre sérieux et humour, on n'est pas du tout dans le cadre d'une quête initiatique comme pouvait l'être The Last Airbender. Cela dit le ton plus sombre n'est pas déplaisant. (Et la place faite aux Maîtrises Supérieures est cool)

Le hic c'est que l'histoire va un peu vite en besogne. Pour faire simple tout n'est pas développé à sa juste valeur et je trouve toute la partie "Tournoi" trop longue. En fait je pense qu'il aurait mieux valu que cette histoire s'étende sur deux saisons.

D'autant qu'à la fin (Très réussie :3), on se demande vraiment ce que peut bien raconter le Livre 2...

Aussi, l'intrigue repose aussi beaucoup sur le fan-service. (On n'a qu'une hâte c'est de découvrir l'histoire post-The Last Airbender de Aang, Toph, Zuko etc... A ce propos, le scénariste nous fait un gros troll en début de série xD)

Sinon j'aurais un reproche à faire aux combats. J'ai l'impression que les styles ne sont pas toujours bien respectés. (En particulier la Maîtrise de la Terre.) Enfin, la nouvelle "équipe de l'Avatar" frise vraiment le niveau 0 de la prise de risque. Les personnages sont pour ainsi dire équivalents à des perso de The Last Airbender. On retrouve bien un Profane, un personnage comique, un perso classe etc... Même Appa et Momo ont leur "version Legend of Korra". D'ailleurs cette bande n'est pour l'instant pas bien charismatique, à l'exception de Korra qui est surtout intéressante car elle est radicalement différente de Aang.

Dernière chose, il est un peu dommage que l'histoire soit "sombre mais pas trop". (Comprendre : ça manque de morts! En particulier dans la dernière partie de la saison qui s'y prêtait très bien) Je veux bien que Nickelodeon vise d'abord un public pré-adolescent mais quand même...


Donc une première saison plaisante mais pas transcendante. Cela dit, The Last Airbender n'a décollé vraiment qu'à partir du Livre 2 donc j'attends de voir pour le cas de Legend of Korra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numby
Maitre du chateau


Masculin
Nombre de messages : 1509
Age : 23
Localisation : Dans les salles de test d'Aperture Science
Emploi : Employé d'Aperture Science
Loisirs : Jouer avec les tourelles d'entraînement à balles réelles
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mar 24 Sep - 23:11

Citation :
(Comprendre : ça manque de morts! En particulier dans la dernière partie de la saison qui s'y prêtait très bien)
Pas d'accord.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mer 25 Sep - 9:08

Ouais mais à part ça?

Spoiler:
 

Et puis surtout il y a des séquences qui perdent pas mal en impact à cause de ça!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numby
Maitre du chateau


Masculin
Nombre de messages : 1509
Age : 23
Localisation : Dans les salles de test d'Aperture Science
Emploi : Employé d'Aperture Science
Loisirs : Jouer avec les tourelles d'entraînement à balles réelles
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mer 25 Sep - 11:50

Ah oui tiens, j'y avais jamais pensé.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mer 25 Sep - 16:15

Bah c'est bizarre

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Dim 29 Sep - 23:41

Vu la fin de la première saison de la série Arrow.

Il y a un tas de choses à dire, à commencer par un "c'est à moitié une queue de poisson".
Je crains l'ellipse temporelle de plusieurs semaines/mois au début de la saison 2, ellipse au cours de laquelle il ne se sera rien passé dans la vie des personnages comme ça arrive dans un tas de séries mal foutues.

Il y a d'autres choses à dire. La série fait un peu penser à Lost, on a une partie d'épisode dans le présent, et une partie dans le passé, la plupart du temps concernant le temps que Oliver a passé sur l'île.

Par contre, le méchant, ses motivations, ainsi que ce qui s'est passé sur l'île, tout ça me laisse penser qu'il y aura d'autres choses à voir. Non seulement le cas de l'île n'est pas réglé, mais ça fait un parallèle avec ce qui se passe dans le présent...

Sous spoiler, une piste, sans véritable spoiler (pas de nom par exemple)
Spoiler:
 

Maintenant, un spoiler plein de conjectures, avec des noms et tout et tout
Spoiler:
 

La série a tout de même un côté soap, qu'on voyait dans Smallville (et c'est ce qui m'ennuyait le plus dans Smallville). Mais au moins ici il y a un meilleur équilibre, même ce qui arrive à la soeur d'Oliver a un sens, une utilité.

Cela dit, cette saison 1 a été largement montée pour préparer une saison 2 (qui je crois devrait commencer à être diffusée en octobre).

Bref, ça a été plaisant à voir, je me demande si cela ne fait pas partie du projet visant à faire un film de la Ligue des Justiciers (avec le film Man of Steel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Lun 30 Sep - 10:03

Oui il y a clairement un air de
Spoiler:
 
quand on regarde Arrow. Et puis c'est logique. Même univers, tout ça...


La Cabane dans les Bois.


Quand on est fan de film d'horreur on finit tôt ou tard par avoir un regard un peu blasé sur certaines mécaniques employées par le genre. Ces petites choses qui, du coup, rendent l'intrigue prévisible et rendent encore plus difficile la peur.
La Cabane dans les Bois répond à ça.

En apparence on a une histoire archi-convenue. Cinq jeunes américains, dont un couple établi et un en devenir, se rendent en week-end dans la cabane appartenant au cousin de l'un d'entre eux, cabane qui se trouve être au fonds d'une forêt. Quelques bières plus tard l'ambiance commence à s'échauffer et en explorant la cave ils dénichent un journal intime datant de l'époque des pionniers. La lecture à haute voix d'une phrase en latin entraîne alors une série d’événement horribles pour ces jeunes.

Là comme ça, on dirait une énième resucée du schéma employé dans beaucoup de films d'épouvante des années 80 à nos jours. On dirait même un plagiat de Evil Dead.
Sauf que ça ne s'arrête pas là. L'important, c'est l'envers du décor.

En effet, le film alterne des séquences avec nos jeunes et phases avec des adultes se trouvant apparemment au travail. Un emploi loin d'être anodin car il semblerait qu'il s'agisse d'une organisation gouvernementale secrète et que ces adultes surveillent la cabane tout en agissant sur ce qu'il s'y passe. D'une simple pression sur un interrupteur, et un gaz vient discrètement altérer le comportement de certains, les faisant renoncer à toute logique au profit d'un "Séparons-nous" tout ce qu'il y a de plus dangereux. Un autre bouton et voila qu'une porte s'ouvre pour laisser passer un monstre venu tuer ces jeunes...

Bref, ce film joue astucieusement sur les clichés de l'horreur en les justifiant à grand renfort de conspiration. Et ces clichés, ce sont aussi de multiples hommages à tout ce que le genre a pu apporter depuis ses débuts. De Hellraiser à l'Exorciste en passant par le cinéma nippon et même du Lovecraft et des zombies. Finalement la Cabane dans les bois n'est pas un énième film bâtis sur des codes usés jusqu'à la corde, mais un "anti-film d'horreur". Le métrage tend parfois sur la comédie cynique, notamment lorsque les employés de l'organisation font des paris sur quelle créature viendra massacrer les jeunes en premier. Des gens dont l'objectif sont la souffrance et la mort d'innocent au point que ça en devienne horriblement drôle pour nous, spectateur.

Mais pourquoi tout ça? Eh bien je ne voudrais pas trop en dire mais sachez que tout ça aboutit à un vrai apothéose.

Ma seule déception...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 27
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: critiques de films   Sam 12 Oct - 21:34

Sauf que c'est pas à cet endroit qu'il est censé vivre.
Bref, La Cabane dans les Bois était bien sympa, je crois qu'on est tous d'accord là dessus.




Maintenant que j'ai fini de voir Arrow, et en attendant la version française de la saison 2 (et de la suite de walking dead) je me demande quelle(s) séries(s) voir.
On m'en a conseillé plusieurs au cours des dernières années (et films et jeux et BD et romans...) mais certaines m'ont peu accroché (Fringe, même si je sentais qu'il y avait quelque chose de sympa derrière, a mis trop de temps à avancer pour que je suive)

Alors est-ce que quelqu'un aurait quelque chose d'intéressant à me proposer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Dim 13 Oct - 9:41

C'est sûr mais bon, la référence reste assez évidente donc c'est dommage de s'arrêter à mi-chemin pour montrer un truc random.

Pour des séries je ne peux pas vraiment t'aider. Ca n'a rien à voir niveau genre mais tu peux tenter l'une des séries Borgia. ^^





The Lords of Salem

Rob Zombie a quitté Dimensions Films. Frustré de devoir batailler avec le studio pour pouvoir mettre en place ses idées (Ce qui ne lui a pas empêché de faire un Halloween 2 plus que correct.), l'ex-musicien devenu réalisateur a décidé de voguer vers d'autres cieux, quitte à ne pas pouvoir bénéficier du même budget qu'avant. Et pour marquer ce changement, il a accouché d'un projet de film qu'il gardait dans ses tiroirs depuis très longtemps. Ce projet c'est The Lords of Salem. Loin des slashers ultra-violent auxquels il nous aura habitué depuis La Maison des Mille Morts, Rob Zombie s'essaie cette fois à de l'horreur plus axé sur l'ambiance et le bizarre. Quelque chose qui tient plus d'un Polanski, d'un Kubrick ou d'un Argento.

The Lords of Salem nous place dans les baskets de Heido Laroc, animatrice d'une radio située à Salem dans l'état de Massachusetts. Un peu excentrique de par son look et la décoration de son appartement, Heidi est finalement une jeune femme gentille mais un peu paumée à l'existence finalement bien banale. Mais aujourd'hui elle vient de recevoir un colis assez particulier : un 33 tours sans le moindre titre qu'aurait envoyé un groupe de musique appelé les Seigneurs. Seulement l'écoute de cette musique étrange va mettre Heidi dans un drôle d'état... Et c'est au cours de la semaine qui va suivre que tout va basculer pour elle, par la malédiction lancée par les anciennes sorcières de Salem.

The Lords of Salem n'est assurément pas le meilleur film de Rob Zombie. On ressent bien que son tournage a été chaotique, qu'il a fallu au dernier moment revoir des pans entiers de scénario en raison du budget alloué au cinéaste-musicien. Mais à défaut de nous pondre un chef-d'oeuvre, il nous propose une tentative sincère de se renouveler car ici ça n'a rien à voir avec ce que Rob Zombie nous avait habitué. (Si ce n'est le côté cru) De plus l'ambiance et l'esthétisme sont très soignés. De la présentation du générique aux plans utilisés, c'est clairement un hommage à des films comme Rosemary's Baby, La Neuvième Porte ou encore Shining. Il y a également plusieurs plans complètement hallucinant comme Dario Argento aurait pu nous sortir autrefois durant sa trilogie des Mères.

Et le petit truc plaisant c'est qu'ici les personnages sont tout à fait "banal". Pas de risque de tomber sur le beau gosse de service et autres choses qu'on voit souvent à Hollywood même dans l'horreur. Même Sheri Moon Zombie, qui campe Heidi, a été "enlaidie" avec dreadlocks, tatouages excessifs, lunettes immondes et traits creusés. Baby Firefly est bien loin! Et Rob nous le rappelle tout de suite cette banalité avec la première scène de sa femme qui va tout simplement au toilette après s'être réveillée. Pas de glamour, pas de chichi. Même son petit ami ne fera pas craquer les foules avec son look de ZZ top. D’ailleurs en parlant de casser des personnages, Rob se permet de se moquer gentiment des groupes de metal jouant la carte du satanisme en parodiant Glen Benton de Deicide. (La croix inversée marquée au fer sur le front du personnage ne laisse aucun doute !)

Mais si l'ambiance, l'image et le son (Bravo à ceux chargés de la bande-son, dont John 5. Le morceau du 33 est juste mega entêtant et donc intriguant!) sont très réussies, on sent clairement les maladresses d'un Rob Zombie qui joue dans une catégorie où il n'a pas encore ses marques et où le budget lui manque terriblement. (Un certain costume est parfaitement risible)
Aussi malgré tout ça, il manque surtout un souffle au film. Un véritable fil conducteur. Il s'inspire beaucoup de Rosemary's Baby mais il en oublie l'essentiel. Car ce qui était génial avec le film de Polanski c'était que nous, spectateurs, nous demandions quoi penser face aux événements. Rosemary s'enfermait petit à petit dans une prison dorée où tous était aux petits soins pour elle et sa grossesse et qui nous faisait demander si la jeune femme était réellement manipulée ou si elle devenait simplement folle.

Ici il n'y a, hélas, pas ça même si la possibilité semble avoir été envisagée par Rob Zombie. (On nous montre bien que Heidi a des antécédents de junkie. Francis Matias explique même au début que les sorcières étaient des femmes sujettes à des hallucinations et rien d'autre. Ça aurait pu être un angle intéressant)

Bref, un coup d'essai intéressant mais qui rate le coche. Mais j'espère quand même que Rob Zombie s'attardera à faire d'autres films de ce genre pour parfaire son style.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum


Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Mer 30 Oct - 11:37



Et voilà que la bande-annonce de X-Men : Days of Future Past est enfin arrivée! Very Happy

Forcément ça a l'air un poil différent de la BD (Vu les époques choisies) mais ça donne sacrément envie.

Seuls bémols pour moi :
-Pas vu de Wanda dans le trailer. J'aurais aimé que ce personnage soit introduit dans le film même si elle n'est pas dans la BD. (Oui je continue d'espérer un film House of M après le prochain Avengers xD)

-Faut voir les détails de quand se situe le "futur". A priori ça a l'air d'être quelques années après la trilogie (Même si y'a Prof X qui devrait être mort. Fanservice sûrement) mais Wolverine a une mèche blanche... Vu qu'il vieillit moins vite que tout le monde c'est un peu bizarre vu les époques choisies...

Rappel : dans la BD il s'agit de montrer un futur post-apocalyptique situé 20-30 ans après la mort de Dark Phoenix. Donc vu que dans le film on va voir les X-Men de First Class, j'en déduis que l'écart sera bien plus important. (Et c'est aussi pour ça qu'apparemment Wolverine sera celui qui voyage dans le temps au lieu de Kitty, vu qu'elle n'existe pas encore à l'époque de First Class)


Ah et pour ceux qui auraient du mal à identifier les trois nouvelles têtes il s'agit de Sunspot, Blink et Warpath. (Et normalement Colossus est de retour) Peter Dinklage joue Bolivar Trask, le créateur des Sentinels. D'ailleurs on peut trouver sur le net une fausse pub pour Trask Industries et des photos retouchées montrant les Sentinels. (Et même un site Trask Industries)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numby
Maitre du chateau


Masculin
Nombre de messages : 1509
Age : 23
Localisation : Dans les salles de test d'Aperture Science
Emploi : Employé d'Aperture Science
Loisirs : Jouer avec les tourelles d'entraînement à balles réelles
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: critiques de films   Jeu 31 Oct - 1:36

Rah, je voulais mettre mes remarques à chaud de la Legend de Korra, saison 02 (ayant vu les 8 premiers épisodes en vostfr), mais mon message a été effacé. Bon bah plus qu'à tout retaper.. T-T

Spoiler:
 

Sinon, ça reste très sympa. Après, je suis peut-être un peu trop dur et regardant, vu que dans ma mémoire, Avatar est une série parfaite x) (et même si je l'ai regardé y'a assez longtemps, je suis sur de pas être loin de la vérité =p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: critiques de films   

Revenir en haut Aller en bas
 
critiques de films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Critiques de films - La Liste récapitulative
» Des critiques des films Jaws
» critiques de films
» critiques de films
» Cinémarde: Critiques de films de série B 100% Québecoises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Autre :: BlaBla-
Sauter vers: