AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
edwardcarnby96
Neophyte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 25
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux Vidéo, Littérature
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)   Mar 18 Juin - 17:49

Histoire: 1764 en Gévaudan dans le royaume de France, une créature maléfique tue et terrorise les habitants de cette région. Devant ce chaos, le roi de France, Louis XV a lancé un appel d'aide aux autres royaumes d'Europe pour que l'un d'eux envoie un homme capable de terrasser la bête. Finalement, le roi de Valachie, Connor XII, envoie David Belmont, descendant de Gabriel Belmont devenu Dracula, un jeune homme de 21 ans mesurant 1m71, pour apporter de l'aide à Louis XV pour tuer le monstre. Mais, il va comprendre que les ténèbres qui ont envahis le Gévaudan ne cachent pas que la bête.

La fan fic se déroule dans l'univers de Lords of Shadow

David Belmont: Il né en Valachie dans la demeure familiale en 1743 et est le fils de Richter et d'Annette Belmont. Mesurant 1m71, c'est un jeune homme timide et un peu réservé. Bénéficiant d'une très bonne éducation étroitement suivie par son père, David est un garçon intelligent, a des notions philosophiques et très croyant. Son père Richter est un peu rude avec lui mais il aime beaucoup son fils, cette sévérité est la preuve de son affection et n'hésites pas à donner des conseils à son fils et à l'écouter attentivement. Sa mère est très douce avec lui. Lorsque son père l'entraîne à maitriser la croix de combat, David fait preuve d'une agilité étonnante et d'une parfaite maîtrise. Mais, David souffre d'une faible constitution et ne peut pas survivre avec de graves blessures.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edwardcarnby96
Neophyte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 25
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux Vidéo, Littérature
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)   Ven 21 Juin - 2:57

Chapitre 1: Meurtre sauvage au Gévaudan

Vous semblez connaître l'histoire de la terrifiante Bête du Gévaudan sauf qu'un chapitre de ce mythe a été tenue au secret par les historiens. Voici cette histoire.

1764 dans la Pays du Gévaudan, une jeune fille court dans les immenses terres pour échapper à quelque chose qui la poursuit. Elle entend ses cris au loin, tremblant de peur, elle cherche un endroit où se cacher. Après 5 minutes de courses effrénées, elle voit un grand rocher et s'arrête pour souffler.

- Mon dieu, dit-elle, quelle est cette chose ?

Elle regarde sa robe bleue couverte de boue en se disant qu'elle a semée la chose qui la poursuivait. Mais, elle entend un grognement, et regarde sur les coté du rocher pour voir d'où vient ce bruit. Elle se retourne et regarde devant elle horrifiée.

- MON DIEU, NON !!!!!

La chose la retrouvée et l'attaque. Les hurlements perçants de le jeune fille s'entend au loin.


Quel temps après dans le château de Versailles, une grande fête a lieu où la noblesse et la haute bourgeoisie sont invitées. Versailles est une prison dorée où la famille royale ne sait rien de la situation du peuple. Louis XV regarde la fête se dérouler sur son trône, soudain, un messager arrive en trombe dans la salle du trône pour apporter un message au roi.

- Sire, j'apporte une terrible nouvelle.
- Il vaut mieux qu'on se mettent à l'écart pour me le dire.
- Bien, Majesté.

Les deux hommes se rendent dans une pièce déserte.

- Qu'est qui se passe ?
- Majesté, un horrible meurtre s'est déroulée dans le Gévaudan.
- Pouvez vous m'en dire plus ? dit le roi inquiet.
- La victime est une jeune fille de 14 ans se nommant Jeanne Boulet, on l'a retrouvée atrocement mutilé et comporte des marques venant d'une bête sauvage.
- C'est la deuxième victime. 
- Excusez moi, Sire.
- La semaine dernière, on a retrouvée une petite fille de 7 ans morte dans les mêmes conditions. J'avais envoyé une pension de 300 francs aux parents. Qu'en est il des parents de Jeanne ?
- La mère a énormément de chagrins et pleure tous les jours, le père est en colère contre votre gouvernement, il l'accuse d'avoir été laxiste.
- Je vois, il faut régler cette affaire au plus vite, je suis la risée de toute l'Europe. J'avais envoyé des messages aux autres monarques pour qu'un homme vienne s'occuper de cela mais ils ont refusés.
- Sire, justement, le roi Connor XII de Valachie a répondu à votre appel. Il connaît quelqu'un pouvant s'occuper de cette créature.
- Qui ?
- Est-ce que vous avez entendu parler de la famille Belmont ?
- Vous voulez dire ?
- Oui, cela sera l'un d'eux.

Pendant ce temps, en Valachie. Un homme regarde son fils s'entraîner avec une croix de combat. 

- Doucement David, concentre toi.
- J'essaie Père.

David essaie de faire tomber des petites cibles avec sa croix mais il n'arrive pas ce qui le décourage.

- J'arrive pas Père, je ne suis pas digne de cette croix.
- Ne te décourages pas, la concentration et la maîtrise de soi est importante. Aie confiance, tu peux y arriver.

David suis les conseils de son père, et il réussit à faire tomber avec la croix.

- Bravo mon fils
- Merci Père pour vos conseils.

Au même moment, une grande femme arrive.

- Richter ? David ?
- Oui, Annette, répond Richter.
- Un messager du roi vient d'arriver.

Les deux entrent pour le recevoir.

- Monsieur le Duc, le roi veut vous voir avec votre fils.

Richter et David arrive au palais royal. Ils arrivent à la salle du trône où se trouvent Connor XII ainsi que son épouse la reine Maria.

- Richter, ravi de vous revoir, dit le roi en souriant et en posant sa main sur l'épaule de Richter prouvant ainsi une grande amitié.
- Moi de même Sire, Madame, dit-elle à la reine.

La reine salue Richter avec un signe de tête.

- Voilà mon fils, David Belmont.
- Sire, dit David en tremblant.
- Ravi de faire ta connaissance, dit le roi, la dernière fois que je t'ai vu, tu n'étais qu'un nourrisson. Pas la peine d'avoir peur en ma présence.
- Il est timide, dit Richter.
- Je comprend, voilà mon épouse la reine.
- Tu as bien grandi, dit la reine à David.
- Bon, voilà la raison de votre présence.

Un homme apparaît au même moment.

- Voici, son Excellence Philippe d’Aloi, l'ambassadeur de la France. 
- Merci Sire, répond l'ambassadeur, mon maître, sa Majesté le roi Louis XV de France a demandé de l'aide, une créature monstrueuse attaque les habitants du Gévaudan, mon maître est désemparé et souhaite que David Belmont vienne en France pour régler de cette affaire.
- Mais, mon fils n'a pas totalement maîtrisé la croix de mes ancêtres. Et, l'accouchement a été très difficile, David souffre d'une faible constitution, il ne peut pas survivre à de graves blessures. Non, j'y vais.
- J'aurais souhaité pareil Richter, dit le roi, mais vous souffrez d'une maladie qui vous affaiblie.
- Père, j'irais, ne vous inquiétez pas pour moi, ce voyage va me apprendre des choses.
- Il faudrait demander à ta mère.

De retour dans la demeure familiale, après une longue discussion, Annette accepte que son fils aille en France. Avant de partir avec l'ambassadeur, il s'approche de ses parents.

- Je t'offre ce bracelet porte bonheur, mon fils, pour qu’il te protège. Garde cela pour moi David, peux tu le faire pour moi.

David se jette dans les bras de son père et se dirige vers sa mère.

- Soit prudent mon chéri.
- Promis mère.

Ainsi David part en France avec l'ambassadeur, au même moment, Richter et Annette se tienne la main en regardant leur fils s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edwardcarnby96
Neophyte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 25
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux Vidéo, Littérature
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)   Sam 22 Juin - 1:19

Chapitre 2: Arrivée à Versailles

Après avoir quitté la Valachie, David et l'ambassadeur voyagent de pays en pays, tout en profitant des différentes coutumes et traditions de chacun d'eux. Ce voyage a permis au jeune chasseur de vampires de s'instruire et accroître ses connaissances. Après plus d'1 mois de voyage, ils arrivent enfin au royaume de France.

- Nous sommes enfin en France, mon cher, dit l'ambassadeur.
- Dites, Excellence, il paraît que votre maître passe son temps à faire la fête et à coucher avec ses maîtresses, dit David.

L'ambassadeur s'arrête et regarde David dans les yeux.

- Vous osez insulter mon maître, dit-il en colère.
- Oh, on se calme, le peuple de mon pays pense cela ainsi que ceux des autres pays d'Europe, répond David.
- Ils ne le connaissent pas, hurle l'ambassadeur.
- C'est bon, allez on ...
- TAISEZ-VOUS !!!! crie l'ambassadeur en interrompant David.

David, en colère, s'approche de l'ambassadeur et lui donne un coup de poing au visage pour le calmer.

- Comment osez vous me frapper, petit insolent, dit l'ambassadeur.
- Bon, on continue ou on passe la nuit au milieu de nulle part ?

Soudain, des bruits de pas se font entendre dans les bois. Des bandits sans scrupules ayant des morts à leurs actifs sortent avec leurs vêtements souillés du sang de leurs victimes s'approchent en ricanant des voyageurs. David reste calme alors que l'ambassadeur tremble de peur.

- Oh, des voyageurs égarés, dit le chef des bandits.
- Ah non, on va être en retard, fichez nous la paix, répond David.

Les bandits rient et ignorent les paroles du chasseur de vampires.

- Tiens, quelqu'un qui nous tient tête, tu as du courage, petit, c'est rare de nos jours, on ne peut pas en dire autant de ton ami, dit le chef des bandits.
- Bon, soit vous nous laissez, soit j'emploie la manière forte.

Les bandits rient aux éclats, le vent souffle et fait bouger le manteau rouge de David.

- Ah, enfin quelqu'un qui se comporte comme un homme, tu es étonnant mon garçon, donne moi la bourse qui se cache dans ton manteau, dit le chef.
- D'accord, répond David.

Le jeune garçon sort son bras dont la moitié est protégé par un grand gantelet au métal résistant, il attrape le chef avec, le fait tomber à terre et tord sa jambe gauche. Le bandit crie de douleur sous les yeux de ses hommes.

- TUEZ LE !!! crie le chef.

Les bandits sortent leurs couteaux et foncent sur David mais ce dernier sort sa croix de combat et frappe les 3 hommes qui s'approchent de lui. Son manteau tombe et les bandits voient sa tenue dont le torse est composé d'une matière verte métallique extrêmement résistant à manche courte. Son bras gauche a le gantelet de métal, son bras droit a un autre gantelet mais en acier avec des griffes au bord. Cependant ces gantelets ne protègent que la seconde moitié des bras, ce qui laisse sans protection la première moitié qui est bien exposée mais les coudes sont protégés par le torse. Ses jambes sont protégés par des bottes composé d'une matière indestructible et légère, pratique pour courir.

Les autres bandits encerclent David mais ce dernier tourne la chaîne de sa croix à 180° et touche les hommes qui atterrissent sur des troncs ou des branches. Mais les voleurs n'ont pas dit leurs derniers mots. Ils jettent des poignards sur le jeune garçon qui se protègent avec le gantelet en métal. Le chasseur de vampires ripostent avec ses dagues en argent qui font mouches. Un autre bandit fonce sur le garçon mais ce dernier sort une hache et la plante sur la tête de ce premier, le sang coule à flot et le bandit tombe à terre. Les autres terrifiés s'enfuient en courant. L'ambassadeur est impressionné par la performance de David mais le chef est arrivé à remettre sa jambe en place et crie:

- MEURT SALE GOSSE !!!

David sort une gourde en verre fragile et lance sur le chef. A peine la gourde se brise que de l'huile inflammable asperge le bandit et celui ci prend feu immédiatement brûlant vive le chef. Ce dernier hurle de douleur alors que les flammes le recouvrent avant qu'il tombe à terre.

- Voilà à ce qui se passe si on attaque un Belmont, on y laisse des plumes, dit David à l'ambassadeur.
- Quel est cette arme de feu ? demande l'ambassadeur
- La gourde contient une huile inflammable autrefois utilisés pour défendre les châteaux lors des batailles, elle contient aussi un élément qui réagit à l’oxygène. Le malheureux est donc carbonisé. 
- Quel arme prodigieuse, d'où vous la tenez ?
- Par mon ancêtre, Simon Belmont lors de son excursion au château de Dracula en 1104. On y va ?

Ainsi  les deux hommes continuent leur voyage sans encombre à cheval en passant par Paris. David regarde la grandeur de cette ville et est impressionné par la splendeur de la cathédrale Notre-Dame. Les deux voyageurs arrivent finalement au château de Versailles, David n'en croit pas ses yeux, c'est la première fois qu'il regarde cette demeure splendide avec ses statues et ses jardins. Mais, le temps tourne à l'orage et David remet son manteau et cache son visage pour le protéger des flots. L'ambassadeur  s'approche de l'entrée du château et donne à un garde l'ordre de mission du roi.

- David, je vais voir le roi, un garde va vous accompagner à une salle d'attente, dit l'ambassadeur.
- Veuillez me suivre, dit le garde à David.

Le jeune garçon entre dans le château avec son manteau et son visage caché. Ils arrivent à un couloir magnifique avec des chandeliers et des sculptures, des courtisans le regardent traverser intrigués. Ils arrivent dans la salle, une petite salle contenant des fauteuils, une cheminée et un tableau de Louis XIV. Le garde lui dit:

- Réchauffez vous, en attendant.
- Merci, répond David.

10 minutes plus tard, le garde vient le chercher.

- Le roi vous attend.

David suit le garde et traverse la Galerie des Glaces. Le jeune garçon est impressionné par le style et arrive devant une porte. Le garde ouvre et dit:

- Le voilà, Sire.
- Faîtes le entrer, dit le roi.

David entre dans la salle du trône avec sa tête protégée. Les courtisans , les nobles et les hauts bourgeois sont intrigués et se demandent qui il est. Il arrive devant le roi assis sur son trône.

- Veuillez vous découvrir, dit le roi.

David obéit et montre sa tête, les nobles regardent avec stupéfaction et se disent: "un gosse". David entend l'un d'eux rire, sort sa croix de combat et brise le verre de celui qui se moque de lui. Le roi est impressionné et très intrigué par l'arme.

- Pouvez vous me le montrer mon garçon ? demande le roi.

David donne sa croix au roi.

- Pouvez m'en parler précisément, demande le roi.
- Eh bien, la pointe au sommet de l'arme sert à pouvoir s'accrocher à certains points d'accroche, je peux m'en servir comme grappin pour pouvoir escalader des montagnes et détruire certaines portes, je peux aussi attraper mes adversaires affaiblies et les achever. La chaîne est extensible, je peux porter mes distances tout en attaquant, les pointes autours servent à chevaucher certains bêtes. La pointe en bas s'utilisent comme un pieu en bois, idéal pour tuer des vampires ou l'utiliser comme levier.
- Impressionnant, dit le roi. Son Excellence m'a dit que vous avez fait preuve en vous défendant contre des bandits, je dois admettre que je suis surpris. Je vais vous expliquer le but de votre mission, d'abord je remercie votre maître le roi de Valachie de vous avoir envoyé. Veuillez me suivre.

David suit le roi jusqu'à un bureau, lui propose de s'asseoir et lui propose un verre.

- Non merci, Majesté, je n'aime pas le vin.
- Ah bon, je suis étonné, votre père l'aime.
- Vous connaissez mon père ? demande David.
- Bien sûr, un grand homme, il m'a aidé lors de l'affaire de vampirisme en 1748.
- Voilà pourquoi il est parti longtemps ce jour là, pense le chasseur.
- Ah quoi pensez vous ? demande le roi
- Ah rien, Sire. 
- Pourquoi votre père n'est pas venu nous assister ?
- Il souffre d'un mal qui l'empêche de se concentrer pour combattre depuis qu'il est revenu après votre affaire. Ce n'est pas un mal mortel mais il ne peut plus utiliser la croix de mes ancêtres donc je suis venu le remplacer.
- Oui, je vais vous en dire plus après votre mission.
- Alors, quel est le but de mon voyage en France, votre Majesté ? demande David.

Le roi se lève et s'approche d'une carte montrant la France. Il montre le lieu des attaques.

- Les attaques se sont déroulés dans le Gévaudan. Le mois dernier, une petite fille a été retrouvée mutilée par ce qui semblait être un monstre féroce selon les témoignages recueilli par les nobles locaux ainsi qu'une jeune adolescente retrouvée morte dans les mêmes conditions. Pendant votre voyage, deux jeunes enfants sont portés disparus avant de leurs corps dispersés dans le Gévaudan.
- Qu'en est-il des familles ?
- D'après les nobles locaux, les mères sont mortes de chagrin et cela commence à s'agiter. J'ai pas envie d'avoir une révolution sur les bras. 
- J'imagine la maman de la pauvre petite, elle avait quelle âge ?
- 7 ans.

David est horrifié.

- Qui peut bien faire une chose pareille ? demande David.
- C'est à vous de le découvrir, si c'est une bête, tuez le et ramenez le à Versailles. Si c'est un meurtrier, amenez le moi vivant pour que la justice puisse s'occuper de lui. Ces morts ont terrorisés les habitants du Gévaudan, vous devez empêcher que cela se reproduise.
- Très bien, Majesté. Je refuse que des vies innocentes soient en danger.
- Bonne réaction, votre voyage vous a fatigué, il y a une chambre libre dans le quartier des domestiques, vous allez passez la nuit ici. Demain, vous partirez au Gévaudan, un des nobles locaux vous hébergera pendant votre séjour. Accomplissez votre mission.

David accepte et un garde l'accompagne à sa chambre. Une pièce modeste avec un lit normal, le jeune garçon s'allonge et pense à la mission qu'il doit accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2037
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)   Sam 9 Nov - 6:19


J'ai pas encore lu dans le détail Edwardie (j'ai énormément de retard sur le forum suite à ma longue absence), mais as-tu prévu une suite à ce chef d'oeuvre, qui aurait dû rafler tous les prix littéraires cette année ? Car après avoir lu le début et être sauté à la faim, j'ai l'impression qu'elle se termine en queue de poisson ton histoire !

Bon courage et n'oublie pas de contacter un éditeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania Lords of Shadow: Beast of Gevaudan (fan fic)
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» Castlevania lords of Shadow 2 collector
» Castlevania Lords of Shadow
» Castlevania: Lords of Shadow 2 - PS3/X360/PC - SPOILER ALERT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Jeux videos :: Illustration/texte/scan-
Sauter vers: