AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Lun 24 Mar - 5:03

J'aurais pu dire la chose suivante suite à l'annonce du départ d'IGA :

"Grâce à IGA, Castlevania est devenue réservé à une poignée de fans hardcore, et a failli disparaître à cause de ventes de plus en plus catastrophiques. Merci IGA. Bref, dégage loin de nous, et va mourir avec tes fanboys de Operation Akumajo qui attendent un énième SOTN-like de 1999 comme le messie, mais qui pourtant ne savent même pas ce que c'est qu'Akumajo Dracula".

Pourtant, ce n'est pas ce que je dirais. Il conviendra d'être plus nuancé, moins catégorique. En tant que fan de longue date, je vous propose de repartir sur l'historique de la série. Car il faut vraiment rétablir certaines choses, la plupart des gens confondent tout.

Simon n'a jamais combattu Dracula en 1691.
Ni sur NES, ni sur MSX, ni en Arcade, ni sur Super Nintendo, ni sur X68000 etc etc....

C'est IGA qui a purement et simplement inventé cette date, pour coller à une espèce de fresque imaginaire soit disant officielle qu'il a ensuite imposé au monde comme étant la chronologie de la série. Et tout le monde gobe, bien sûr. Désolé, ça ne marche pas avec moi ces enfantillages. Quasi AUCUN des Castlevania originaux n'étaient datés (avec juste quelques exceptions comme The New Generation, justement). Donc inventer après coup, parfois 15 ans après la sortie du jeu, qu'on combattait Dracula a telle ou telle époque, ça ne tient pas.

Qu'IGA fasse ce qu'il veut avec SA timeline, avec SES jeux. Pas de soucis, il a été Producteur de Castlevania, et à ce titre il a le droit de déclarer ce qu'il veut et cela sera officiel. Mais qu'il se garde d'inventer des trucs sur les anciens titres, Chi no Rondo y compris...car il n'était pas en charge à cette époque, pas plus que moi ou vous. Donc sa vision sur ces jeux et leur histoire, on s'en branle, ça ne vaut pas plus qu'un pet de mouette.

Comme je l'expliquais, il y a 3 sagas Castlevania différentes :
- l'originale où Sonia est la première à avoir confronté Dracula, et qui donnera naissance avec Alucard à une longue lignée de chasseur de vampires.
- les IGAvania, où Leon est le premier Belmont, et dont les actions téméraires (sa vendetta contre un vampire) vont conduire son meilleur ami à devenir Dracula.
- la saga Lords of Shadow, qui propose une autre vision de la série, où l'histoire se tourne autour d'un Belmont qui deviendra finalement Dracula, qui devra accomplir une longue et tragique destinée.

C'est un exemple plutôt connu, j'en conviens. Je vais donc en donner un autre qui m'agace beaucoup. J'en ai déjà parlé il y a un millénaire sur ce forum, mais les Belmont n'ont PAS de Vampire Killer. Ils ont en leur possession un simple "mystical whip", qui n'a ni nom ni aucune mythologie farfelue derrière genre Crimson et Ebony Stone. Ca, ce sont des théories abracadabrantesque tirées de l'imagination d'IGA, et de personne d'autre.

Ni Simon, ni Christopher, ni Trevor, ni Sonia, ni même Richter (pourtant protagoniste principal de SOTN) n'ont manié de Vampire Killer de leur vie. Eh oui c'est comme ça. Le premier à l'avoir fait, c'était 8 ans après la création de la série, et il s'appelait John Morris et c'était un descendant des Belmont. A l'époque, le terme de Vampire Killer est apparu pour le fouet, mais c'était un "one-shot", il n'y avait aucune histoire de fouet sacré transmis de génération en génération. Or IGA a voulu imposer dans nos têtes que c'était son nom depuis toujours ce qui est archi-faux.

Pendant 8 ans les Belmont se sont servis de fouets NO NAME. Ou plutôt de multiples fouets, ayant des capacités très différentes. Chain Whip, Leather Whip, Thorn Whip, Flame Whip....ou le fouet (NO NAME lui aussi) de Christopher capable de projeter des boules dans son état de puissance maximum.

C'est l'histoire de Sonia qui est la plus parlante à cet égard. Elle a appris le maniement du fouet par son grand-père. Pas d'histoire à l'époque d'un fouet spécial, mythique, sacré, qui passerait de main en main de chasseur de vampire à chasseur de vampire. Eh non ! Les Belmont ils en manipulent plein des fouets, pas qu'un seul ! Leur force vient de leur habilité à manier le fouet, pas d'un fouet soit disant sacré capable de renfermer la puissance de tuer les créatures de la nuit...

Pourtant, IGA a réussi son hold up. Dans la tête de 99 % des fans de Castlevania, il est ancré que les Belmont utilisent un fouet nommé Vampire Killer qui est passé de générations en générations. Ce qui n'est valable que dans les jeux d'IGA soient les titres de 2001 à 2009 ! Le point culminant de ces conneries, étant effectivement Truc OF Machin 2 sur DS où on doit combattre Richter pour qu'il nous reconnaisse digne de nous léguer ce précieux Vampire Killer. Risible.

Tout comme la théorie fumante dont parle Alexis, imaginée 12 ans après la sortie de The New Generation, venant nous expliquer que les descendants des Belmonts sont en fait entre-temps devenus des cousins (!!!) pas assez nobles pour ne pas mourir en manipulant le fouet. Donc en fait, John il est capable de survivre à un Dracula au top de sa forme, mais après ça il crève comme un con à cause d'un fouet trop puissant pour lui. Et les gens pensent que ce genre de fumisterie, c'est officiel et "canon". Pfff.....

Ceux qui mélangent les IGAvanias aux précédents titres Castlevania se mettent le doigt dans l'oeil. Castlevania est une oeuvre complexe, tentaculaire, vieille de 28 ans d'existence, proposant 3 sagas différentes.

L'original "Classic Games" : de 1986 à 2001
Les épisodes ne sont pas vraiment reliés. L'histoire ancestrale et classique (Belmont VS Dracula), se veut simple et ne prétend pas être dominante ou importante. Il s'agit de jeux avant tout, programmés systématiquement par des équipes différentes sur des consoles très variées et même sur ordinateurs. D'où un grand renouvellement des personnages, un grand renouvellement de gameplay (2D, 3D, action, aventure, style Arcade ou bien avec des % à compléter, RPG....), un grand renouvellement des artworks et du chara et level design, avec quelque chose de différent à chaque épisode. SOTN fait bien entendu partie de ces Classic Games, avec d'ailleurs une belle référence au Trevor Belmont de la NES.

Les IGA-vania : de 2001 à 2009
La série est complètement revisitée. A tel point qu'on peut oser parler d'un véritable reboot. L'histoire devient plus précise et en même temps beaucoup plus confuse voire même contradictoire ou aberrante. Toute une flopée de nouveaux personnages improbables font leur apparition (un étudiant Japonais dans le futur, un soit disant bras droit de Dracula forgeant des démons, des militaires vendant des objets dans le Château de Dracula,...).

Ce qui rend la chose complexe à comprendre même pour les fans et qui bien souvent les induisent en erreur, c'est que ces nouveaux venus se mélangent aux personnages de l'ancienne saga. Malin comme un singe, IGA a essayé de se raccrocher aux wagons et de donner une justification à l'existence de beaucoup de ses nouveaux héros (très creux) en puisant dans ceux qui n'avaient pas été crée par lui. Ca donne du coup des trucs assez stupides que beaucoup prennent pour argent comptant, comme "Eric Lecarde fantôme dans un Château, recherchant ses filles jumelles détentrices du fouet de son meilleur ami et père du nouveau héros, un fouet qui d'ailleurs tuerait ses utilisateurs."  Shocked 

On notera qu'IGA a jugé utile dans ses jeux de justifier la présence de ses nouveaux personnages en créant des connexions chronologiques aux anciens illustres personnages : Juste et Simon, John et Jonathan, Hector et Trevor,... Bien entendu, tout cela n'est vrai que dans sa chronologie. Qui peux s'imaginer des personnages aussi décadants et décalés qu'Isaac dans des jeux comme Dracula's Curse sur NES ?

Concernant les jeux en eux-même (quand même le plus important), là encore on ne joue plus à des Castlevania. Le gameplay devient extrêmement semblable d'un épisode à l'autre : Metroidvania à chaque fois avec un Château ouvert, avec salles de sauvegarde remplissant toute la santé et les MP, téléporteurs, marchands d'objets dont la présence est devenue systématique, difficulté revue à la baisse avec possibilité de faire Leveling quasiment à l'infini (jusqu'à tuer les Boss en 2/3 coups), fins multiples avec 2-3 variations mineures, etc etc... Sans compter des musiques et des chara design là encore très semblables, avec Yamane et Kojima aux commandes. Bref, chronologie revisitée, personnages décalés et jeux copiés les uns sur les autres, on tournait en rond depuis 10 ans jusqu'à....

La saga Lords of Shadow : depuis 2009.
Elle fait couler beaucoup d'encre en tant que reboot, alors qu'IGA proposait lui aussi un reboot de la saga et que quasi-personne n'y trouvaient rien à redire (à part quelques vieux hurluberlus comme moi, Shyma.X, Luxkiller65 et d'autres). Le style se recentre à nouveau sur l'action/aventure, on oublie la facilité des IGAvania avec leurs salles de sauvegardes permettant de repartir au top de sa forme, plus de Leveling possible, et plus de marchands pour se refaire un inventaire chargé en soins et potions en tout genre (sauf LOS2). Le jeu se veut plus nerveux, plus dynamique, plus violent et adulte (avec des scènes parfois outrageusement sombres et malsaines), l'ambiance est extrêmement travaillée, et l'histoire s'éloigne grandement de ce qu'on a pu connaître depuis l'origine de la saga.

Partant de ce constat, à chacun de se faire une idée de ce qu'il aime ou de ce qu'il n'aime pas. Beaucoup se croient malins à dire que Lords of Shadow, ce n'est pas du Castlevania. Mais ont-ils conscience que les IGAvanias ce n'étaient déjà plus des Castlevania, eux non plus ? La plupart gueulent du départ d'IGA et croient la série morte depuis qu'il a quitté Konami...alors que la série est devenue morte quand il s'en est emparé, au contraire. Car à cause de lui, elle a technologiquement et ludiquement stagné pendant toutes les années 2000 avec de multitudes de copies de SOTN (pourtant à chaque fois largement moins réussies que l'original). Le plus hallucinant, c'est qu'à cause de ce stand-by ludique et technologique, les ventes ont plongé et la série a même failli disparaître...à cause d'IGA. Mais ses fanboys s'en rendent-ils seulement compte...

 Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Lun 24 Mar - 19:55

Tu prêches des convertis je crois.
C'est sur jv.troll que tu devrais faire part de ces constats.

Et pour le Vampire Killer, je ne répéterai jamais assez que Soleiyu et Christopher avaient chacun un fouet. Impossible qu'ils aient eu tous deux le même machin magique.

(T'façons, Léon... Sa femme s'est sacrifiée pour qu'il ait un fouet magique, et du coup s'il a commencé une lignée comme ça il a dû en culbuter une autre... Donc soit les Belmont descendent d'une liaison reproductive sans amour, soit Léon n'aimait pas sa première femme :p )



Edit: ça me refait penser au fait que quasiment personne n'arrive à comprendre que dans Circle of The Moon on ne joue pas un Belmont mais un membre d'un autre clan, et que son fouet n'est pas le Vampire Killer mais un autre fouet, le premier qui a été annoncé comme étant familial d'ailleurs, Iga a piqué son idée ici également, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 25 Mar - 11:37

Alexis a écrit:
Tu prêches des convertis je crois.
C'est sur jv.troll que tu devrais faire part de ces constats.

Oh non, ne crois pas ça.
Même ici on voit régulièrement que les gens confondent la première saga et celle d'IGA.
Je n'ai l'intention de citer personne, vous savez tous ce qu'il en est si vous lisez en vous.

Surtout depuis l'arrivée de la dernière en date (Lords of Shadow) où les gens comparent l"ancienne série" avec Lords of Shadow, alors qu'il y avait déjà bien 2 séries distinctes avant LOS et non pas qu'une seule. Mais bien sûr, c'est celle d'IGA dont ils causent, jamais d'un Castlevania 5 par exemple.

Bref, je vois régulièrement des gens dire qu'ils aimeraient bien que Castlevania revienne à ses origines...en déplorant le départ d'IGA ! Et en disant que la série est morte depuis qu'IGA ne fera plus de Castlevania ! Et après, coup classique, ils citent l'épisode de 1999 ! Alors qu'on sait tous que l'épisode de 1999, sous la houlette d'Igarashi, Kojima et Yamane n'aurait rien eu d'un Castlevania des origines, mais que ça aurait été un sempiternel clone des précédents au scénar pourri, avec un marchand vendant des potions et équipements, avec des artworks déjà vues 10 fois, des musiques déjà entendues 10 fois, du leveling à gogo, des salles de sauvegarde boostant tout au max, des téléporteurs pour aller où on veut en un clin d'oeil sans re-franchir les zones déjà traversées, une durée de vie de quelques heures, des personnages hyper creux, et une ou deux fins minables avec une variation mineure entre les deux.

La deuxième possibilité que je vois évoquée à part l'épisode de 1999, c'est le remake d'un vieil épisode que tout le monde connait déjà par coeur depuis 20 ans. Genre Dracula's Curse, celui-ci bizarrement revenait le plus souvent dans les souhaits des joueurs, je ne sais pas pourquoi (en fait, si je sais pourquoi : parce que c'était l'épisode préféré d'IGA et que tout le monde espérait qu'il en fasse un remake). Et là, pareil, gros consensus, le remake devait se faire façon Dracula X Chronicles, en 2,5D avec ci et avec ça. Pff.

Je peux donner l'impression d'être un vieux grincheux rétrograde mais pas du tout. Je suis avant tout un joueur aimant le changement. Pourquoi la nouveauté est-elle si crainte par les fans de Castlevania ? Pourquoi ne jurent t-ils que par la 2D ? Castlevania à une époque changeait de direction artistique et d'équipe de programmation à quasiment chaque nouvel épisode. Y'en a juste marre de jouer à des resucées de Castlevania Symphony of the Night. Je ne suis pas pro ou anti Lords of Shadow, j'ai simplement aimé avoir du changement pour la série, une vision artistiquement totalement nouvelle et novatrice, pour une saga prennant une direction différente, beaucoup plus sombre. Paradoxalement, ça a été un grand bol d'air frais !

Mais maintenant que la trilogie se termine, je vais être ravi qu'un autre studio que Mercury Steam prenne les rennes de la série. Ceux-ci ont donné leur vision de Castlevania, une vision neuve, fraîche et européenne. Mais là encore, après 3 jeux, s'ils en avaient sortis encore un autre, inévitablement ils auraient fini par se cloner et se répéter. Ils l'ont senti et ont donc déclaré que LOS2 serait leur dernier jeu pour cette série. C'est le bon sens même ! Félicitations Cox et Alvarez, vous ne restez pas agrippés à la série pendant 10 ans, comme une moule collée à son rocher, et comme l'a fait un certain chevelu avant vous. Au contraire, vous savez quand il est temps de transmettre votre flambeau.

Qu'il soit japonais ou occidental, peu m'importe, du moment du moment que ce studio de développement offre aux fans une autre vision de la série, une nouvelle direction artistique et un autre gameplay pour la saga Castlevania. Place aux jeunes ! Place au changement ! Vive la nouveauté !

Bon, avant ça, on va laisser Mercury conclure la série comme il se doit avec leur DLC...voire leurs DLC. Héhéhé.

 Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 25 Mar - 15:15

Alexis a écrit:
Et pour le Vampire Killer, je ne répéterai jamais assez que Soleiyu et Christopher avaient chacun un fouet. Impossible qu'ils aient eu tous deux le même machin magique.

On en avait déjà parlé en effet, d'autant plus que son fouet est 2 fois plus puissant que le nôtre lors de l'affrontement père-fils. Une preuve de plus que cette histoire de Vampire Killer, fouet unique ultra-puissant transmis de génération en génération, ne tient pas la route. Si Christopher le portait, ça signifierait qu'il existerait donc d'autres fouets bien plus puissants donc cette thèse ne colle pas.

C'est bien l'habileté des Belmont à manier le fouet qui peut être prise en compte, et Soleiyu étant plus jeune que son vieillissant père, il est finalement logique qu'il puisse frapper plus fort que son paternel sur le déclin.

Alexis a écrit:
(T'façons, Léon... Sa femme s'est sacrifiée pour qu'il ait un fouet magique, et du coup s'il a commencé une lignée comme ça il a dû en culbuter une autre... Donc soit les Belmont descendent d'une liaison reproductive sans amour, soit Léon n'aimait pas sa première femme :p )

Absolument ! Le scénar' de Lament of Innocence est vraiment pathétique de toute façon, je ne comprendrais jamais comment certains peuvent le trouver correct. En plus, sa femme ne s'est pas vraiment sacrifiée comme tu le dis, car elle était de toute façon condamnée à mourir...elle a juste préféré mourir d'une manière et pas d'une autre. Autre point important concernant les fouets, dans Lament of Innocence dès le départ Leon manie le fouet, et avec il se fraye un chemin dans le Château contre les créatures démoniaques. Preuve que les Belmont savent manier le fouet et que c'est ça leur force ! Ce n'est que tout à la fin que ce fouet devient d'après IGA le Vampire Killer. En outre, c'est pas le seul fouet qui est manié, il y en a toute une flopée d'autres ! Et qui sont bien plus puissants que le VK selon les créatures affrontées ! Genre, The Forgotten One, ce n'est pas le Vampire Killer dont il faut s'équiper pour lui faire mal....

Encore bien des points qui balayent la propre théorie établie par IGA comme quoi le Vampire Killer....
....serait l'arme sacrée ultime des Belmont transmise de génération en génération. ( Question  Question  Question  Question )


Alexis a écrit:
Edit: ça me refait penser au fait que quasiment personne n'arrive à comprendre que dans Circle of The Moon on ne joue pas un Belmont mais un membre d'un autre clan, et que son fouet n'est pas le Vampire Killer mais un autre fouet, le premier qui a été annoncé comme étant familial d'ailleurs, Iga a piqué son idée ici également,  etc...)

Tu as absolument raison. Son arme principale se nomme le Fouet du Chasseur, dixit le manuel lui-même. Je sais qu'il y a des coquilles de traduction dans les notices, cependant même dans le jeu cela est bien précisé. Je rajouterai même que dans COTM, Nathan est amené à manier un nombre incroyable de fouets ! Sûrement le jeu où le héros a le plus de fouets à sa disposition (avec Simon dans Simon's Quest).

Ca n'empêche pas la plupart des fans de se tromper, je te renvoie par exemple à ce lien vers un superbe site bourré d'infos...et pourtant remplis d'erreurs cinglantes. (Clique ensuite sur "The Heroes" et tu vas te marrer)"
http://www.vgmuseum.com/mrp/cv-cotm/game-castlevaniacotm.htm


Dernière édition par S.A.S back from his grave le Mar 25 Mar - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 25 Mar - 15:15

Je ne suis pas tout à fait d'accord et je trouve que tu grossis un peu le trait et ton côté "hater" peut te décrédibiliser malheureusement malgré ta bonne répartie (huhu).

J'ai l'impression que tous, du moins sur le forum (je ne sais pas qui tu visais dans ton post), font la distinction entre les Castlevania plate-former "arcades" et les Metroidvania. Le fanboy d'IGA est une espèce en voie de disparition sur ce forum ou alors, les gens n'aiment pas l'afficher vu qu'il se fera vite basher par les anti IGA du forum, huhu (je taquine).

Quant au problème de la chronologie, c'est un soucis qui appartient à IGA et comme je l'ai précisé l'autre jour, c'était de sa volonté d'y établir un scénario reliant différents épisodes et en aucun cas on ne peut parler de reboot (on aime ou pas, c'est tout). L'ironie est que certains opus s'en fichaient d'y avoir une place dans l'histoire de la saga, ce n'était pas pensé pour. Cependant, sur le recul, cela ne me gêne pas tellement et je trouve même que son scénario peut tenir, vu que la plupart des épisodes ont toujours joué dans le minimaliste, laissant ainsi de la place pour établir des liens ou des histoires entre les différents épisodes. Donc, je suis dans l'optique "pourquoi pas". Il y a seulement Castlevania Belmont's Revenge qui restera contradictoire (comme le souligne Alexis). La révélation improbable de Portrait of Ruin? Bah, après tout, Bloodlines restait sommaire dans son background, on peut imaginer ce qu'on veut sur la suite.
Et évidemment, on a la mise à l'écart de Legends, car IGA avait sa propre vision de la préquelle. C'est con.
Comme pour les Zelda, on peut s'accrocher à fournir des théories farfelues pour relier les différents épisodes, cet enjeu rejoindra aussi les Castlevania à mon sens (malgré des coquilles).

Sinon, je ne suis pas d'accord avec tes "musiques entendues 1O fois", "artworks revus dix fois".
D'une part, le style de la dessinatrice Kojima avait donné une énorme bouffée d'air et de personnalité à la saga (faut dire que les artworks occidentaux bien kitchs, c'est ce qui se faisait le plus à l'époque... néanmoins Vampire's Kiss et Rondo of Blood étaient les "à part" dans cette lignée, bizarrement, c'était la future équipe de SOTN), mais je suis d'accord que le style a eu du mal à se renouveler malgré un trait magnifique et soigné. On a eu pourtant deux renouvellement dans la saga avec des artworks type "anime jap" assez commercial pour Dawn of Sorrow et Portrait of Ruin, et un autre style, très joli, pour Order of Ecclesia. Il ne faut pas l'oublier, même si je sais que ce style hérisse le poils de certains, mais ce n'est pas la première fois qu'un Castlevania a une touche "anime jap" (Rondo of Blood, Legends, voir les opus 64).
Quant au style musical, je suis assez fan du travail de Yamane et ses compositions m'ont jamais lassé. C'est une question de goût je te l'accorde, mais les compositions sont souvent originales et on a peu de remixes si c'est ce que tu sous-entends pour les musiques entendues 1000 fois.

Quant au reste, il y a des bonnes choses, d'autres qui le sont moins dans les Metroidvania, mais ils ont une philosophie différente, donc on adhère ou pas. Notons que les deux derniers Metroidvania ont voulu proposer une forme assez différente (le duo et les niveaux annexes à un niveau central; une world map avec un enchainement linéaire de différents niveaux en référence aux premiers Castlevania), mais ce n'est pas une "innovation" assez énorme si on compare à Dracula's Curse ou Rondo of Blood qui sont les deux opus innovants de la saga plate-former à mon sens. La qualité sera de proposer une forme différente, pour une fois.

Cela dit, ça restait une bonne chose qu'un autre studio propose une autre vision, même si elle nage dans l'ère du temps (un peu moins LOS 2).
Plus que Castlevania, j'espère juste retrouver le style de IGA dans une autre IP comme le mr est tourné dans l'indy. Il est claire que Castlevania tournait en rond.


Par ailleurs...
Un ami a eu l'occasion d'assister à la conférence d'IGA aux states, ce dernier a livré des anecdotes intéressantes.
IGA a surtout parlé du développement de Symphony of the Night. Le jeu a été conçu à la base comme un outsider, Konami s'intéressait surtout au développement du Castlevania 3D à l'époque. L'équipe de Rondo of Blood était libre de faire ce qu'elle voulait.

Ainsi, l'une des premières idées que dégageait ce Castlevania, c'était d'être plus long. IGA comparait les Castlevania aux films sur le rapport durée/prix. Il disait (par exemple) qu'un film coûtait 8 euros et un Castlevania 60 euros, dont chacun duraient deux heures.
Le premier enjeu de SOTN était d'être plus long et sur l'idée, il assimilait SOTN aux Zelda qui étaient des jeux d'actions aventures assez longs. Contrairement à l'idée reçu (enfin, c'est sa parole contre la notre), SOTN a été pensé pour ressembler plus aux Zelda qu'à Metroid.

Secundo, comme l'équipe était libre de faire ce qu'ils voulaient, ils souhaitaient faire un jeu plus accessible pour toucher un public plus large, d'où l'explication pourquoi SOTN était facile. La disparition des trous mortels est une autre raison pour les joueurs qui ne sont pas forcément bons en jeux de plate-formes.
Le leveling rentre dans cette optique par ailleurs, car si t'es mauvais en jeu d'action, tu peux levelupper. Cette notion a été ajouté pour ça.

Une autre petite anecdote : Les développeurs ont eu du mal à développer sur la Playstation. Ils disent que c'est une console naze pour la 2D et s'ils ont ajouter des effets 3D, c'était pour éviter que le jeu rame à cause des éléments 2D. Ils ont d'ailleurs fais baisser la palette de couleur pour augmenter la résolution.
Notons qu'IGA a précisé que ses graphistes/techniciens étaient génies.

Au final, ils se sont aperçus que SOTN ressemblait à Super Metroid et ils ne s'attendaient pas à un tel succès. Ce qui explique entre autre l'ascension d'IGA (opportunisme?) et Konami qui souhaita profiter de ce mouvement.


C'est une anecdote intéressante et ça permet de mieux saisir la philosophie des Metroidvania et comment c'est arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KAiWAi
associable
avatar

Masculin
Nombre de messages : 614
Age : 36
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 25 Mar - 23:38

Merci pour vos discutions intéressantes les gars !!
Tout ca donne vraiment à réfléchir ... et on se dit qu'il y a là matière à tellement d'articles de fond pour un futur site francophone sur Castlevania !!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 25 Mar - 23:53

Perso je suis (encore?) en train de réfléchir à une version personnelle d'un Castlevania.
En supposant qu'on joue un personnage (Belmont ou pas) héroïque et que le boss de fin serait bien Dracula.

Comme article de fond intéressant, il y aurait des cartes assez complètes (voire screenées) des châteaux des anciens jeux et des Castleroïds. On en avait déjà partlé.

L'idée serait entre autres de pouvoir se représenter le château dans son entièreté. Avec le nom de chaque zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 0:31

KAiWAi a écrit:
Merci pour vos discutions intéressantes les gars !!
Tout ca donne vraiment à réfléchir ... et on se dit qu'il y a là matière à tellement d'articles de fond pour un futur site francophone sur Castlevania !!  Wink 

C'est sympa de dire ça. Nous sommes plusieurs ici à être historiens sur la série, c'est normal que ça donne des discussions "qui donnent à réfléchir". Ce qui est intéressant, c'est d'aller chercher des réponses dans l'historique de la série, de creuser les sujets en profondeur...pas de se contenter du "communément admis" ou "généralement constaté".

Pour conclure, attends de voir la réponse que j'ai en préparation, des loulous sur un forum m'ont bien chauffé, et là je le dis clairement : ça va barder. Si vous m'aviez connu "hater" à un moment, sachez que ce n'est rien comparé au post qui va suivre (que personne ne voudra lire de toute façon, car il fait 10 pages). Tant pis, je le mettrais quand même.

 Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 0:34

Pour rester dans la parenthèse. Je m'amuse aussi à imaginer ma conception personnelle du Castlevania (et de ses environs), ça me plait toujours ce genre de chose!

Si ça t'intéresse Alexis =>

Castlevania : Symphony of the Night

Castlevania : Circle of the Moon

Castlevania : Harmony of Dissonance (Castle A)

Castlevania : Aria of Sorrow

Castlevania : Dawn of Sorrow

Castlevania : Portrait of Ruin

Castlevania : Order of Ecclesia

(attentions, certaines images ont une résolution xxl)


Il me semble que Casltevania Lore, dans l'une de ses sections (Stages), représente la silhouette d'un château avec la disposition de chaque secteurs du manoir qu'on a pu avoir dans la série aux emplacement récurrents (et logique, comme le Main Hall à l'entrée du château).


SAS >
Tu vas m'adresser une réponse de 10 pages ou j'ai confondu avec tes loulous de l'autre forum?  pig
Je te taquinais, mais il faut relativiser que tu es assez anti IGAvania sur les bords.
 jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 2:30

Shinigami a écrit:
SAS >
Tu vas m'adresser une réponse de 10 pages ou j'ai confondu avec tes loulous de l'autre forum?  pig
Je te taquinais, mais il faut relativiser que tu es assez anti IGAvania sur les bords.
 jocolor

Tu sais Shinigami, je ne t'en veux pas d'aimer les Igavania, c'est ton droit le plus strict comme c'est mon droit de ne pas les considérer comme des joyaux de jeux 2D. Il y en a tellement de meilleurs, y compris dans le genre consacré par Koji Igarashi. Il y a même une flopée de jeux amateurs, plus ou moins connus, qui sont mieux réalisés et plus funs que les clone SOTN à outrance q'IGA et sa clique nous ont proposé pendant 10 ans.

Donc Shinigami, arrête de dire que je ne "relativise pas". C'est faux. Mes propos sont construits, hyper argumentés et se basent sur une parfaite connaissance, pointue voire maniaque du sujet (les jeux d'IGA je les ai tous terminé et re-terminés à outrance, y compris dans les modes Lv1 max que personne ou presque n'a osé terminer, tu sais les modes abusifs où tu meurs en un choc ou deux).

Donc non, je réfute ta manière de dire :"Tu n'aimes pas les jeux d'IGA donc tu n'es pas objectif". Clairement, c'est abusé de ta part de dire ça. Il y a tout le background derrière que je n'aime pas, il y a un producteur détestable qui passe pour un brave gars alors que ce n'en est pas un, il y a la stagnation voire la régression de la série où il nous a amenés...on peut même évoquer une potentielle mort clinique de la série. Donc tu comprendras mec, qu'en tant que fan de très longue date, ce n'est pas des sujets sur lesquels j'ai envie de rire ou plaisanter.

Il y a néanmoins une grande différence entre toi et les loustics qui me prennent la tête, c'est que tes propos sont mieux écrits, mieux construits, et non grossiers. Crois-moi, ça fait déjà une belle différence ! (en ta faveur, bien sûr). Mais sur le fond, ce que vous dites est truffé d'erreurs et de contrevérités. Les gros nazes d'Operation Akumajo, par exemple, sont des balourds et des incultes de première. Ils se prétendent fans de Castlevania, mais c'est archi faux. Ce ne sont que des fans des Igavania, tout au plus. Et encore.

Je vais simplement prendre l'exemple récent de Lords of Shadow 2, qui est sidérant. Ca s'est mis à basher le jeu dans tous les sens, avant sa sortie, pendant sa sortie, après sa sortie. En février/mars, une véritable opération de démolition du jeu a été orchestrée, y compris relayée dans certains médias douteux. Si ça avait été argumenté et se basant sur des choses réelles du jeu, pourquoi pas. Mais là non, c'est idéologique, faux, et la preuve en est, c'est que d'une part les gens en questions n'achètent pas le jeu en question, qu'ils estiment illégitime. Encore pire, ils n'essayent même pas d'y jouer pour voir ce que ça donne réellement. Alors, ça clashe en parlant des cheveux de Gabriel pas assez réalistes sur sa tête (si si, ça va jusque là), ou bien ça parle d'affrontements contre des robots futuristes alors qu'on n'en affronte PAS UN SEUL dans tout le jeu, et de toutes sortes de choses stupides sans fondement aucun.

Car ces actions de démolitions n'ont qu'un seul but : faire en sorte que le jeu se plante lamentablement. Tout est orchestré pour ça. Le but recherché, finalement, ne cherche qu'à faire du mal à la série. Cox serait illégitime, seul Dieu-IGA le serait. Alors que pour moi, ni IGA ni Cox ne sont légitimes, tu comprends. Ma position est bien plus complexe qu'un Pro-IGA, un Pro-Cox, ou même un Pro-Retro Games. Je suis impossible à classer, hormis la catégorie "Hardcore Castlevania Maniacs".

Soyez en convaincus, la série appartient à ses fans, seulement à ses fans. Aucun producteur ne peut s'approprier une saga aussi riche, profonde, mythique. Alors, tout le monde n'est peut être pas fan aussi hardcore que moi, certes, je ne demande d'ailleurs pas tous à ce que votre religion soit aussi celle de Castlevania.

Mais là stop, mon message pourra peut être paraître cruel pour certains, mais y'en a marre de devoir encaisser des coups et de voir systématiquement des mensonges sur IGA proférés comme des vérités. Je ne vais pas créer un topic à part pour en parler, il y aurait pourtant matière vu la consistance et l'épaisseur du message à venir. Mais à la base, Luxkiller avait déjà il y a déjà fort longtemps crée ce topic pour parler notamment d'IGA, et on est en plein dans le sujet. Alors c'est dessus que je posterai ma prochaine missive.

Soit cette nuit, soit demain, mais vous êtes tous prévenu : là, je serai sans concession. Marre de tous les cloportes qui pullulent autour de cette série géniale, mythique, et qui pourtant n'en comprennent pas le sens ni la portée.

"Votre savoir n'est pas ma vérité, un vent de révolte a enfin soufflé", comme le dirait un certain S.A.S. dans le génial Révisionniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drakùl
NeoZafkiel Aime: Rap-Metal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1624
Age : 36
Localisation : Valachie
Emploi : Comte
Loisirs : Empaler
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 9:03

Rectification à mon sens : si, il y a UN type de robot que l'on affronte dans LoS2, ils arrivent à peu près vers la moitié du jeu. On ne peut les tabasser qu'en sautant et ils explosent en faisant une méchante onde de choc lorsqu'ils périssent.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 9:44

Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 9:48

Par contre, pour aller jusqu'aux cheveux, c'est quand même chercher des poils aux oeufs.
Du coup ils font quoi de leur vie, à part démonter un jeu qu'ils n'ont pas essayé?

En fait ça me fait penser à DmC Devil May Cry qui a reçu un accueil tout aussi mauvais (Dante émo goth aux cheveux noirs HERESIE) alors que pour la série il est plutôt très bon (surtout que la série s'arrête au premier pour beaucoup de gens, c'est à dire un jeu très rigide car encore très Resident Evilié)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 15:04

Pour te répondre brièvement (faute de temps), je te chambrais avant tout (ce qui était une mauvais idée finalement vu ton accrochage de hier soir avec ces autres personnes que tu as mentionné) et je n'ai pas sous-entendu que tes propos étaient irréfléchis, mais que seulement certains de tes arguments me gênaient (typiquement, le coup des musiques déjà vues...etc).
Cela dit, c'est tout à fait ton droit de le penser ainsi et je ne mettrais jamais en doute ta connaissance dans le domaine de la saga, huh.

Tu me flattes quand tu décrivais ma façon de pensée, mais j'espère que je ne vais pas non plus te prendre la tête non plus, haha.
Enfin, tu décris aussi un souci régulier qu'on peut découvrir avec les gens, la fanbase un peu inculte et pénible, mais bon, eux je les mets de côté.

Plus sérieusement, il y a 1000 choses à dire sur l'évolution de la saga.
Par exemple, j'ai commencé à refaire la plupart des épisodes en cherchant à placer chaque épisode dans l'évolution de la saga (qu'est-ce qu'il apporte lui par rapport aux autres...etc) étant donné que j'écris un dossier sur la saga pour un site (une accumulation de reviews en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mer 26 Mar - 18:25

Shinigami a écrit:
Pour te répondre brièvement (faute de temps), je te chambrais avant tout (ce qui était une mauvais idée finalement vu ton accrochage de hier soir avec ces autres personnes que tu as mentionné)

Aucun problème. J'ai compris va.

Au départ, j'avais prévu de vous mettre le lien vers tous les commentaires stupides et vulgaires que j'avais pu lire. Mais finalement non, vaut mieux pas. Laissons les abrutis là où ils sont, ça sert à rien de leur faire de la pub alors que ces personnes ne colportent que de la haine en barre, sans une once d'empathie et d'intelligence.

Cependant, ma longue réponse est déjà rédigée depuis cette nuit, et même si quelques éléments ont déjà été dit hier, je vous la posterai quand même et vous me direz ce que vous pensez. Avant, je vais juste la relire pour corriger les fautes d'orthographe (par respect envers les membres du forum, c'est toujours ce que j'essaye de faire pour mes longs messages - Pavéman nous voilà). En tout cas, tâche de ne pas la prendre pour toi Shinigami, tu as bien compris les circonstances et l'exaspération qui m'ont poussé à écrire ce billet, donc tu sais que cela ne te concerne pas.

 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Jeu 27 Mar - 2:11

Au temps pour moi alors, j'ai eu peur qu'il y ait amalgames.
 pig 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numby
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1509
Age : 24
Localisation : Dans les salles de test d'Aperture Science
Emploi : Employé d'Aperture Science
Loisirs : Jouer avec les tourelles d'entraînement à balles réelles
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Jeu 27 Mar - 17:37

Les "Trucs of Machin" comme les appellent SAS ont apportés de la fraîcheur en leur temps, non ? (avant qu'IGA ne réutilise trop sa formule. Moi j'ai adoré PoR en dépit de son scénar incohérent, comme j'ai kiffé DoS et OoE qui se démarquait quand même en étant plus Castlevaniaesque, sombre, et difficile). Parce que faut avouer que la formule "retro" Action/Plate-forme ne se serait pas renouveler éternellement non plus. D'ailleurs, apportaient-ils tous de la nouveauté et de la fraîcheur, ceux-là ? (Attention, je ne dis pas qu'ils n'en apportaient pas, hein. Je les ai pas tous fait et je veux juste lancer le débat. Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question pour l'instant, je précise :p )

Parce que perso, le pire CV auquel j'ai joué, c'est le premier avec Christopher, sur Gameboy. Mais avant que SAS n'envoie ses assassins (j'te charie :p), j'ai pas adhéré à HoD non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Jeu 27 Mar - 22:02

Sur l'ensemble de la saga, tu as des épisodes qui ont leur lot d'idée (même du côté des Metroidvania), d'autres qui en ont pas.
Si on distingue facilement deux catégorie de Castlevania : les plate-formers classiques et les Metroidvania, tu as d'autres sous-genres (en excluant les spin off), parfois bizarres.

- Plate-forme arcade (une douzaine de jeux)
- Aventure/exploration (Simon's Quest)
- Aventure/action/survival/plate-former (les épisodes 64)
- Metroidvania (7 jeux)
- BTA/exploration (les jeux PS2)


Et si je fais un bref résumé sur mon opinion de ce qu'apporte chaque épisode...


- Vampire Killer : plate-former et exploration
- Castlevania : plate-former
- Dracula's Curse : plate-former. Il apporte 4 personnages jouables et la possibilité de choisir notre route à certains moments pour différents stages.
- Haunted Castle : plate-former
- Adventure : Plate-former
- Super Castlevania IV : plate-former, seconde version du premier opus et possibilité d'envoyer son fouet dans les 8 directions.
- Chi no Rondo : plate-former. Aspect exploration (sauver les filles), chemin alternatif pour chaque stage avec ainsi 6 stages optionnels. Deux personnages jouables.
- Bloodlines : Plate-former, deux personnages jouables et monde contemporain (ça rentre moins dans le gameplay...)
- Vampire's Kiss : Plate-former, seconde version (du pauvre) de Chi no Rondo
- Belmont's Revenge : plate-former, possibilité de faire les 4 premiers stages dans l'ordre qu'on veut
- L'épisode X68000 : Plate-former, entre la seconde version et le remake du premier Castlevania (level design parfois identique dans certain stages)
- Legends : Plate-former
- Adventure Rebirth : Plate-former, chemins alternatifs dans les stages


- Simon's Quest : jeu d'aventure et d'exploration dans un monde ouvert en scroling horizontal


- Les épisodes 64 (Legacy of Darkness étant la version qui devait sortir à la base) : mélange de plate-former, d'exploration, de survival (si si) et d'action. Un ovni étrange et génial.


- Lament of Innocence : BTA, exploration avec un HUB central reliant différents niveaux (qu'on peut faire dans l'ordre qu'on veut) et level-design inspiré...
- Curse of Darkness : BTA, exploration et level-design encore plus inspiré, notions de RPG et gestion de familiers évolutifs


- Symphony of the Night : Premier metroidvania, concept du château inversé
- Circle of the Moon : second metroidvania (le détail qui le change, pas de marchands ou d'atlas des monstres)
- Harmony of Dissonance : Metroidvania, concept de dualité de deux châteaux parallèles
- Aria of Sorrow : Metroidvania, concept des âmes, contexte historique original (oui, ça ne rentre pas dans le gameplay dsl)
- Dawn of Sorrow : Metroidvania... euh, la création d'armes et les trucs au stylets?
- Portrait of Ruin : Metroidvania, coopération avec deux personnages jouables, HUB central reliant différents niveaux
- Order of Ecclesia : Metroidvania, découpage plus linéaire avec une carte du monde, système de glyphes


En soi, il y a typiquement des jeux qui n'apportent rien dans la saga comme l'épisode x68000 ou Vampire's Kiss, mais ils ne m'empêchent pas de bien les apprécier (ils ont des séquences cools)... Bon, j'aime moins Vampire's Kiss qui a malheureusement un désagréable sentiment de version inférieure quand on le compare à Chi no Rondo en terme d'inventivité, mais il a un boss final mémorable (et j'ai aimé le combat de la tour horloge, même si identique à Chi no Rondo, le cadre est différent néanmoins)... et inversement, Dawn of Sorrow n'apporte rien, mais l'aventure était bien sympa avec des idées cools.
Ce qui fait beaucoup défaut aux Metroidvania, à mon sens, on ne ressent pas de transition graphique alors que la plupart des opus sont souvent répartis sur plusieurs supports, faisant ainsi une grosse différence.



Enfin, on a le reboot par Mercury Steam et chaque opus est différent :

- Lords of Shadow : BTA next gen pure souche, mais riche
- Mirror of Fate : Mélange de plate-former, BTA et de Metroidvania
- Lords of Shadow 2 : Exploration, BTA, infiltration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Ven 28 Mar - 3:40


Eh bien, on peut dire que tu t'es fait chié l'ami !
Ca a dû te prendre du temps de rédiger tout ça !
Même si inévitablement, ça donne lieu à quelques erreurs / approximations...
D'ailleurs Shinigami, le site sur lequel tu bosses (ou va bosser) c'est lequel ?

Bon sinon à part ça, t'es prêt pour mon post de réaction et analyse ?
Ayant retourné LOS2 Revelations, j'ai intégré quelques éléments supplémentaires...

 Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Ven 28 Mar - 14:20

Rho, tu me flattes encore, ce bref listing m'a pris deux battements de cils.
Comme je le disais, c'est juste un bref ressenti de ce qu'apporte chaque épisode, car dans le cas contraire, il me faudrait plusieurs lignes pour décrire chaque épisode. Là, c'est assez caricatural, mais dans les grandes lignes, je verrais les choses comme ça, grossomodo.
Je me doute bien que tu verras autrement la chose et je me prépare mentalement à ton arrivée.
 pirat 


Autrement, j'écris des reviews pour ArtCore Kirbies, un petit site (et un forum à éviter pour le moment) qui est un recueil de critiques en tout genre, mais avant tout JV. J'ai fais quelques Castlevania pour le moment et là je prépare Lords of Shadow 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Ven 4 Avr - 17:15

AVANT PROPOS

Après avoir laissé le texte dans mon ordinateur plus d'une semaine, je me décide enfin à le rendre public. Finalement, j'ai juste rajouté une partie à la fin par rapport au DLC dernièrement sorti, mais je n'ai rien retouché de mon texte original. Le message est long et consistant, sans titres intermédiaires mais néanmoins très segmenté.

Ca plaira ou ça plaira pas, mais j'ai pris la décision de ne pas me censurer. Sachant que j'aurais eu encore bien des choses à dire, mais après c'est plus un forum, c'est un bouquin qu'il faut écrire. Bien à vous.

Shinigami a écrit:
Je trouve que tu grossis toujours un peu le trait et ton côté "hater" décrédibilise parfois tes propos. Tous, du moins sur le forum (je ne sais pas qui tu visais dans ton post),
Qu'est ce que j'ai grossi ? Quel post est "hater" ? J'en ai écrit plusieurs donc faut me dire où exactement. Tu trouves que je suis hater...dis-moi, tu t'es senti visé peut être ? A la base je parlais surtout par rapport aux fanboys montant de grossières, pathétiques et inutiles opérations de financement pour avoir d'autres jeux d'IGA à se mettre sous la dent (d'ailleurs, "opération" est le mot bien choisi car c'est le nom que cette bande de naze se sont eux-même donnés).

Rien ne peux décrédibiliser mes propos, mis à part des arguments contraires. Dans ton post il n'y en a pas vraiment. D'ailleurs, si tu as trouvé mes post précédents "hater" alors que ce n'était qu'une succession d'arguments apportés par un fan de Castlevania relatant l'histoire de la série, eh bien je te préviens que là pour le coup, tu vas en avoir droit à un post hater ! Fini de mâcher mes mots, fini de faire plaisir à l'auditoire. Et surtout, fini de gober toutes les salades que je peux lire partout (et pas que sur ce forum) depuis le départ d'IGA, "être si doux, si sensible, si incompris et si gentil ayant fait de si bons jeux, et à qui Konami aurait soit disant fait un gros coup de pute". Je force le trait là ? A peine ! Et encore, lis la suite et on en reparle. Parce que merde alors, il y a des vérités à rétablir, et j'en suis persuadé, quelques yeux à ouvrir à certains.

Shinigami a écrit:
Tous, font la distinction entre les Castlevania plate-former "arcades" et les Metroidvania. Le fanboy d'IGA est une espèce en voie de disparition sur ce forum
Premièrement, cette distinction n'est pas suffisante. Il y a aussi des jeux d'IGA qui sont des "plateforme arcade", comme tu les appelles. Castlevania Chronicles, The Dracula X Chronicles et The Adventure Rebirth. Je ne les vise pas du tout. Leurs rééditions sous la houlette d'IGA n'apportent pas grand chose aux jeux originaux, mais au moins elles ne les saccagent pas. A la limite, le seul réel problème se situe sur The Adventure Rebirth, car il n'aurait jamais du s'appeler ainsi, mais simplement "Castlevania Wii" tellement il n'a plus rien à voir avec le jeu dont le titre original s'inspire.)

Deuxièmement, je m'en tape qu'il y ait des fans d'IGA ou des fans de Cox, ou même des fans de la première génération de jeux (la plus longue soit dit en passant, car elle a perduré de 1986 à 2001). Je ne suis pas "pro-untel" ou "pro untel". Mon but, c'est juste d'espérer que la série se renouvelle en permanence. Rien dans ce que tu dis ne va à l'encontre de ça mec. Donc on n'est pas en désaccord tous les deux.

Parce que d'autres personnes au contraire, veulent encore et toujours les mêmes jeux, des clones de Symphony of the Night, et ça tu as bien raison : je ne le supporte plus, c'est comme ça qu'on va aller dans le mur. Toute série doit avancer, pas stagner ou régresser. Il y a même des reboots pour des séries bien plus récentes figure toi (Tomb Raider, Devil May Cry,...) donc je ne vois pas pourquoi des séries vieilles de 28 ans n'y auraient pas droit, elles-aussi. Il faut aller de l'avant, quitte à faire des paris audacieux venant chambouler les habitudes des fans (y compris des vieux fans dont je fais partie). Faire du sur-place, c'est signer son arrêt de mort. D'ailleurs en parlant d'arrêt de mort, tu remarqueras au passage que la fin de la série...bah c'est peut être finalement ce que veulent tous les prétendus fans de Castlevania, mais qui devraient en fait être requalifiés en fans de Metroidvania (ce qui n'a rien à voir).

Il n'y a qu'à constater tous ceux récemment (en février/mars) ont qui pleuré sur la soit-disant mort de la série, et qui ont maudit Lords of Shadow 2 (le plus souvent sans même y avoir joué !) en priant très fort pour que ce jeu se crashe lamentablement....tout ceci afin de permettre le retour en grâce de leur Dieu Vivant, vous l'aurez compris, ce cher Koji Igarashi.

Je leur pisse à la raie très fort à ces mecs. Parce que même si leurs actions de nuisance vont peut être avoir un impact important sur les ventes de Lords of Shadow 2 (les réseaux sociaux, les forums et tout ça), au moins ce qui est maintenant sûr, c'est que cet incapable cow-boy chevelu ne reprendra plus jamais les commandes de la série.

Ces sales gens déplorant ou souhaitant la mort de la série, il faut bien comprendre qu'ils sont nés avec SOTN. Ils ont tous grandis avec ce jeu, ou bien avec les clones de ce jeu (et découvert Symphony of the Night après coup). Ils n'aiment que ce genre là, et aujourd'hui ils ne comprennent pas que c'est un impératif commercial (donc de survie) que la série doive évoluer (en aparté, j'ai beau être plus vieux que la moyenne des joueurs Castlevania, je remarque ici que ce n'est pas moi le vieux con, en comparaison avec tous ces jeunes de 20/25 ans qui souhaitent le maintien absolu des pré-requis Metroidvania tels de vieux aimant leur routine pépère).

Là on parle quasiment d'une secte, des gens franchement pas très cultivés, ni gracieux dans leurs messages avec des insultes garanties si on n'est pas d'accord avec eux. Parfois, ils ont lu que la série avait commencé bien plus tôt, et que Dracula's Curse et Super Castlevania IV en sont d'honorables épisodes. Ainsi, ils se permettent de rajouter qu'ils les aiment, alors que quand on creuse un peu on s'aperçoit vite qu'ils n'y ont jamais touché. De même, à l'international il est de notoriété publique (même si erronée) que Castlevania The Adventure, Castlevania Legends ainsi que les épisodes 64 sont ratés. Ils se permettront donc à chaque fois de le répéter et d'enfoncer le clou encore et encore, même si là encore, très peu de joueurs de 20 ans y ont joué. En fait, que ces abrutis passent leur chemin et laissent les vrais amateurs de Castlevania tranquilles.

Qu'est ce qu'un fan de Castlevania ? Vaste question ! La réponse, je pense qu'on peut la résumer avec la proposition suivante : "Ce sont ceux qui naturellement possèdent une curiosité bienveillante vis-à-vis des prochains volets à venir, comme ils l'ont fait depuis la création de la série." Attitude qui permet à la-dite série de bientôt approcher le cap des 30 ans d'existence (ce qu'extrêmement peu de séries de jeux vidéo peuvent se vanter d'avoir réussi à faire, soit dit en passant).

Toujours en passant, depuis le début j'ai toujours été critique vis-à-vis d'IGA. Certes, je ne le nie pas. Mais il n'y a aucun effet miroir à faire entre moi et les actuels connards qui s'amusent à faire gratuitement du Cox-bashing ou du Alvarez-bashing. Car moi, en bon collectionneur et fan de la série, j'ai TOUJOURS acheté les jeux de la saga Castlevania, y compris ceux d'IGA, même quand ils étaient nazes.

Parce que c'est ça supporter une série, bordel de merde. C'est ça être un fan. C'est la soutenir dans les mauvais moments, en espérant qu'elle se ressaisisse un jour. On peut faire un parallèle avec les fans d'une équipe de foot, qui vont adorer leur équipe quand elle va gagner une coupe, et ne plus aller voir leur matchs dès qu'ils vont commencer à être en bas du classement ou pire, reléguables. Ces gens-là ne peuvent prétendre s'appeler des fans ou des supporters, s'ils ne sont pas capables de soutenir leur club dans les pires moments.

Ainsi, j'ai une bonne dizaine de merdes appelées Judgment à la maison ! Alors qu'on ne me dise pas que ce jeu ne s'est pas vendu parce que les fans n'ont pas suivi. Non. Le jeu ne s'est pas vendu parce que c'est de la merde, point ! Rien à voir avec tous ceux qui font du Lords of Shadow bashing, qui se prétendent fans de Castlevania, et qui effectivement eux, n'achètent rien sur cette série, la boycotte par idéologie pure et simple, et en font une pub désastreuse sans aucun argument correct et valable. "Ouais c'est plus Castlevania" "Ouais notre série est morte" "Ouais qu'on nous remette IGA et Kojima aux artworks". Tu m'étonnes que Castlevania soit en difficulté. Avec des amis et des "fans" pareils, la série n'a plus besoin d'avoir d'ennemis. Ses plus farouches s'opposant sont déjà parmi ses "auto-proclamés" fans, le genre de gens lançant des pétitions à chaque frustration.

Shinigami a écrit:
Quant au problème de la chronologie, c'est un soucis qui appartient à IGA et comme je l'ai précisé l'autre jour, c'était de sa volonté d'y établir un scénario reliant différents épisodes et en aucun cas c'est un reboot (on aime ou pas, c'est tout).
Là tu te trompes. On n'est pas d'accord du tout, c'est bel et bien un reboot qu'il a opéré ! Pour le coup, c'est toi qui force le trait, on a simplement l'impression que tu fais comme "abstraction de la réalité", comme si je n'avais rien prouvé du tout dans mes textes précédents. C'est très drôle, car depuis qu'IGA est arrivé, ce n'est pas qu'une "simple" datation de la série qu'il a cherché à faire. C'est transformer un monstre sacré vieux de 15 ans (eh oui, la série était déjà vieille de 15 ans quand il est devenu producteur) pour en faire SON oeuvre, avec SA vision et SES explications, y compris pour des jeux où il n'était en rien impliqué dans le développement et le processus créatif. Là encore, pour ça, il a très bien réussi son coup car des gens comme toi pensent que ce n'était pas un reboot de la série....bien sûr que si ! Tu n'as qu'à relire tous mes arguments précédents si tu n'es pas convaincu, ce n'est pas la peine de les réécrire à nouveau.

Shinigami a écrit:
Il y a seulement Castlevania Belmont's Revenge qui restera contradictoire (comme le souligne Alexis).
Je rigole, parce que c'est très insidieux, ce que tu dis là ! Ca montre juste que tous mes autres arguments, tu n'en tiens pas compte ! En plus, le commentaire d'Alexis que tu cites, n'est qu'un exemple repris d'une discussion qu'on avait déjà eu lui et moi il y a plusieurs années ! L'intéressé pourra même te le confirmer.

Comme expliqué précédemment, en tant que producteur Koji Igarashi n'a d'ailleurs pas attendu bien longtemps pour essayer d'imposer ce reboot, car 2 ans à peine après son ascension, le voilà qui nous sert un Lament of Innocence qui défonce littéralement certains jeux antérieurs, jeux qui ne demandaient pourtant rien à personne. Tu auras remarqué au passage que ces jeux sont systématiquement éjectés de la nouvelle chronologie qu'il a voulu imposer, comme par hasard, alors que personne ni même Konami ne lui a demandé de créer cette chronologie. Il s'est mis dans la merde tout seul, et comme tu le dis toi-même c'est assez absurde ! D'ailleurs, ton analogie avec The Legend of Zelda est très bien trouvée (on avait déjà évoqué ce parallèle avec cette autre grande saga dans les colonnes de ce forum, bien des années en arrière). Donc pour le côté "officiel", on repassera.

Bah désolé, mais ici ce n'est pas moi le hater, mais bel et bien Koji Igarashi lui-même, qui a voulu en force dire aux gens "ne tenez pas compte de tel et tel épisode, ils sont à part car je ne les aime pas" (véridique, ce sont ses propres propos). On s'en fout des jeux qu'il aime et des jeux qu'il n'aime pas. Je vais même te dire : tous les jeux qu'il n'aime pas et qui ont été retirés de sa chronologie personnelle, bizarrement, ce sont des jeux qui ont été édités par Konami APRES la sortie de Symphony of the Night (sur lequel il a travaillé) : les épisodes sur 64, le Legends sur GB, le Circle of the Moon sur GBA.

Il n'y a pas de hasard mec : ce sont tout simplement les jeux qui sont sortis pendant l'intervalle où lui-même essayait de profiter de la sortie de SOTN, pour s'imposer comme le producteur de la série... Eh oui, il était impliqué sur SOTN et a donc cherché à en tirer une gloire personnelle. Durant cet intervalle 1997-2001 (où visiblement son forcing ne fonctionnait pas, vu que c'est à d'autres studios Konami que la série a été confiée), il n'était en rien impliqué sur aucun des Castlevania pré-cités (tu peux toujours chercher son nom sur le staff, il n'y était pas, il ne bossait pas dans ces équipes de développement).

Pire : Nocturne in the Moonlight, l'épisode Saturn qui reprend 100 % du jeu sur lequel il avait bossé l'année d'avant, et pourtant un SOTN amélioré avec des zones en plus, des personnages jouables, des objets supplémentaires, des nouvelles reliques très utiles (comme la possibilité de dasher 2x plus vite !), des ennemis supplémentaires et même des boss en plus...eh bien même ce jeu-là ne lui convient pas et il en est médisant. Je te le donne en mille : c'est normal, là encore il n'a en rien été impliqué dans sa création et sa conversion, qui se sont faites sans lui.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

APARTHE

Alors on pourra dire ce qu'on veut sur IGA, on pourra aimer ou pas ses jeux, mais une chose est sûre : ce mec est imbu de sa personne à un point inimaginable, et n'a rien d'un gentil gars. Il a un comportement capricieux, a les dents longues et l'égo démesuré ("Produced by IGA" écrit en gros sur toutes ses boites de jeu...comme si c'était un gage de qualité !), bref ce n'est définitivement pas le gentil retraité qui a dû quitter Konami, ou à qui Konami a fait un coup de pute. Merde bon sang, c'est lui qui a plongé la série dans les limbes de l'enfer ! Un peu plus et la série disparaissait tant les ventes devenaient insignifiantes. Et merde à nouveau à tous ses défenseurs, qui sont même pas capables de comprendre ça !

Quand on essuie échec sur échec, on assume ses responsabilités et on quitte le navire. Ou bien alors, on se reconvertie, et on fait autre chose de sa vie. Lui non ! Il ne s'est jamais remis en cause, et s'est toujours trouvé une tonne d'excuse pour justifier ses échecs commerciaux, excuses ne tenant pas la route un seul instant.

Sans même parler des innombrables jeux 2D qu'il nous a servis et n'ayant eu qu'un intérêt et un succès d'estime, on peut dire que Konami a été bien gentil avec lui ! Parce qu'après un premier échec 3D (LOI), il y en a eu un autre (COD), puis encore un autre en 2.5D avec DXC (qui malgré ses qualités et malgré la présence de Chi no Rondo, n'a pas rencontré le succès escompté lui non plus), et encore un dernier en 2009 avec Judgment, une bouse infâme qui ne mérite même pas d'appartenir à cette illustre série.

C'est qui après, tous les merdeux qui disent que Konami a fait un coup de pute à IGA, soit disant parce qu'ils ne l'ont pas laissé développer son épisode de 1999....mais qu'ils aillent se faire voir ! Un mauvais élément dans une entreprise, on le dégage ! C'est comme ça la vie en entreprise ! C'est ça LA VRAIE VIE. Travaillez mal, vous serez licencié ! Là encore Konami a été gentil, parce qu'ils ne l'ont même pas viré, ils lui ont juste fait comprendre que la suite de la série se ferait sans lui. Donc franchement, les faire passer pour des salauds et sanctuariser IGA, c'est du n'importe quoi.

D'autres éléments factuels, tu en veux ? En voilà !

Tu cites les dernières interview d'IGA, soit. On peut ainsi y lire toutes les anecdotes racontées par IGA lui-même, encore une fois servies sur un plateau d'argent sans aucune relance des "journalistes" en face, permettant à ce grand producteur de faire son auto-promotion et/ou son auto-victimisation. C'est facile ça, il n'y a pas de contradicteur en face. Cependant, tu as dû remarquer qu'IGA a aussi récemment confié, noir sur blanc, être mal à l'aise sur le développement de jeux en 3D. Il a même avoué je cite "ne pas être prêt" et même "avoir été pris de court" quand l'interviewer lui a reparlé de la p'tite démo pourrie en 3D sortie en 2008 avec Alucard et ses yeux rouges. Oui oui, tu sais bien de quelle vidéo je parle, celle avec Dracula's Castle en fond sonore (pour bien faire exulter tous les fanboys de SOTN).

Restons sur les propos de l'intéressé, car ils sont hallucinants. En 2009, il n'est toujours pas prêt à faire un jeu en 3D ? Alors là, chapeau ! Fin des années 2000, notre pépère ose tout simplement confesser ne toujours pas savoir maîtriser la 3D !!!! Alors que de bons jeux en 3D sortent depuis 1994, soit depuis 15 ans !!!! D'ailleurs, c'est en 2D qu'il reviendra l'année d'après avec Harmony of Despair en 2010, qui connaîtra l'incroyable succès international que tout le monde connait ! Encore un jeu qui redonnera ses lettres de noblesse à une saga à la réputation bien entamée depuis la pityable tentative Wii... Je plaisante bien sûr, car à part ressortir tous ses héros et ses sprites du placard, ce soft restera totalement anecdotique.

Et après ses brillantes créations, plongeant la série toujours plus profondément dans les ventes, on veut toujours lui confier les rênes d'une grande et illustre série comme Castlevania ? Mais arrêtez de rêver les mecs !!!! Qu'est ce qui se vend sur PS3 ? Des jeux 2D ou des jeux 3D ? Sans juger de la qualité des jeux en question, jusqu'à preuve du contraire, les millions seller, c'est plutôt les GTA, les God of War ou les magnifiques reboots de séries comme Tomb Raider ! Plutôt que les rares derniers jeux proposés dans cette bonne vieille 2D !

Quelle est la solution alors...les remakes ? Raté ! Notre cher ami a bien tenté plusieurs remakes, qui n'ont jamais rencontré de bonnes ventes ! Et ce n'est pas vraiment sa faute d'ailleurs, car si on s'éloigne de Castlevania un instant, on constatera que les remakes 2D d'anciennes gloires n'ont pas non plus pété les scores (même si ces remakes sont de bonne facture, je ne dis pas le contraire, simplement ce n'est pas ce que recherche le public). Konami c'est pas l'armée du salut, ils ne sortent pas des jeux par charité, mais pour vendre ! Leur but est de gagner de l'argent donc il faut sortir des jeux qui correspondent aux souhaits du public, c'est vital pour eux comme pour toutes les boites de jeux vidéo !

Autre argument : Lords of Shadow lui-même ! Certes, Mercury Steam s'est vue confier le projet. Mais les responsables de Konami n'étaient pas forcément hyper rassurés, et ça se comprend vu leurs jeux antécédents... Ils ont donc proposé à un producteur japonais de superviser et d'aider (le cas échéant) cette jeune team de MercurySteam. Est-ce IGA qu'ils ont appelé à la rescousse ? Bizarrement non ! Ce Cher Monsieur était indisponible pour d'obscures raisons qu'il n'a jamais voulu expliquer, même encore de nos jours. Il détourne toujours la question quand elle lui est posée, la non-réponse par l'évitement : il est passé maître dans cet art. De toutes façons, jamais ce mec à l'égo démesuré n'aurait voulu aider un projet où il n'était pas le chef (même cas de figure que par le passé avec les épisodes 64, Legends, COTM,...). C'est donc une personne qui n'avait jusque là rien à voir avec Castlevania, qui a repris le flambeau au pied levé et en proposant de lui-même son aide : Hideo Kojima. Lisez ce que nous apprends l'Artbook de Lords of Shadow, c'est suffisamment éloquent !

Souvent, je découvre des propos disant qu'IGA était un bon producteur de jeux en 2D, mais un mauvais producteur de jeux en 3D. Ensuite ils font (bien évidemment) immédiatement référence à Symphony of the Night, "joyaux inégalé et quintessence des jeux 2D". FAUX ! Ca a mis longtemps à se savoir, mais tout le monde maintenant est finalement au courant qu'il n'était PAS le producteur de ce jeu qui a révolutionné la série. Il a beau avoir essayé, perfidement, malicieusement, de dire et faire penser le contraire pendant toutes les années 2001-2009, la vérité est implacable et finit toujours par triompher : il n'était pas le producteur ni même un décisionnaire sur ce jeu.

Alors, IGA était-il un bon producteur de jeux en 2D, mais un mauvais producteur de jeux en 3D ?
Mon point de vue personnel sur la question, est que c'est un mauvais producteur....tout court !

Bordel de merde, H. Kojima est de sa génération, et sa propre série (pour le coup, on peut bel et bien dire SA SERIE car sur Metal Gear c'est lui qui avait déjà tout conçu déjà à l'époque ! Respect ! ) est à peu près de la même époque que les premiers Castlevania (soit la fin des années 80). Alors, comment se fait-il qu'il ait réussi à mettre une claque ludique ET technique au monde entier avec Metal Gear Solid sur PlayStation ? Et comment se fait-il que Kojima ait réussi à récidiver sur PlayStation 2 avec le brillant Sons of Liberty, véritable baffe technique à l'époque ?

Au moment même où IGA pataugeait lamentablement en 2003/2004 avec un Lament of Innocence qui faisait encore moins bien et encore moins impressionnant qu'un Devil May Cry, jeu d'action 3D s'inspirant de Castlevania et sorti pourtant en 2001 soit déjà 2 ans plus tôt que Lament of Innocence ?!!!!? Certes, Metal Gear Solid 2 et Lament of Innocence ne sont pas sortis en même temps, d'ailleurs le décalage est en défaveur de Castlevania là encore (comme pour Devil May Cry) car c'est ce dernier qui est sorti (largement) plus tard.

Alors, on peut toujours prétexter "Oui mais la console était encore au début de son existence, il lui a fallu ce coup d'essai pour se faire la main et comprendre la machine". Soit. C'est même une excuse qu'avait sortie IGA pour se défausser !

Pas de problème, on peut continuer si vous voulez. Metal Gear Solid 3 Snake Eater est sorti quasi en même temps que Curse of Darkness (fin 2005 / début 2006). Pourtant...l'un est un chef d'oeuvre sans nom, et l'autre est un terne jeu d'action, médiocre en tous points, et compilant exactement les MEME défauts que son grand frère sorti 3 ans plus tôt. Comme si IGA avait été sourd aux critiques sur son précédent jeu en 3D....gageons qu'il n'a pas été sourd, mais qu'il ne sait tout simplement pas proposer quelque chose de mieux (bien sûr, n'osant pas trop l'avouer, il a préféré prétexter 2 excuses : la puissance de la machine ainsi que le petit budget qu'il avait).

Prenons un peu de recul avec Metal Gear, car finalement c'est peut être Kojima qui est un génie. Et alors qu'on pouvait jouer à cet excitant et brillant jeu d'action qu'est Curse of Darkness (ahahah), bizarrement y'a un certain God of War qui est sorti à la même période, et qui nous a révélé ce que pouvait VRAIMENT être un jeu d'action 3D sur une PlayStation 2. Pire, quelques temps après, GOW II enfoncera le clou et explosera techniquement son grand frère, et ce, toujours sur PlayStation 2 !!! Alors, LOI et COD...leur médiocrité est-elle toujours due à un problème de puissance de console ?

Shinigami a écrit:
Quant au choix de la 2D, c'était par contrainte technique. Ils disaient que c'était chiant de développer la 3D sur Playstation et IGA soulignait que les graphistes étaient des génies.
Y'en a marre des excuses bidon d'IGA, que vous gobez tous et reprenez en coeur ! IGA a dit ça donc c'est vrai ? Mais merde, ouvrez les yeux ! IGA qui parle toujours de "limitations techniques" ou de "problèmes de budget trop serré", JAMAIS il ne s'est remis en cause. Sortir le même jeu que SOTN en 3D sur PlayStation, c'est à dire un monde semi-ouvert mais en 3D, c'était tout à fait possible ! C'est juste qu'il faut en être capable !

Le monde entier (ses propres confrères japonais, les studios américains,...) a du fric et fait des excellents jeux...et pas lui ? La bonne blague ! C'est parce qu'il ne vend rien, pardi ! Hideo Kojima a prouvé ses capacités avec non seulement de bons jeux 2D lors de la genèse des jeux vidéo, mais aussi d'excellents jeux 3D par la suite. Le genre de jeux qui marquent un joueur, et même qui marquent l'Histoire des jeux vidéo. C'est normal que Konami lui confie un gros budget pour ses jeux ! Parce qu'il est bankable, parce qu'il est capable de vendre des millions de jeux !

C'est comme ça que tourne le monde ! On n'a que ce que l'on mérite ! "Pas de bras, pas de chocolats", comme dirait l'autre. Notre chevelu aurait eu un gros budget, qu'en aurait-il fait ? Parce qu'il n'y a aucune vision dans ses jeux, aucune originalité, ses scénarios c'est de la merde en barre, le gameplay est raté (tout étant pré-maché, avec ses salles de téléportations et salle de sauvegardes partout), l'histoire est déjà vue (dans tous les jeux, on nous ressort l'histoire du héros ou du meilleur ami qui tourne mal), la technique est dépassée, la durée de vie ultra éphémère, et ce même si on se fait chier à faire du stupide drop d'items à 100 % sur tous les ennemis présents dans le Château.

Rien à voir avec un H.Kojima qui certes appartient à l'ancienne génération, mais qui a su se confronter aux évolutions technologiques, et surtout...a le talent pour faire de bons jeux. Bizarrement, c'est lui qui se retrouve (même timidement) impliqué sur Lords of Shadow, le seul Castlevania million seller de l'histoire. Simplement parce que lui a du talent et de la générosité à revendre (là encore, lisez l'Artbook Lords of Shadow !). Contrairement à Koji Igarashi, acariâtre et hautain.

Et puis autre chose, là encore faut croire IGA sur parole quand il nous dit qu'il n'avait pas un "gros budget" pour faire ses jeux. Car qui connait vraiment les chiffres ? Qui est en mesure de dire de quel capital il disposait ? Personne ! Encore une fois, Monsieur se plaint mais il est incapable de prouver ses dires ou même d'en apporter la justification. C'est hyper facile comme stratégie ! Comment faire pour vérifier ses propos du coup ? On ne peut pas ! L'argent mis dans un jeu par un éditeur, c'est le plus souvent secret d'état - information seulement révélée quand il y a un intérêt marketing à le faire, genre -"Jeu plus cher de l'histoire des jeux vidéo" ou autres messages publicitaires du genre.

Parlons un peu d'un autre producteur célèbre, ayant commencé comme simple programmeur dans les années 80... Un certain S. Miyamoto. Il a TOUT fait sur les premiers The Legend of Zelda, Super Mario Bros et Donkey Kong (même la musique de ce dernier !). A l'époque, on parlait de jeux 8 bits sur fond noir, avec sons et gameplay minimalistes. D'aucun diront donc que c'était facile de réaliser des jeux à 100 % lors de ce temps là. Déjà, ça reste à voir. Même à l'époque, des titres 8 bits étaient souvent développés par une grosse team de programmeurs. De plus,...est-ce que c'est ça qui a empêché Miyamoto de sortir une bombe 3D telle Super Mario 64, dont il était producteur et réalisateur ? Ou bien encore un Zelda Ocarina of Time, que beaucoup encore aujourd'hui décrivent comme le meilleur jeu de tous les temps ? Non !!!!

Super Mario Bros est un million seller et malgré le poids dans années et des évolutions technologiques :
son gameplay et sa jouabilité sans failles le rendent encore extrêmement plaisant à jouer aujourd'hui !

Ca prouve que même sans budget, il est quand même possible de faire de très bons jeux ! Car :
Quand on a du talent, on s'adapte !
Quand on a du talent, on a une vision claire de la direction que prendront ses jeux avec l'évolution de la technologie !
Quand on a du talent, on ne cherche pas qu'à reproduire ce qu'on a déjà fait par le passé !
Quand on a du talent, on sait faire évoluer sa série !
Quand on a du talent, on va de l'avant, on cherche les meilleures idées pour ses jeux et on innove !

Shinigami a écrit:
Secundo, comme l'équipe était libre de faire ce qu'ils voulaient, ils souhaitaient faire un jeu plus accessible pour toucher un public plus large, d'où l'explication pourquoi SOTN était facile. La disparition des trous mortels est une autre raison. Le leveling rentre dans cette optique par ailleurs.
Attends pince moi, j'ai dû mal lire...c'était volontaire de leur part qu'après avoir fait du Leveling, on puisse exploser un Boss final en 3 coups d'épée ? Si c'est ça, moi je dis vive le Leveling ! Franchement, quel public peut aimer terminer un jeu sans un minimum de difficulté, sans un minimum de challenge qui le rendra fier de son accomplissement ? Faire maintenant croire qu'un tel problème de conception, majeur, comme exploser un Boss en un seul coup, c'est-à-dire dire qu'un défaut de gameplay aussi grave ait été SOUHAITE par l'équipe de développement...c'est franchement naze de dire ça, c'est encore une fois il s'agit là d'une excuse bidon qui ne trompera personne.

Shinigami a écrit:
Quant au choix de la 2D, c'était par contrainte technique. Ils disaient que c'était chiant de développer la 3D sur Playstation et IGA soulignait que les graphistes étaient des génies.









Ne jugez pas la qualité pitoyables des clichés, je les ai pris au pif sur Internet.

En fait, ne regardez que les graphismes. Parce que vous trouvez que ces décors confinent au génie vous ? Des longs couloirs vides, sur fond noir, quasiment sans arrière plan ni scrolling parallaxe ni rien du tout. Sérieusement, même une Super Nintendo a prouvé mieux ! Là on est pourtant en 1997, Astal et Rayman sont sortis depuis longtemps et ont établi de nouveaux standards en matière de qualité graphique en 2D. Et en plus on dispose soit disant de "graphistes de génie"...tout ça pour nous proposer des couloirs et des salles aussi pauvres ? Certes, certains endroits sont plus jolis que d'autres (on a bien une belle fontaine par-ci par-là, mais l'ensemble est très inégal et même si ça reste "regardable" en général on ne peut pas dire qu'on soit bouleversé par la qualité graphique du jeu.

Quand on le compare avec des jeux 2D tels Astal ou même Rayman, on peut ainsi affirmer que sur le plan de la technique pure, Symphony of the Night était là encore dépassé à l'époque où il est sorti. Donc on peut se demander pourquoi sa réputation est ainsi surfaite (même les notes de l'époque n'étaient guère brillantes, je vous invite à les consulter à nouveau). Mais laissons tomber ce qui a été montré plus tôt, c'est à dire l'aspect bof bof du jeu sur le plan technique. Car si il y a bien un truc qui plombe SOTN, c'est sa facilité exacerbée. Il est certes plaisant à jouer, mais nul doute que s'il avait été plus costaud, il serait encore plus apprécié. Car le jeu n'a pas été assez testé avant sa commercialisation, c'est tout.

D'ailleurs, ce gros problème n'a jamais été rectifié par IGA lors de toutes ses adaptations sur PSP, XBOX Live, PSN, et compagnie. Plutôt que revoir le doublage de quelques lignes de dialogue, n'aura t-il pas fallu inclure d'autres modes de jeu, des modes supplémentaires s'adressant aux spécialistes ayant déjà retourné le jeu plusieurs fois, comme un mode difficile, Hardcore, Lv1 max, ou que sais-je encore (COTM a bien une demi-douzaine de modes de jeu différents !). Eh bien non, c'est trop dur à penser pour cet IGA paresseux, qui nous ressort un jeu identique adapté sous de nombreuses plateformes différentes juste pour tenter de faire un peu de fric en plus. Tant pis pour ceux qui le connaissent déjà par coeur depuis plus de 15 ans, et qui n'ont strictement rien de nouveau à se mettre sous la dent.

FIN DE L'APARTHE

---------------------------------------------------------------------------------------------------

J'en étais à parler de Nocturne in the Moonlight.
Alors c'est vrai, on pourra dire ce qu'on veut sur l'aspect technique du jeu : ralentissements incompréhensibles, temps de chargement entre les zones du Château, effets de transparence ratés ou je ne sais quels autres détails techniques. Toutes ces choses sont vraies et incompréhensibles pour une Saturn, pourtant la championne de la 2D. Certes d'un point de vue technique, certaines choses pêchent un peu et auraient pu être améliorées avec une meilleure programmation...mais il s'avère que le plaisir de jeu est là, et que ses apports par rapport à la version PlayStation sont loin d'être anodins.

Les musiques supplémentaires sont nombreuses et toutes de grande qualité. Ecoutez donc Chaconne C.moll dans la prison, le thème est long, intriguant et stupéfiant. Ou bien les étonnantes reprises de Beginning, Bloody Tears et Vampire Killer, qui ont toutes une pêche incroyable. Encore mieux, il est hautement jouissif d'affronter Maria lors d'un combat épique, sur le thème Guardian Fight, chef d'oeuvre inégalé que je vous invite tous à écouter ou réécouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=aceWIRyTcW8. Il est plaisant de parcourir des niveaux supplémentaires (à l'intérêt limité certes, car on les aurait voulu encore plus longs) et surtout, surtout : il est INDISPENSABLE de pouvoir faire Symphony of the Night en DASHANT, le Château étant tellement immense, que pouvoir speeder à marcher 2x plus vite, c'est le top (surtout qu'Alucard a tendance à se traîner dans la version PlayStation, impression renforcée avec tous les effets de démultiplication du sprite du perso lors de chaque mouvement).

Eh bien, en dépit de tous ces arguments, pensez-vous donc qu'IGA corrigerait le tir des défauts techniques du jeu Saturn pour en proposer une adaptation occidentale améliorée ? Que dalle !!!!! Sur PSP, PSN et XBOXLive, tous les adds-on du jeu Saturn ont été passés à la poubelle ! On ne garde rien ! Ni les zones, ni les musiques, ni les objets supplémentaires, ni la fameuse relique permettant de dasher...rien ! Y'a juste Maria qui sera conservée, mais dont le Gameplay sera changé à 100 % pour coller à sa façon de combattre de Chi no Rondo avec ses oiseaux...pfff. Quand on lui demande pourquoi, sa réponse est là encore aberrante : "parce que je n'aime pas cette version Saturn". Mais franchement c'est quoi ce mec....

Shinigami a écrit:
D'une part, le style Kojima avait donné une énorme bouffée d'air et de personnalité à la saga
Ai-je jamais dit le contraire ? Non, absolument jamais ! Au contraire, dans mes propos au dessus, j'insiste bien pour dire que c'est en changeant régulièrement le chara-design et la direction artistique des jeux qu'une série pouvait se renouveler ! Le problème c'est que la pauvre Kojima a été forcée d'oeuvrer bien trop longtemps sur cette série ! Donc ça n'a pas mis longtemps à tourner en rond, avec trente exemplaires de personnages tous androgynes/émo goth. Tout artiste fini inévitablement par s'auto-plagier au bout d'un moment. Les ressemblances et manque d'idée, que j'ai mis en exergue il y a au moins 5 ans sur ce forum, ce n'est pas de sa faute à elle.

Eh oui, c'est encore une fois celle d'IGA, qui aurait dû renouveler plus souvent et plus rapidement les chara-designer de la série. Il y a quelques années, et encore maintenant, ça arrive fréquemment qu'on lise : "Castlevania est indissociable de Kojima, Yamane et IGA". Bravo, quelle ouverture aux autres ! On est plutôt dans un énième dénigrement des autres chara-design du monde entier, comme si une seule personne pouvait symboliser la série par ses dessins, alors que jusque là Castlevania avait déjà été brillamment mis en images par des dizaines d'artistes tous plus talentueux les uns que les autres (dont malheureusement le nom se perdra dans les limbes du temps, preuve qu'on n'a pas besoin d'être connu pour être talentueux).

Shinigami a écrit:
(faut dire que les artworks occidentaux bien kitchs, c'est ce qui se faisait le plus à l'époque...
Tu en veux du bien kitch ? A ton service !



Aile d'ange d'un seul côté (aucun rapport avec le jeu d'ailleurs, car Soma n'est pas ailé !), le perso juvénile et efféminé avec cheveux blancs, épée bien guerrière dans la main alors que le mec n'est censé être un étudiant japonais, et il n'a jamais du apprendre à manier une seule lame de sa vie, vu l'épaisseur de ses bras de gonzesse. Sans oublier le poing serré de l'autre côté pour faire genre "le mec déterminé" (comme Alucard dans le fameux artwork SOTN d'ailleurs, tiens tiens : lui aussi tape la même pose, avec à une épée dans une main et l'autre poing serré).

Ca c'est du gros kitsch en barre, là on est bien d'accord !
Contrairement à ça :



Ici on ne voit pas qu'un simple héros en gros plan. Non non. Au contraire, le perso principal est comme mis en retrait, et présente des traits vieillissants, chose rarement mise en avant dans les arts de jeux vidéo (il faudra attendre MGS IV des décennies plus tard pour jouer un papy Snake, lui aussi vieillissant). Le cadre général autour du personnage est beaucoup plus détaillé. Le décor lugubre, la muraille en arrière plan, l'ennemi principal Dracula imposant et effrayant, un perso secondaire est illustré, sans oublier le grand classique de la série : le Château sur colline, avec lune ronde et chauves souris autour. Je ne vois pas ce que ce genre d'illustrations peuvent avoir de kitsch. C'est bien dessiné, bien colorisé, et correspond tout à fait au ton du jeu. Pas l'illustration de Kojima, qui fait un joli dessin mais qui n'a rien à voir avec du Castlevania même si on retrouve quand même un Château et une lune en arrière plan.

Shinigami a écrit:
On a eu pourtant deux renouvellement dans la saga avec des artworks type "anime jap" assez commercial pour Dawn of Sorrow et Portrait of Ruin
En quoi c'est un renouvellement ? Le style Anime/Manga, on l'a déjà eu pour Chi no Rondo sorti 12 ans avant Dawn of Sorrow ! C'était un vieux jeu ? Pas de problème ! On a aussi eu ce style "anime jap" sur Legends, là encore sorti 7 ans avant Dawn of Sorrow !!! Toujours pas convaincu ? Alors encore plus récemment, on avait eu Circle of the Moon, quelques années à peine avant la sortie de Dawn of Sorrow. Rien que pour ce dernier, regarde donc le magnifique Artwork qui était proposé en 2001 (hors ère IGA), et compare le donc avec celui de Dawn of Sorrow.





Franchement, lequel est le plus esthétique ? D'une part, vouloir tenter de renouveler une série en faisant ce qui a déjà été fait plusieurs fois par le passé, ça s'appelle répéter quelque chose, pas la renouveler. IGA n'a rien inventé, et n'a rien imaginé de nouveau. Et ensuite, quitte à répéter quelque chose déjà fait par le passé, pourquoi pas, mais autant le faire correctement ! Ou proposer mieux que ce qui avait été fait ! Là ce n'est clairement pas le cas, avec le style choisi pour les 2 jeux DS que tu cites, la série est juste dans une rétrogradation par rapport à ce qu'on avait déjà pu voir avant ! C'est bien simple, y'a pas un défenseur de ces artworks, et même les amateurs de manga (dont je fais partie) chient sur ces dessins !

La faute au dessinateur ? Non ! La faute au producteur qui a validé ces dessins de merde pour faire les covers de ses jeux Castlevania ! Tenter de rajeunir la cible, c'est bien beau, mais ça n'empêche pas de sélectionner de beaux dessins. Encore une fois, je me répète mais c'est bien IGA le responsable de cette erreur, pas le dessinateur en lui-même.

On peut dire la même chose avec Judgment, d'ailleurs. Ce n'est pas Obata qui est un mauvais dessinateur. C'est un mangaka qui a son style, qu'on aime ou qu'on n'aime pas. Mais pour Castlevania, est-ce que ça collait bien ? Simon Belmont vous a t-il convaincu avec son cycliste moule bite en latex ? C'est pas Obata le responsable des horreurs/erreurs, c'est bien IGA qui a cru pouvoir réussir à rajeunir la cible des fans de Castlevania en dénaturant complètement l'oeuvre originale dont il avait hérité. On sait tous le succès qu'il a rencontré en dénaturant ainsi une série aussi mythique...

Là encore, IGA pour expliquer l'échec de Judgment s'est mis à parler d'un budget déficient...mais même si c'était vrai, est-ce qu'il fallait consacrer autant d'argent pour se payer un mangaka célèbre en tant que chara-designer ? Si son budget n'était pas élevé, comme il le dit, n'aurait t-il pas mieux valu prendre un dessinateur lambda, inconnu, et donc moins cher qu'une star à la mode ? Et consacrer plus de temps et d'investissement au gameplay en lui-même (je rappelle que la palette de coups disponible est de 3/4 par combattant !!!). Encore une fois, c'est une erreur d'arbitrage d'IGA en tant que producteur. Il ne sait pas faire correctement son métier de producteur, qui est de donner une direction à ses jeux et à ses équipes de développement. Et ça, c'est pas une question de 2D ou de 3D.

Je relève d'ailleurs un point très important concernant Judgment : la bande son. Alors qu'elle a été unanimement acclamée par la presse ET par les fans, savez-vous combien de musiques ont été composées par Déesse Michiru Yamane ? C'est simple....0. Est-elle donc fondamentale à la saga ? Est-elle donc indispensable à notre série fétiche ? Mais non bordel de merde, la preuve avec Judgment ! L'univers auditif est un pur régal, mélange de nouveaux thèmes (le sublime "Darkness of Fear" écoutable ici https://www.youtube.com/watch?v=1rwwL27HZhA, ou bien encore cette musique du menu qui est juste énorme https://www.youtube.com/watch?v=aAaZoEWoB3E) ainsi qu'un subtil cocktail de reprises, sublimant à chaque fois le thème original. Donc pour Yamane c'est non merci, je préfère mille fois qu'on donne leur chance aux milliers d'autres compositeurs talentueux, plutôt qu'on nous resserve à nouveaux les mêmes instru de Yamane, déjà entendues des dizaines de fois sur la saga.

Shinigami a écrit:
et un autre style, très joli, pour Order of Ecclesia.
Alors là oui, on est d'accord, les Artworks d'Order of Ecclesia sont vraiment très jolis ! Et leur style est très propre, loin de l'univers de Kojima tout en ayant leur propre personnalité. Mais là tu ne parles que de la forme  mec ! Dans le fond, personne n'est trompé : on a droit quasiment à la même chose ! C'est pour ça que le jeu s'est extrêmement mal vendu, et que ce sera le dernier Metroidvania d'IGA ! Parce qu'il n'y avait pas de vrai renouvellement ! Un simple commentaire venant de la synthèse du test de Consoles + en décembre 2008 : "- : Nouveautés pas si neuves".

Shinigami a écrit:
Notons que les deux derniers Metroidvania ont voulu proposer une forme assez différente (le duo et les niveaux annexes à un niveau central; une world map avec un enchainement linéaire de différents niveaux en référence aux premiers Castlevania
Tu dis "Notons" mais perso je ne note rien du tout ! L'aventure d'OOE est la même que celle servie depuis 10 ans, avec quelques petits changements à peine notables quand on joue ! La carte n'a aucune âme, on ne peut rien faire dessus, à part se déplacer ! Intérêt zéro, ça n'apporte strictement rien en terme de gameplay ! Ca s'appelle un simple ajustement, en rien une innovation ! En plus, la moitié du jeu se passe dans le Château, à l'ancienne, donc vraiment le terme "innovation" est bien trop excessif concernant cet OOE. Pareil, les gyphes, c'est quasiment la même chose que ce qu'on avait eu pour le système des Ames dans AOS et DOS.

En ce qui concerne POR, là encore peut-on parler d'originalité ? Le coup des tableaux c'est bien joli, mais concrètement, là encore ça n'apporte rien ! N'est pas Super Mario 64 qui veut... Une fois dans la zone (et quelle zone...vive les pyramides égyptiennes quoi) on n'a plus aucune interaction possible avec le Château de Dracula, donc quelle est l'originalité en fait ? Ou la valeur ajoutée des zones dans les tableaux ?

En ce qui concerne le duo des persos, c'est cosmétique, car le jeu se joue quasi de la même façon que si on avait à contrôler Alucard ! Double saut et tout le toutim. Passé quelques instants, quand on joue à POR, on oublie même qu'on dirige 2 perso tellement l'idée est sous-exploitée ! Un exemple ? Se positionner à 2 sur une dalle pour ouvrir une porte, wahou quel apport ! On n'avait jamais vu ça avant ! Autre brillante illustration : devoir être deux pour pousser des caisses lourdes, franchement je crois que c'est le truc le plus nul et convenu qu'on ait pu voir dans les jeux vidéo !! . Jonathan et Charlotte, c'est quasi-pareil que Leon et Ashley dans RE4, la possibilité de faire des combos en plus ! (j'exagère à peine).

Shinigami a écrit:
Au final, ils se sont aperçus que SOTN ressemblaient à Super Metroid et ils ne s'attendaient pas à un tel succès. Ce qui explique entre autre l'ascension d'IGA (opportunisme?) et Konami qui souhaita profiter de ce mouvement. C'est une anecdote intéressante et ça permet de mieux saisir la philosophie des Metroidvania et comment c'est arrivé.

Alors là ils sont trop forts ! Ils copient intégralement le principe de Super Metroid dans un Château (avec juste un marchand en plus), et ils ne s'en sont même pas rendus compte ? C'est marrant ça, car les testeurs (joueurs et journalistes) du monde entier ont tout de suite fait le rapprochement entre les deux jeux, et ce dès les premières review qu'on ait pu lire sur le jeu !

Et après, ils jouent les imbéciles / ignorants / candides (rayez la mention inutile) en faisant les mecs pas au courant, "qui ne s'en sont pas rendus compte" ? Mais merde, ayez un peu de bon sens ! Vous n'allez pas croire des rigolos pareils, quand même ! Le principe des allers retours parce qu'on n'a pas le bon pouvoir sur une grande map en 2D ouverte , y'avait pas 36000 jeux qui proposaient ça à l'époque ! Il y avait Super Metroid et pis c'est tout ! Très rapidement, le terme même de Metroidvania a été consacré, alors stoppons la plaisanterie.

Je ne remets pas en cause le fait qu'ils copient Super Metroid (qui est un jeu mythique), on a le droit de puiser ses inspirations où on veut, il n'y a rien de mal à ça. Mais simplement ce qui me dégoûte, c'est le fait qu'ils ne l'assument pas. C'est ça qui me dérange. Calquer le mode de progression à l'identique et jouer les innocents qui n'y sont pour rien... Ca ne passe pas, ça. C'est réellement prendre les gens pour des cons.

Embrayons sur ce qu'IGA assume...ou surtout, sur ce qu'il n'assume pas. Parlons un peu de son courage. Paraît-il, qu'il s'est rendu compte qu'à l'heure de la mondialisation, il valait mieux que la série ne possède plus qu'un seul nom dans tous les pays. En 2002, Castlevania voit donc le jour au Japon pour la première fois. L'expérience se poursuit en 2003 avec Castlevania sur GBA et PS2. Et puis.....pouf, pour les suivants, revoilà Akumajo Dracula. Pourquoi ? Personne ne le saura jamais vraiment. Simplement, beaucoup spéculent que les Japonais n'ont pas aimé le changement de nom avec l'occidentalisation. Mais est-ce sûr ? Je suivais déjà activement l'actualité Castlevania à l'époque, et je vous assure que je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque problème sur les Japonais n'aimant pas le nom Castlevania. Et vous avez déjà vu des Japonais se plaindre vous ? Ou faire des pétitions pour que le nom de la série revienne à Akumajo Dracula ? Franchement, connaissant la culture japonaise, je ne les imagine pas un seul instant envoyer des lettres à IGA pour exiger un retour au nom original ! Le respect absolu de l'autorité est trop important dans la culture japonaise.

Là encore, je m'en fous de Castlevania ou d'Akumajo Dracula. On s'en cogne. Simplement, ce qui est con, c'est que de prétendre que ses jeux ne se seraient pas très bien vendus au Japon parce que les joueurs n'ont pas compris ni accepté le changement de nom de Akumajo Dracula en Castlevania. Encore une belle excuse d'IGA ! Mais de qui se moque t-on ? Non seulement le type a pas les couilles d'assumer ses propres décisions (avec un beau virage à 180°) mais en plus il vient expliquer que ce détail insignifiant lui a causé le préjudice de faibles ventes ?

Grâce à IGA, vous le saurez maintenant : c'est le nom du jeu qui détermine ses bonnes ventes ou ses mauvaises ventes. N'importe quoi.

Autre grande décision courageuse : virer les épisodes qu'il n'aimait pas. Du balai Reinhardt, Carrie et Cornell, on ne veut plus de vous, vos histoires n'ont jamais existé. Soit. T'es le producteur, c'est toi qui décide ! Et pourtant, étrangement, qui voit-on débarquer dans le casting de Judgment ! Eh bien, justement un loup-garou du nom de Cornell ! Mais franchement, c'est quoi cette blague ? Non seulement il a dégagé les jeux Nintendo 64 en les montrant du doigt sur la place publique comme de vilains jeux en 3D tout caca...mais en plus il se permet de piocher dans les personnages de ces jeux-là pour établir le casting de son jeu de combat absolument minable ? En toute honnêteté, le pauvre Cornell n'avait pas besoin de ça, surtout quand on voit à quel point il a pu être massacré dans ce jeu tout pourri.

Bravo IGA. T'es un King. C'est très logique et très courageux tout ça. Y'a pas à dire, tu n'as qu'une parole. Pffff. Et puis après, il y a toutes les tâches qui courent après, et qui pensent que ce jeu n'était qu'une erreur de parcours. Et Encor of the Night, là encore (!) c'était une erreur de parcours ? Rien que le titre du jeu, ENCOR of the Night, est vraiment synonyme de la volonté d'IGA de jouer à 100 % sur le côté nostalgique des joueurs, adulant SOTN. Et Harmony of Dissonance Despair (même les titres de ses jeux deviennent de plus en plus chiants et redondants), là encore ce n'était qu'une erreur de parcours ? Je suis convaincu que certains ici se sont éclatés sur ce jeu, mais franchement...est-ce que Castlevania, c'est ce genre de "trucs" ? Des jeux de baston 3D, ou bien des jeux de bastons 2D en multijoueurs ?

Encore sur ce point du courage, j'ai lu de multiples fois "Bravo IGA, à l'heure de la 3D, merci pour votre courage, car vous savez encore nous prouver qu'on peut faire de bons jeux en 2D". Sauf que faire des jeux en 2D, ce n'est pas un choix ou une passion pour lui....c'est juste qu'il ne sait faire que ça ! Parler de "courage" est ici totalement déplacé, notre cher ami n'arrive pas à produire autre chose de convaincant, c'est tout. D'ailleurs, son dernier vrai titre sur la série, ce n'est pas Judgment, non non, c'est Harmony of Despair et c'est sorti en 2010 ! Avec encore une fois un retour à la 2D, sans même parler du copié-collé lâche et abusé de centaines de sprites de personnage, ennemis et objets déjà connus tirés des anciens jeux. Faire marcher à ce point la photocopieuse pour la production d'un jeu original, tu m'étonnes que la série n'arrive plus à se renouveler, et sombre dans les profondeurs commerciales...

Pour terminer sur cette notion de courage chez IGA, je reviens sur ce que la plupart des "fans" (souvent américains d'ailleurs) plébiscitent actuellement : la thèse comme quoi il est honteux que Konami, en voulant démarrer autre chose (Lords of Shadow) et en confiant la franchise à des Européens, n'a pas permis à IGA de créer son jeu avec l'histoire de 1999, baptisé "Demon Castle Wars". C'est quoi encore, cette connerie ? Parce que Konami aurait empêché quoique ce soit à IGA ???? Ben tiens, première nouvelle !! Eh non, ce sont encore ces absurdes fans-boys qui sont (à nouveau) à côté de la plaque avec leur IGA chéri. Si le jeu n'est jamais sorti (et ne sortira probablement jamais) c'est juste parce qu'IGA lui-même avait PEUR de décevoir ses fans.

Il avait au moins 6 occasions de sortir ce jeu, car les informations à propos de cette histoire, on les voyait déjà apparaître dès l'année 2003 quand Aria of Sorrow est sorti. Jusqu'à une officialisation complète en 2006 lors de la sortie de Portrait of Ruin, qui présentait lors de son pack collector pour le 20ème anniversaire de la saga, une chronologie où est expliquée le détail de la trame de 1999, avec Julius Belmont qui aurait définitivement vaincu Dracula.

Ce qui est intéressant, c'est que d'autres fans américains sont eux-mêmes pleins de bon sens et corrigent leurs propres camarades. Jusqu'à présent, j'ai pas trop voulu saouler en mettant des liens partout pour toutes les sources, mais là je vais faire une exception, en vous proposant de suivre ce topic (bien sûr, il faut savoir parler anglais, mais cela reste aisément compréhensible).
http://castlevaniadungeon.net/forums/index.php/topic,6963.0.html

Comme on peut le lire, certains fans en corrigent d'autres, en leur rappelant justement pourquoi Koji Igarashi n'a pas été volé, et pourquoi cet énergumène à la tête de la série depuis bien trop longtemps a finalement lui-même creusé sa propre tombe, en multipliant divers projets annexes (Judgment, Encor of the Night, Harmony of Despair, etc etc) au lieu de sortir de VRAIS jeux Castlevania, et pourquoi pas en 3D, attendus par le public.



EPILOGUE

Bon, beaucoup auront l'impression que j'ai été long. Très long voire trop long. C'est sûr que 16 pages sur Word, ça ne se lis pas en 2 minutes. Pour ma part, j'y ai passé une bonne partie de la nuit, mais pourtant j'ai écris ça d'une traite.... Tant pis, que vous lisiez ou pas, je m'en tape un peu. Marre des posts à la noix, faisant 3 lignes, bourrés de fautes et sans aucun fond derrière. Les partis pris non argumentés, comparables à des cris du coeur ou même des caprices d'enfant, j'en ai beaucoup trop lu.

Je prend le contrepied inverse, avec un texte long, construit, basé sur des arguments solides et sur un véritable fond. Fallait juste rétablir certaines vérités à propos de cet usurpateur, ce n'est pas pour rien que certains sur ce forum (moi le premier) ont dès 2006 commencé à vouloir ouvrir les yeux de la communauté des fans de Castlevania sur ce personnage. On a mis du temps à avoir de l'audience, tellement les fan-boys ne nous comprenaient pas et préféraient nous cataloguer bêtement "d'anti-IGA", comme si nous n'avions aucun argument solide à lui opposer.

Igarashi est coupable de tout ce qui a pu lui arriver, ça aurait même dû lui arriver bien avant,
si Konami avait été une société moins gentille et paternaliste avec ce producteur raté.


EDIT : j'ai terminé la DLC Revelations, et je comprend pourquoi j'aime Castlevania. Ses personnages d'abord, classes et complexes, son environnement (un Château maléfique), son gameplay à la croisée des chemins entre le combat, l'exploration et la plate-forme, ses combats de boss ultra techniques et relevés, ses musiques envoûtantes... Ceux qui voulaient jouer Alucard dans un monde en 3D ouvert (et qui attendaient ça depuis 6 ans avec la démo présentée au TGS) n'ont qu'à se rabattre sur cette DLC très sympa...Koji Igarashi n'a pas su le faire, donc adieu et merci Mercury Steam.

Puissent à l'avenir d'autres studios reprendre le flambeau de la saga avec autant de brio et d'originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaosLink
Modérateur Vampirique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1104
Age : 24
Localisation : Quelque part dans le néant
Emploi : Glandouilleur à plein temps
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Dim 25 Mai - 16:00

Merci S.A.S., ça fait du bien de se sentir chez soi en revenant sur ce genre de message Very Happy

_________________
Fantôme du passé errant dans les lagunes du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-blog-sans-nom.over-blog.fr/
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Dim 25 Mai - 21:19


A ton service mec !
Il fallait bien que certains gardent la boutique en ton absence !
 Very Happy 

Dis voir, ça faisait des années que tu faisais le mort non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaosLink
Modérateur Vampirique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1104
Age : 24
Localisation : Quelque part dans le néant
Emploi : Glandouilleur à plein temps
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 27 Mai - 0:08

Et je vois bien que vous avez pas chômez ! Après, je t'avoues que j'ai pas la moindre idée de quand date mon dernier passage, il est trèèès lointain. Mais j'ai pas l'impression que ça a beaucoup changé, du coup, ça fait vraiment retour à la maison Very Happy

_________________
Fantôme du passé errant dans les lagunes du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-blog-sans-nom.over-blog.fr/
S.A.S back from his grave
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 51
Localisation : Partout en France et dans le Monde
Emploi : Contrôleur de gestion
Loisirs : SEXE, BIERE ET COLLECTION
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   Mar 27 Mai - 0:26

Oh bah il y a eu 2-3 nouvelles têtes qui ont fait semblant de s'intéresser à certains sujets, mais qui avaient prévu de déserter juste après. Du coup, le noyau dur du forum, tu le connais bien, et ça doit actuellement tourner autour de 10-12 personnes. Donc oui, ça fait retour à la maison, c'est clair !

C'est toi qui fait la bouffe ce soir ?

 Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le topic de Koji Igarashi - Le meilleur ami de l'homme
» interview koji igarashi
» [1993] Max, Le Meilleur Ami de l'Homme
» Max, Le Meilleur Ami de l'Homme
» Un nouvel opus sur DS : Order of Ecclesia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Jeux videos :: Castlevania - Général-
Sauter vers: