AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes de mon cru sur les vampires

Aller en bas 
AuteurMessage
ShanoaOoE
habitué +1
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Emploi : Auteure
Loisirs : jeux castlevania, écriture de critiques de recueils, photographie
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: Poèmes de mon cru sur les vampires   Mer 14 Nov - 14:19

À l'époque où je me suis intéressée, comme tout et toute ado je pense, à la trope des vampires, sans connaître Castlevania. J'ai eu ma DS en 2011 (eh oui je suis née en 1994 donc c'était ma première console de salon, mes parents n'étant pas du tout JV). Il m'a fallu 2 ans pour tomber tout à fait par hasard dans le Micromania de Montpellier au Polygone (pour ceux qui connaissent) sur la gachette, la version EU d'Order of Ecclesia. Et l'aventure Castle' commença.

Bref, voici quelques textes.
Peut-être qu'à la fin je mettrais un poème qui parle vraiment de Castlevania. (Le premier poème que j'ai posté ici datait de mes 15 ans, mon premier poème en anglais, bien lu ici d'ailleurs, "un poème un peu triste"

Captivée


Le feu chantait dans l'âtre roux,
Je me perdais, crépitant dans les étincelles
D'une douleur subite, ainsi qu'on ensorcelle
Des lèvres suaves et cruelles, mais, quelle aise !

Il me tenait bien trop près de son coeur romanesque
Ainsi nous formions, à deux, une authentique fresque
De l'amour d'une mortelle , et d'un être de l'ombre
Captivée dans le miroir noir de ses deux yeux sombres !

Mais le sang glissa sur la chair, ruban de soie
De mon cou il coula, rivière de passion
Moi, je voyais ma vie se dérober de moi !

Et lui, divin démon , me cambra dans sa danse
Pour boire, me voler mon seul flot d'énergie
Atteignant enfin l'ultime état de transe !

4 juillet 2011.


Destin


Le jour où mes yeux perdirent leur éclat bleu
Devenant teintés comme des draps de velours
Et qu'au chant des oiseaux, j'étais muet et sourd
Je compris ce que m'avait fait cet être hideux :

De ma bouche saine poussaient des crocs obscènes
Et nu, je découvrais la pâleur de ma peau
Je ne sentais plus la fraîcheur vive des eaux
Mon coeur cupide, clair, se changea en ébène.

Je trouvais dans le sang une autre renaissance
Exécutant pour mon plaisir de pures reines
Sans pitié, en automate qui se damne,

Alors vampire, làs ! Ne connaîtras l'amour
Que dans la conquête cruelle d'une soirée
-Toi, corps blanc et blême, je ne t'aurais aimé !

3 Juillet 2011
Castres

Le dessert d’hiver du Vampire


Je me souviens encore, malgré les années,
Du fruit de mon désir, que je n’ai pu tuer,
De sa chair de délice, raison de mon vice,
De son parfum si frais, au milieu des iris,

Le jardin de nos nuitées était son palais,
Parée de sa robe automnale enflammée,
Impératrice. Moi, je suis son bon laquais
C’est avec des convulsions que je… l’embrassais

La mordant bientôt, déchirant sa peau, beauté,
Avidement, et sans douceur, je la drainnais,
Criant son nom, folie mutine, “Clémentine” !

Quand l’étoile fila, j’étais dejà au loin,
Et elle tombait, sous le voile d’un triste soir,
Un corbeau la mangea alors dans son manoir…

3 juillet 2011
Castres

(je vous préviens, le style a changé)


Acculer Dracula

(Dracula, faudrait p’tet penser à la retraite)
– Eh quoi je règne en maître sur vos rêves fantastiques
(Ton château d’cartes d’ailleurs faudrait que tu l’astiques)
- Mortelle de peu de mœurs, tu essuies mon courroux
(Kouroukoukou roukoukou stach stach dans la tête ?
T’es au courant dans nos jeux, ton sprite vaut pas un sou ?
Que le grand Dracula, empaleur pas à l’heure
Oscille au lieu d’occire entre rouge et marron ?
Et qu’pour finir le jeu, on attend tous qu’tu meures ?
Y’a pas franchement de quoi s’ pavaner au perron !

Trois lignes sur tout un jeu, on t’la donne la réplique
Eh quoi, tu restes coi remarque ça n’te changes pas
Tes monstres sont collectés dans nos bibliothèques
Il est bien loin le temps de ton aura mystique
V’la Vlad le déniappé, regardes-donc Coppola
Tu termines parodié, sous tes murs croulent des steaks !)

- Dis à ton Christ doré que ma légende subsiste
Qu’à votre monde sans sens ma mémoire résiste
Parodié certes du moins qui parle de Carpates
Comment le dirais-tu ? : Soudain se carapate !
Piètre aède moderne, je suis le mieux du pire
Du combat draconien entre le bien le mal
Fils du Dragon voici, défile pour moi le bal
Des mystères de mes mœurs, de ma vie de vampire !

(Du mythe, mon vieux, il ne reste que des mites
Tu t’accroches à ton trône, ô zélé acarien
Au concours des Lettres tu n’as qu’un accessit
On te met en séries, il ne reste, aka, rien. )

- Malgré ce que tu dis, et à l’instar
De tes dires le Morning Star n’est pas,
Devenu « mourning star. »

En référence à l’univers Castlevania
Lyon
14 Novembre 2018




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killy
fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 289
Age : 34
Emploi : Retrogamer
Loisirs : Mangas, jeux vidéo, voyages.
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Jeu 15 Nov - 14:05

Belle histoire, espérons que tu rencontreras rapidement une super nintendo pour te mettre à Castlevania 4, si ce n'est pas déjà fait Smile

Sinon il y a clairement un contraste entre le sérieux et le côté passionnel des 3 premiers poèmes avec le dernier, bourré de références rigolotes ! J'adore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ShanoaOoE
habitué +1
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Emploi : Auteure
Loisirs : jeux castlevania, écriture de critiques de recueils, photographie
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Jeu 15 Nov - 19:05

Pour Castlevania IV, crois bien que la mini SNES l'a et j'avais commencé à y jouer Smile Mais... Au bout de deux heures j'ai un peu ragequit. MAIS j'ai commencé SOTN hier (sur ordi.) J'aimerai bien trouver AOS sur GBA. Or HOD.

Ah oui mais tu sais, le style évolue toujours. Et je ne vois pas l'intérêt d'écrire 4 poèmes sur un thème siilaire si ils n'apportent rien de plus. Ma poésie actuelle est beaucoup plus dans le style du dernier poème. Si ça plait j'en referai, on aurait une section de poèmes dédiés à la –culture– dans le prochain recueil woué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killy
fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 289
Age : 34
Emploi : Retrogamer
Loisirs : Mangas, jeux vidéo, voyages.
Date d'inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Ven 16 Nov - 0:19

Si tu as fini des Castle' sur DS, le 4 devrait être dans tes cordes Smile Ceux que tu cites sur GBA sont géniaux aussi, faudra que je les finisse à l'occase d'ailleurs.

Je suis curieux de voir tes autres poèmes plus récents si ils sont dans la même veine que le dernier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ShanoaOoE
habitué +1
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Emploi : Auteure
Loisirs : jeux castlevania, écriture de critiques de recueils, photographie
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Ven 16 Nov - 0:37

Tu parles, je viens d'expirer dans un bain de sang devant le dernier boss de DOS. Bah j'ai bien une GBA mais pas Castle' dessus.
Et puis le dernier sur (3)DS, Miror of Fate, c'était du gateau !

J'en ai au moins 3 à te proposer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 52
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Ven 16 Nov - 7:59


Jolis alexandrins Shanoa.

Pour les jeux GBA, je ne te conseille pas vraiment Harmony of Dissonance, vraiment moyen.

COTM et AOS sont d'après moi bien meilleurs (surtout COTM pour son challenge intéressant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanoaOoE
habitué +1
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Emploi : Auteure
Loisirs : jeux castlevania, écriture de critiques de recueils, photographie
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Ven 16 Nov - 11:40

S.A.S, pas besoin d'un S.O.S pour... [HS]
Merci pour tes conseils ! J'ai très peu entendu parler de COTM (à part sur ce forum, donc je vais regarder un peu plus en détail !)

Contente que certains vers puissent te plaire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 52
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Sam 17 Nov - 4:13


J'ai pas tout compris^^

Pour COTM à ta dispo pour en parler, c'est vraiment un excellent épisode.
DOS m'a laissé un souvenir un peu moins "impérissable"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ShanoaOoE
habitué +1
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Emploi : Auteure
Loisirs : jeux castlevania, écriture de critiques de recueils, photographie
Date d'inscription : 24/04/2018

MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   Sam 17 Nov - 11:48

La première ligne est extrait d'un morceau dont je ne me souviens plus le non. Sinon c'est juste une // entre S.O.S et S.A.S.
Je viens de t'envoyer un message pour ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes de mon cru sur les vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes de mon cru sur les vampires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Générateurs de pseudo: vampires, elfiques, etc...
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» Vos poètes et poèmes préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Jeux videos :: Illustration/texte/scan-
Sauter vers: