AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Présentation et Critiques de Jeux Vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Dim 31 Jan - 21:06

Un évanouissement? Je ne me rappelle plus bien pour SH2 et 4 mais pour le premier et le troisième on plonge dans l'autre monde sans transition aucune. Dans le 1, Harry s'enfonce dans une ruelle et s'y retrouve subitement tandis que Heather change de monde via un ascenseur du centre commercial. Wink

Et désolé pour mon passage sur les "vrais" SH. C'est juste que l'emploi d'une telle expression me semble fortement péjoratif vu que par exemple on fait de même pour parler de RE4 et 5.

Mais bon de toute façon d'une certaine façon SH2, 4 et 5 sont également des Gaiden étant donné qu'ils ne s'inscrivent pas dans la même trame scénaristique que les opus 0, 1 et 3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Lun 1 Fév - 0:22

Ben, Harry et le type d'Origins s'évanouissent à la fin des niveaux, et on entend les sirènes de bombardement.



J'ai fini le jeu...

Eh bien je vous conseille et recommande fortement de le faire, la surprise de fin est énorme!

C'est clair que ce n'est PAS un vrai Silent Hill, mais c'est un excellent jeu.
Et autre chose, une désagréable impression que j'avais plus tôt s'est confirmée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Lun 1 Fév - 22:37

Travis s'évanouit bien. Mais Harry c'est assez anecdotique je crois... Il doit s'évanouir dans l'école mais je me rappelle pas d'une autre occasion...

M'enfin moi quand tu me disais ça je pensais au premier moment où on plonge dans l'autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mar 2 Fév - 0:56

Voyons...
Au début dans la ruelle
A la fin de l'école
Dans le magasin d'antiquités
Après avoir tué le papillon de nuit à côté de l'hosto
Dans le parc d'attractions après avoir combattu Cybil.....

Il m'en manque peut-être encore un ou deux.

Donc si, Harry s'évanouit souvent.


Edit: au sommet du phare aussi je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mar 2 Fév - 9:13

Dans la ruelle il s'évanouit APRES qu'il ait fait un tour dans l'autre monde et qu'il se soit fait attaqué. Autrement le passage de la ruelle il se rend même pas compte de la transformation : on s'enfonce dans la ruelle, la caméra change et la sirène retentit et voila on est dans l'autre monde avec ses grillages ensanglantés et ses cadavres.

De la même manière il me semble bien que Travis s'évanouit pour sortir de ce monde et non pour y entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mar 2 Fév - 21:54

Que je me plante pas:

-Ruelle
-Ecole
-Hôpital

Les passages vers le Underworld sont pas visibles.

Par contre dans ces 3 endroits il quitte le Underworld en étant évanoui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mar 2 Fév - 22:44

Il quitte bien l'autre monde en perdant conscience mais dans la ruelle je suis formel : le changement de monde se fait sans qu'on s'en rende vraiment compte. Au détour d'un tournant de la ruelle on passe de la brume aux grillages et c'est là que Harry trouve un corps empalé au grillage et que les "gamins" nous attaquent !

Dans l'école il me semble bien que le changement de monde se fait tandis qu'on descend l'échelle de la sorte d'horloge qu'il y a dans la cour. On descend l'échelle mais on se retrouve toujours au même niveau mais cette fois dans l'autre monde.

L'hôpital je ne m'en rappelle pas hélas.

Dans SH3 il me semble que Heather ne perd conscience qu'une seule fois en fait. Enfin perdre conscience... Elle se retrouve légérement KO quand la baignoire recouvre la pièce de sang dans l'hôpital Alchemilla. Quand on est au Lakeview Amusement Park le changement de de monde se fait en direct sous nos yeux et Heather est bien consciente.

Je ne sais plus si Travis de SHO perd connaissance lorsqu'il touche les miroirs lui permettant de changer de monde... Il me semble que non. Mais il perd bien connaissance après chaque boss.


Mais globalement ça n'est que pour sortir du monde cauchemardesque que les héros de la série s'évanouissent.

Au final il n'y a que Alex de SH5 qui perde connaissance mais c'est pour être transporté d'une ville à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mar 2 Fév - 23:32

Silent Hill 1
Harry entre dans l'Underworld de façon étrange:

-Au détour de la ruelle
-en appuyant sur le bouton de l'ascenceur de l'hopital
-dans l'horloge de l'école: il descend l'échelle et se retrouve dans un court tunnel qu'il traverse pour ressortir de l'autre côté: quand il ressort, il est dans l'underworld.
-il s'évanouit dans la boutique d'antiquités
-pour le reste, je sais plus


Pour sortir, en général, il s'évanouit.



Silent Hill Origins:
Travis perd connaissance après chaque boss ou presque, ou plus précisément, après avoir récupéré les morceaux de l'objet dont j'ai oublié le foutu nom, morceaux gardés par des boss sauf le dernier.
Ses passages vers l'Underworld à part le dernier se font grâce aux miroirs. Sa mère voyait l'Underworld grâce aux miroirs, ou elle avait une folie liée aux miroirs, et ses habitants lui disaient de tuer Travis parce qu'il était mauvais=> Travis passe par les miroirs.

Sauf à la fin où c'est Alessa et l'Underworld qui envahissent le Fog World (dans une scène qui m'a rappellé le film, Alessa étant entourée de fils de fer barbelés... qui a inspiré qui?)




Pour ce qui est de Shattered Memories, ça varie. En général, ce n'est pas l'évanouissement qui provoque l'Underworld ou qui en libère.
Mais il arrive plusieurs fois que l'Underworld survienne juste avant ou pendant voire juste après un évanouissement ou un endormissement.
En règle générale, ça arrive surtout lorsque Harry est sur le point de découvrir quelque chose d'important le concernant ou concernant sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mer 3 Fév - 9:18

Ouais donc on est d'accord. C'est pour en sortir que les personnages perdent le plus souvent connaissance.

Par contre tu n'as pas l'air d'avoir tout compris du scénario de SHO.
Spoiler:
 

Mais bon on s'éloigne du sujet. Le mieux serait d'en reparler sur le sujet dédié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mer 3 Fév - 10:39

Hum... Ta vision de Travis est originale. C'est ce qui était dit dans Silent-Hill France (site internet) ?

Perso je trouve cette idée un peu aberrante. Même si ça explique le Boucher (et la fin Boucher), j'imagine mal notre personnage être un Céréales Killer.

Surtout s'il est censé sauver Alessa, blabla, et à la fin survivre et quitter la ville en ayant fait la paix avec son enfance...
Si c'est pour finalement être un tueur en série...


Normalement, j'interprète les monstres comme des créations de l'esprit du personnage et d'Alessa.
-les monstres trouvés à Cedar Grove: Les nurses empêchaient Travis de voir sa mère. Les trucs semblant porter une camisole de force étaient les autres patients. Les monstres au cou brisé sont les bestioles qu'il a écrasé avec son Truck...
-Dans Silent Hill 1, les Nurses et Médecins sont parasités par une bestiole, et comme on le voit quand on combat Cybil, ils pourraient être sauvés... Là oui, Harry tue des gens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mer 3 Fév - 18:06

Je te réponds sur le sujet dédié Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Dim 11 Avr - 14:09

Persona 3 FES

(je vais séparer le test en deux : une partie The Journey et une partie The Answer)

The Journey
Histoire : Vous venez d'être transféré dans le lycée de Gekkoukan, situé dans la ville de Port Island. Pour des raisons de commodités vous vous installé dans une résidence étudiante située non loin de votre école. A peine êtes vous arrivé que se produit des évènements impliquant les autres élèves vivant dans la résidence, un mystérieux garçon, une heure cachée, des créatures nommées Shadow et d'autres appelées Persona.

La narration m'a beaucoup rappelé les animés. Dites vous qu'on a beaucoup "d'épisodes" (les jours), qu'il y en a des importants où se développent le scénario, et d'autres moins où se situent des histoires annexes (vos S.Links). Si de prime abord vos compagnons font très clichés (le rigolo dur à cuir de service, le mec "cool et mystérieux", l'antipathique, la nana autoritaire qui a en fait un fond de tendresse, la petite peste qu'on souhaiterait étrangler) ils deviennent vite attachant et recèlent quelques surprises. D'ailleurs ils ont tous une bonne raison d'être là (bon okay peut être pas le chien...)D'autre part le scénario, aux allures d'un buffy contre les vampire avec un coté Club des 5, est suffisamment prenant. Par contre, le rythme est assez lent si vous vous attarder sur le farming et les S.link.

Gameplay : Persona 3 FES est un mélange de D-RPG et de jeu de drague (sisi). Le jeu est divisé en phases de jour et de nuit dénommées comme ceci : Early Morning, Morning, Lunchtime, Afternoon, After School, Evening et Late Night. Il s'agit avant tout de gérer son temps libre, les phases Early Morning, Morning, Lunchtime et Afternoon étant le plus souvent occupés par vos obligations de lycéen (je vous rassure on ne se coltine pas tout les cours mais sachez que des examens sont prévus.). Le reste du temps il s'agira de choisir quelles actions entreprendre, que ce soit réviser vos cours, sortir avec des amis, faire du shopping (fort heureusement ça, ça ne bouffe pas de période de temps), simplement dormir etc.
Durant votre temps libre vous serez amené à rencontrer diverses individus et à nouer une relation avec eux. Pour certains personnages féminins la relation ira même plus loin que l'amitié.
70% de votre temps de jeu consistera à vous organiser pour voir un maximum de vos amis (les S.Link !) et préparer votre personnages pour ces examens et/ou augmenter ses caractéristiques (charme, intelligence et courage) afin d'ouvrir de nouveaux S.Links.

L'intérêt des S.Link est qu'ils appartiennent chacun à une arcane de Tarot. Chaque arcane régit un certain nombre de personae et donc, pour chaque niveau passé avec votre S.Link, un bonus d'xp est offert lors des fusions de personae appartenant à l'arcane correspondante.

Car oui votre plus gros soucis sera d'avoir un maximum de personae disponible à l'achat dans votre compendium car votre personnage en lui même n'a PAS de compétence propre. Tout dépend de la persona que vous lui avez associé, et cela fait varier ses forces et faiblesses (oui oui c'est Pokémon vous ne vous méprenez pas). Autant vous dire que vous passerez du temps dans la Velvet Room, seul lieu pour faire ces fusions.

Ainsi on peut passer à la partie D-RPG du jeu. Chaque fois que l'envie vous prendra, vous pourrez aller explorer le Tartarus. C'est une gigantesque tour n'apparaissant que lors de la Dark Hour (l'heure cachée, citée plus haut). Là vous devrez avancer le plus loin possible, casser du shadow et affronter des "boss" (en vérité ce sont des ennemis simplement plus puissants). A chaque pleine lune se déroulera un évènement particulier où vous affronterez un véritable boss.

Les combats sont assez stratégiques. Jouer sur les faiblesses ennemis permet de les mettre au sol et donc de faire sauter leur tour d'action. On peut donc potentiellement ne jamais laisser agir l'adversaire. Bien sur tout ceci prendra une autre ampleur quand vous avancerez dans le jeu, avec des ennemis toujours plus résistants et l'apparition de sort "Tout Puissant" (qui passe outre les résistances de la cible) et d'annulation de résistance.

Le jeu a tout de même un défaut quant à son gameplay. S'il n'est pas réellement difficile, il est en fait très pénible. Non par ce qu'on perd mais pour les raisons qui ont conduit à la défaite. Ainsi le jeu mise à fond sur l'autonomie des personnages. Chacun est indépendant et agira selon une ligne directrice que vous lui attribuez (les tactics). Le problème c'est que toute les situations possibles et imaginables ne sont pas prises en compte dans les tactics et il n'est pas possible de les moduler. Ainsi si vous demandez à Yukari d'être healer/support, elle ne soignera les autres personnages que si leur santé atteint un niveau précis. Autrement elle attaquera la cible quand elle pourra. On aurait donc aimer avoir une tactic Full Heal qui l'aurait empêchée d'attaquer voire qu'elle fasse preuve de jugeote est utilisé un sort de soin général quitte à perdre quelques SP pour rattraper les HP de tout le monde.
Les personnages ont aussi un coté "stupide" qui les fera agir pas toujours de la façon la plus judicieuse. Attendez vous donc à piquer des crises devant votre télé par ce qu'un personnage s'obstine à utiliser tel sort peu efficace (Ken et ton Hamaon, je pense à toi petit c... !) pour rien. Fort heureusement Persona 3 est un cas isolé. Les autres jeux liés à SMT prônent le contrôle total de l'équipe par le joueur.

Son : La musique mélange l'électro, l'ambiance et parfois la J-Pop. Après c'est une question de goûts mais certains morceaux sont excellents.
Les personnages principaux sont doublés en anglais (attention lors des cinématique "animées" il n'y aucun sous titre) et sont assez convaincants. Le travail d'une des doubleuses a même été d'évoluer au cours de l'histoire. Donc ne vous affolez pas si un perso en particulier semble doubler de façon horrible...

Durée de vie et intérêt : Le jeu est long, très long. Que ce soit les S.Links ou le Tartarus vous en aurez pour des dizaines d'heures. Cependant gare à la monotonie. Je vous conseille de varier vos actions et de ne pas aller systématiquement dans le Tartarus au risque de vite en avoir marre de ce donjon. C'est bien la seule limite du jeu : votre propre persévérance.
Il existe une quête annexe dans le jeu qui vous mangera beaucoup de temps et qui est assez contraignante. Elle ouvre l'accès à l'un des deux boss cachés du jeu. Le jeu est très bon si on arrive à supporter l'IA foireuse et qu'on n'est pas dégouté par le donjon. Le challenge est au rendez vous et les combats sont intéressant (pas comme dans beaucoup de J-RPG où il s'agit que d'un simple rapport de force). Toutefois sachez que si vous jouez bien, les boss scénaristiques vous paraitront plus facile que leurs cousins de Tartarus.

The Answer

The Answer se passe 3 mois après la fin de Persona 3 alors que vos personnages envisagent de se séparer. Un étrange robot surgit et tente de vous tuer. Suite à cela vous serez obliger d'explorer les Abîmes du Temps.

Coté gameplay c'est exactement la même chose, mais sans ce qui vous occupent la journée. en gros c'est une vingtaine d'heures de donjon qui vous attend. Le scénario, de part la longueur de ce mode, est beaucoup plus condensé et donc rythmé. Je dirai même qu'il est plus intéressant que celui de The Journey.
Histoire de pas trop faire "add-on", ce mode contient une bande son modifié et de nouvelles animations pour les perso (mouais) mais globalement le jeu est identique. Vous avez également moins de personae disponibles en fusion. (Personnellement j'ai arrêté au niveau 81 et la meilleure que j'avais était Beelzebub). Le challenge est plus relevé que dans The Journey. En fait vous commencez au niveau 25 mais avec vos compétences de bases et une seule persona ce qui complique la donne en début de partie. Certains boss sont même beaucoup plus retors. (Sauf le boss de fin, un poil décevant... J'aurai aimé un boss optionnel mais même avec les cartes maudites pas moyen de trouver Death)
Un mode secondaire intéressant et qui ne prive pas (comme je le craignais de prime abord) l'intérêt de la fin de The Journey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinigami
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2132
Age : 27
Localisation : Castle keep
Emploi : Chasseuse d'âmes
Loisirs : Ressusciter Dracula
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Dim 18 Avr - 16:08

J'avais commencé P3 FES il y a quelques mois.
Depuis, j'ai lâché temporairement pour me lancer dans d'autres jeux mais j'y joue de temps en temps.

Enfin, j'en suis à 12 heures de jeux et le rythme très particulier fait qu'on peut avoir ou pas du mal à accrocher. Enfin, il faut se dire qu'il y a pas de trame dirigiste dans le jeu... peut être plus tard, et comme ce sont les events apparaissent toujours à des moments précis. Il faudrait que j'avance encore.

J'aime beaucoup cette ambiance otaku et malsain plutôt atypique dans les RPG.
Enfin, il faut accrocher à ce rythme répétitif qui peut autant plaire que l'inverse. Mais c'est chouette comme jeu dommage peut être pour l'IA des coéquipiers lors des combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Jeu 6 Mai - 21:19

Clive Barker's Jericho

Studio : MercurySteam
Editeur : Codemasters
Genre : FPS horrifique avec un gros côté Doom


Clive Barker, écrivain, scénariste, cinéaste, peintre... Cet homme a tout fait ou presque. Pour ceux qui ne le connaitraient pas, Clive Barker est un spécialiste de l'épouvante avec un univers visuel bien particulier. Malgré ses nombreuses oeuvres littéraires et quelques tentatives infructueuses au cinéma, le grand public le connaîtra surtout pour les films Hellraiser. Je vous invite à lire son très intéressant wiki.

En bref, après avoir tenté le cinéma, la bande dessinée et la littérature, Clive s'attaque de nouveau au jeu vidéo avec Jericho. (A savoir qu'il avait déjà tenté avec Undying que j'aimerai tester...)
Dans ce dernier nous sommes mis à la tête d'une escouade de bidasses, sorciers et prêtres spécialisés dans la lutte contre le paranormal (oui ça fait très Hellboy). Pour résumer le pitch, un ancien membre de la section Jericho devenu gourou d'une secte apocalyptique tente de mettre la main sur le Premier Né (la créature qu'aurait tenté de créer Dieu avant de la bannir et de tout recommencer avec l'Homme). Pour cela il s'est rendu dans la légendaire cité perdue d'Al Khali pour ouvrir une brêche vers la prison du Premier Né : le Pyxies (ou la Boîte... tiens oui encore une boîte, Clive doit être claustro..).


Le jeu est donc un FPS mais avec une gestion de l'équipe. Rassurez vous on est loin des premiers ghost recon. Au mieux vous pourrez ordonner aux troupes de vous suivre, d'attendre ou de se rendre à un endroit précis (le tout en gérant les deux équipes indépendamment). Si au départ ce point parait totalement inutile, passé quelques heures de jeux on a tôt fait de placer ses copains en retrait histoire de pas les voir tous mourir d'un coup.

La gestion de l'équipe vient également par un autre biais. Notre personnage principal, Ross, possède à la fois le don de ranimer les "blessés" et celui de transporter son esprit dans la tête d'un autre Jericho. Ainsi on peut à tout moment passer de l'un à l'autre des personnages. C'est hélas, le seul moyen de faire varier son arsenal.

-Ainsi Ross est équipé d'un fusil mitrailleur secondé d'un shotgun en tir secondaire (ultra pratique).

- Delgado, le tank, possède un calibre 50 en arme secondaire et une gatling en arme principale. Ajoutez à cela qu'il peut user du démon du feu possédant son bras droit pour carboniser ses adversaires ou se munir d'une bouclier infranchissable. (Il va de soi que Delgado est le personnage le plus lent du jeu)

-Ensuite nous avons la petite amie de Delgado, Church, qui se spécialise dans la reconnaissance. Elle possède un pistolet mitrailleur et un sabre (ultra efficace : votre meilleur ami!). Ses pouvoirs proviennent de son sang (la sanguimancie brrrr : votre deuxième meilleure amie). Par ce biais, Billy de son prénom, peut paralyser les ennemis ou bien y mettre le feu.

-Vient alors Black, la sniper du groupe. (Elle a aussi le seul fusil de sniper qui a un lance grenade intégré à ma connaissance). Elle use de télékinésie et peut contrôler la trajectoire de ses balles.

-Jones est équipé comme Ross et possède aussi le pouvoir de se transporter dans un autre corps, mais temporairement et sans pouvoir prendre le contrôle du dit corps. Pour faire simple il se sert des autres comme "relais".

-Cole, pirate informatique, possède des grenades et une mitraillette. A l'aide de son pc elle peut "modifier" la réalité. (en fait elle ralentit le temps, fournit par magie des munitions aux autres Jericho et peut même augmenter les dégats que font leurs armes.. Je n'avais pas vu une telle utilisation de la science depuis le comic Hellblazer.)

-Le dernier membre de l'équipe est le père Rawlings, exorciste. Il a les même dons de guérison que Ross mais peut s'en servir à distance. De plus il peut absorber la vie des ennemis (peu efficace). Son armement est constitué de deux desert eagle customisés et à balles explosives.

Le jeu se déroule sur une succession de niveau très linéaire (aucune alternative possible) où l'équipe, tantôt complète, tantôt dispersée, sera opposée à des hordes de créatures mort vivantes tirées de l'imaginaire de Clive Barker. L'aventure est divisé en cinq "monde" (appelons ça comme ça) avec en bout de course un boss pour chaque monde. Qu'on soit bien d'accord, il ne faut pas comparer ce jeu à un FPS plus "réaliste". C'est du bon vieux fast fps à la Doom. On est face à des légions de pas beau qu'on dézingue avec un armement digne de rambo et terminator réunis. Donc pas de touche de saut, on peut s'accroupir (même si ça sert à rien dans les faits) et même zoomer mais s'arrête là. On avance, on tire, on carbonise, on démembre et tout ça dans la joie et la bonne humeur s'il vous plait.

Toutefois le jeu souffre de sérieux soucis de level design. Si en soit avancer dans des couloirs, des couloirs et encore des couloirs et cela dans le noir ne me gène pas, certains passages sont à mon avis loupés. En effet il y a toujours des zones un peu plus grande que la moyenne pour permettre un combat un peu plus long contre un peu plus de monstres... Seulement ces zones ont l'air d'avoir été spécifiquement conçues pour qu'on ne puisse pas s'y battre efficacement. C'est bien simple malgré leur taille elles sont souvent trop étroites et nos petits copains restent toujours groupés sauf avis contraire... Ainsi quand un monstre "explosif" a le malheur de se coller à la troupe.... BOUM 6 morts sur 7. Et dans ce cas là croyez moi c'est tendu du string d'aller ranimer tout le monde surtout quand on joue Delgado et que d'autres monstres explosifs se ramènent ! (et là vous comprenez l'intérêt de garder ses trouves en arrière avant les dites zones pour ensuite attirer les ennemis dans un escalier par exemple...)

L'autre gros défaut du jeu est son bestiaire. Les monstres sont superbes (dans leur genre) et totalement dans le style de Barker. Seulement voila y'en a pas des masses... Hormis les "anges", la racaille de base et les explosifs c'est souvent deux monstres originaux par "monde" (plus un ou deux monstres spéciaux comme le Behemoth de cadavres). D'autant que ces ennemis ne sont souvent qu'une variété de mort vivant... J'aurai aimé un bestiaire plus étoffés, des trucs plus "bestial" (après tout pourquoi des animaux n'auraient pas pu se faire piéger dans le Pyxies aussi?).
Enfin l'armement est succin comme vous avez pu le constater. Mais bon espérer un lance roquette c'était peut trop demander je pense.

Là où le jeu tire son épingle du jeu (ahah....) c'est dans son ambiance et son background. Certes le coup de l'unité militaire anti paranormal, le fléau millénaire soudain libéré, l'ex-collègue qui nous a trahi, tout ça c'est du vu et du archirevu. Cependant c'est ici bien fait et c'est foutrement rare de nos jours ! (A cette époque où FPS ne signifie presque plus que "simulation d'un conflit contemporain, historique ou futuriste"....) De plus c'est joliment bien fait. Les personnages ont leur propre personnalité (A la différence de Gears of War, si félicité pour ses persos alors qu'hormis Cole et Dom y'a que dalle ! Laughing ), leurs relations entre eux. Certains se font confiance, d'autres s'aiment, certains attendent la moindre occasion pour se foutre une raclée. Sans oublier les nombreuses vannes balancées entre les personnages.
Ajoutez à cela qu'ils ont tous une biographie et que les éléments qui y sont racontés sont souvent remis sur le tapis. Sans vouloir spoiler c'est tout de même "plaisant" de jouer à un jeu réellement mature où se côtoient, autiste, victime de viol et pédophile présumé. Au moins c'est sombre à fond !

En conclusion et même si le jeu n'est pas très difficle et donc pas très long, c'était plaisant. L'univers, le côté "Doom", la bande son et le design général ont fait que j'ai passé un bon moment. J'espère que les quelques défauts que j'ai soulignés seront corrigés si une suite viendrait à voir le jour. (Qui sait, si Castlevania LOS a du succès, ils pourraient financer un nouveau Jericho). On est pas passé loin d'un excellent doom like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 34
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Ven 24 Sep - 18:45

En ce moment je joue un peu à GTA Vice City sur PS2. J'accroche beaucoup moins au scénario qu'à celui de Vice City Stories sur PSP. Je trouve le jeu monotone. C'est plaisant d'avancer pour savoir ce qui se passe ensuite, mais les missions à réaliser sont plus stressantes que distrayantes pour moi. Les combats sont très imprécis, qu'ils soient rapprochés ou à distance. En combat rapproché, il s'agit juste de taper dans le tas avant de se faire coucher. Avec une arme à feu, à moins de s'immobiliser et de viser avant de tirer, c'est difficile d'enchaîner plusieurs ennemis rapidement.
Les voitures de keufs sont hyper nerveuses. Elles vont très vite, elles me rentrent dedans, elles me défoncent en quelques secondes, et ce à partir de 2 étoiles. C'est marrant car dès qu'on ressort du Pay&Spray, tout est fini comme par magie...
De plus, les graphismes ont assez mal vieilli. J'ai vu que le jeu est noté 18/20 sur jeuxvidéo.com; je trouve que cette note n'est plus justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocnael
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1631
Age : 34
Emploi : Agent comptable
Loisirs : JV et plein d'autres trucs
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Ven 24 Sep - 19:15

L'avantage de Vice City Stories sur Vice City, c'est que le jeu se focalisait vraiment sur le personnage principal. Vice City s'attarde plus sur la ville, les différentes factions, etc.
Différence de point de vue.
Pour le gunfight, oui, ce n'était pas encore au point mais je trouve pas ça imprécis, il y a un lock.
Et puis, je veux pas donner des excuses à JV.com mais à l'époque où le jeu était sorti, il était très bien quand même.

Vice City: mon GTA préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 34
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Sam 25 Sep - 0:12

Oui c'est sûr qu'à sa sortie, il devait déchirer pour les critères de l'époque, mais quand tu vois les suites/clones de GTA actuels, il prend un sacré coup de vieux. 18/20 c'est la note que jv.com a attribuée à Red Dead Redemption, à mon avis y a pas trop de comparaison possible... Je me trompe?

En revanche, certains jeux comme les Mario peuvent avoir une excellente note qui sera toujours aussi justifiée 10 ou 20 ans après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Lun 18 Oct - 15:05

Limbo (demo XBLA)

Faute de mieux je vais vous parler de Limbo, ou en tout cas sa demo. Donc ce ne sera pas un test complet mais disons un aperçu... Car faut dire ce qui est j'ai été impressionné !



J'avais entendu vaguement parlé de ce jeu XBLA. J'ai pu apercevoir le test sur gameblog, fort élogieux apparemment, et j'ai pu croiser assez souvent la "jaquette" (cf ci dessus) dans le menu du Xbox Live.

Aussi c'est en sachant quasiment rien du jeu (à part que c'était en 2D et en noir et blanc) que j'ai lancé la demo. Le noir et blanc, cette pénombre étouffante nous mettent immédiatement dans l'ambiance. A priori nous jouons un petit garçon symbolisé par une silhouette et deux petits yeux blancs. Le jeu est une sorte de mélange entre plate forme et puzzle game. Ici il ne s'agit pas simplement de faire preuve d'adresse dans notre progression mais également de s'arrêter quelques minutes afin de comprendre comment libérer le passage.

Cet élément n'était pas très poussé dans la demo. Cependant si au début on ne fait que pousser des caisses cela se gatte rapidement. Ainsi pousser une branche, qui de prime abord fait partie du décor, permet de la casser pour en faire un radeau de fortune. Donc pour le coup on saluera l'intégration du gameplay au jeu.

Il ne s'agit pas seulement de traverser des étendues d'eau ou des gouffres. La demo nous confronte assez vite à des pièges mortelles (en fait des pièges à ours). Et là il a bien fallu faire appel à la bonne vieille technique du die and retry jusqu'à ce qu'on trouve la solution. Pour le coup cette situation, les puzzles et leur intégration à l’environnement, ainsi que la violence de la mise à mort du personnage m'auront rappelé avec délice Heart of Darkness sur psone. (jeu où on dirigeait un petit garçon partie à l'aventure et qui devra en plus des phases d'action et de plate forme, résoudre des petits puzzle à l'aide de son environnement sous peine de mort violente... Je crois que j'ai grillé la source d'inspiration de Limbo ^^)

J'oubliais de signaler, l'ambiance est très importante dans ce jeu. Le silence est juste étouffant. Il n'y aucune musique et très peu de bruitages (d'ailleurs certains résonnent comme pour nous rappeler à quel point on est seul). Le jeu joue beaucoup sur la lumière et les ombres ce qui fait qu'on ne se sent pas très à l'aise dans cette forêt où règne les ténèbres. Aussi arrive alors la fin de la demo. Je passe sous un piège mystérieusement accroché à une branche d'arbre et m'apprête à passer dans l'ombre de ce qui me semble être un gros chêne.

Cependant au moment où je m'approche de cette ombre de gigantesques pattes que je devine être celles d'une araignée se déploient et tentent d'empaler mon personnage. J'ai presque honte de le dire mais j'ai sursauté à ce moment. Je ne m'attendais absolument pas à ça ! (et peut être que le fait que je sois légèrement arachnophobe joue également... Et pourtant les araignées de RE, pourtant ultra réalistes, ne me font aucun effet !)

Après une courte réflexion et une phase disons d'action perverse (car poussant le joueur à se faire peur tout seul !) voila que le chemin se libère. (mais non sans me faire paniquer au passage car j'ai cru un instant que l'immonde Arachnide allait se diriger dans MA direction)
J'avance avec prudence et arrive rapidement devant ce qui semble être l'entrée d'un tunnel. Bon gré mal gré, car je sais pertinemment que certaines araignées vivent dans des terriers, j'avance dans le sombre souterrain. Plusieurs mètres plus loin, me voila bloqué, les pieds collés à la toile de la créature. Cette dernière approche lentement au plafond dans mon dos... Le jeu me propose de regarder la bande annonce, d'acheter la version complète ou d'abandonner l'enfant (tout ça pour dire quitter la partie).

En bref Limbo, durant cette demo, c'était la grosse glauquerie ! Un gameplay simple et efficace avec une ambiance de fou à la limite du survival horror (en tout cas pour l'araignée mais j'imagine que le jeu est bourré de créatures dans ce genre). A priori le jeu aurait pour défaut, on s'en aurait douté, d'avoir une durée de vie assez faible compte tenu du prix.

Voici la bande annonce délivrée en fin de demo pour ceux qui veulent. On y voit pas mal de chose, dont l'immonde araignée ! Cette vidéo montre aussi plutôt bien l'ambiance glauque du jeu.

http://www.youtube.com/watch?v=bV-0w8I-oAc



Dernière édition par KingTeDdY le Lun 18 Oct - 16:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xesbeth
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2324
Age : 30
Localisation : hop
Emploi : hop
Loisirs : hop!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Lun 18 Oct - 16:11

ça me fait chier de savoir que ce maudit Limbo ne sortira jamais sur PC....enfoiré de développeur égoïste Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Lun 18 Oct - 16:15

Moi ce qui me fait surtout chier c'est qu'il n'existe pas en version boite... J'ai envie d'y jouer mais c'est hors de question que je paye pour un vulgaire fichier informatique.
J'ai pensé un bref instant à pirater le jeu (je sais c'est moche pour le studio indie en manque de frics) mais je me vois contraint d'abandonner. Ce qui semblait bête comme chou selon le tuto accompagnant le jeu est en fait une impasse en vrai...
Je veux bien utiliser ma clé usb comme ils veulent mais même formaté en FAT32 ma xbox 360 (pourtant à jour) ne la reconnait pas.

Donc voila plus qu'à espérer qu'un jour le jeu sorte en version boîte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5154
Age : 28
Localisation : Dans une cité impériale au sud de Paris.
Emploi : Ecrivain. Chasseur de Ténèbres. Etudiant.
Loisirs : Ecrire, Lire, Jouer... Chasser les Ténèbres. Etudier. Réviser.
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Mer 10 Nov - 23:27

Etrian Odyssey

Genre: Dungeon RPG hardcore/old school

Console: Nintendo DS

Développeur: Atlus (!!!)



Eh bien...
Par où commencer?

Atlus est la boîte qui nous livre les excellents Shin Megami Tensei et dérivés (Persona)
Des jeux bien difficiles, le plus souvent, forçant au level-up ou à l'adoption de nouvelles stratégies.


Il y a pour l'instant 3 jeux Etrian Odyssey.
Le premier est sorti en France, et en français, le deuxième est attendu en France (et j'espère en français), le 3° est sorti aux USA (apparemment les versions US ne contiennent pas le Français pour les Québécois).

Mais chacun des 3 jeux est indépendant.


Le nom Etrian Odyssey fait référence à la ville dans laquelle se passe le premier jeu: Etria.

Le speech de départ des 3 jeux c'est qu'il y a un arbre Yggdrasil (tiens, le correcteur me dit que j'ai pas fait de fautes dans le nom de l'arbre sacré)

Donc un arbre Yggdrasil dans lequel ou sous lequel il y a un donjon, et c'est à nous, pauvres aventuriers, qu'il revient de le parcourir.


On est un nouveau venu en ville, on va directement à la Chambre des Guildes (ou équivalent) pour créer sa guilde, recruter des mercenaires et les lancer dans le donjon.


Pour recruter un mercenaire, c'est simple: on écrit son nom, on choisit sa classe et son "apparence" parmi 4 au choix (8 dans le 3° jeu mais ce sont des couleurs alternatives de 4 apparences)
L'apparence... sert à rien en fait, à part peut-être mettre un visage aux personnages qu'on créée.


Chaque personnage ainsi créé porte pour 20 pièces d'équipement (une arme et une armure) qu'on peut prendre pour les revendre à la boutique du coin si on veut passer la nuit à l'auberge et qu'on a dépensé tout son pognon.

Chaque personnage ainsi créé a le droit d'utiliser 3 points de compétences, pour... obtenir et améliorer ses compétences, ou ses statistiques selon les jeux.



Bref, on a un choix de classes assez conséquent et elles sont bien diversifiées.
Le problème: l'équipe est limitée à 5 membres.

La solution: la guilde est limitée à 30 membres... de quoi se faire de nombreuses équipes.

Pourquoi autant de possibilités? Déjà parce que ça rend la maîtrise du jeu bien plus subtile et compliquée. Ensuite parce que ça permet justement d'utiliser des stratégies différentes.


Le nom des classes change suivant les jeux, mais plusieurs reviennent plus ou moins similaires:
-Guerrier pouvant utiliser la hache ou l'épée
-Sorcier lançant des sorts de combat
-Guérisseur
-Chasseur (un personnage qui se bat au fouet)
-Trappeur (un archer)
-Barde (pour les buffs)
etc...

et d'autres apparaissent, à moins qu'elles soient issues de la conversion des anciennes.
-Par exemple dans le 3, un Invocateur.



Je crois qu'il ne sert à rien de faire les 3 jeux. Autant se concentrer sur un seul, je pense qu'ils sont assez difficiles comme ça.


L'ambiance des 3 jeux est différentes:
-Dans le premier, on va dire monde type médiéval fantastique courant.
-Dans le 2° on est bien plus ancré médiéval, avec des chevaliers et un château
-Dans le 3° on est dans une ville côtière style Caraïbes, avec des pirates...


Petit plus, quand on est dans le donjon, on doit nous même dessiner la carte. (ça marche à la case alors c'est pas compliqué)

Et pour en dire un peu plus, c'est difficile.
Et quand je dis difficile...
C'est du Atlus, mais en plus dans un genre fait pour favoriser les stratégies ou le level-up. Donc... Essayez un peu, vous verrez. Il n'est pas rare que j'aille dans le donjon, que je fasse deux combats et que je remonte parce qu'un de mes personnages est KO.
On gagne peu d'expérience, et l'or n'est gagné qu'en revendant le butin récupéré après le combat.




Bref, donc ces jeux sont faits pour ceux qui veulent passer beaucoup de temps dessus.
C'est pas mauvais, pour ce style c'est franchement du bon, mais faut être un peu masochiste pour en faire.
ça tombe bien, j'ai justement envie d'oublier une récente déception (je dis ça avec le sourire)



Pour terminer, quelques images (allez voir sur jv.com il y en a plein)


Le 1er:

Comme je l'ai dit, on dessine la carte
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/etodds023.jpg

ça c'est la carte du niveau 6 (j'en suis à peine au 2°)
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/etodds035.jpg

Ecran de combat. Notez que la carte reste affichée
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/etodds046.jpg


Le 2°:
Image de combat, regardez les (peu nombreuses) différences avec le 1er:
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/eto2ds004.jpg



Le 3°:
Carte toujours à dessiner:
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/etrian-odyssey-iii-nintendo-ds-029.jpg

Ecran de combat égal aux précédents
http://image.jeuxvideo.com/images/ds/e/t/etrian-odyssey-iii-nintendo-ds-065.jpg






Et finalement, pourquoi je dis que c'est old-school? Je pense que c'est un genre qui a eu son succès à une époque, puis qui est tombé en désuétude. Je me trompe peut-être.
Mais en tous cas, ça n'a pas énormément d'ambition, mais c'est rudement chronophage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Sam 13 Nov - 13:49

Les Chevaliers de Baphomet : Director's cut
Genre : Aventure, Point'n Click
Console : Nintendo Wii
Développeur : Revolution Software


Les Chevaliers de Baphomet (Broken Sword : The Shadow of the Templars) nous conte l'histoire de George Stobbart, simple touriste américain en vacances à Paris. Alors qu'il était tranquillement installé à la terrasse du café La Chandelle Verte, il vit un mystérieux homme en imperméable muni d'un attaché case entrer dans l'établissement. Un instant plus tard un clown entra également pour ressortir immédiatement avec la mallette de l'homme en imper. George n'a pas le temps de réaliser que le café explose ! Sortant des décombres, il décide de mener son enquête sur le mystérieux clown poseur de bombe.

La wii est décidément la console idéale pour les jeux d'aventure. Ce Broken Sword se contrôle à la perfection. La nouvelle interface est très agréable et intuitive. Certains énigmes sont basées sur la détection de mouvement. Il faut savoir que ces énigmes demandent de la délicatesse , autrement on se retrouve à faire comme certains sites spécialisés à critiquer ces passages. Cependant ils sont tout à fait jouables.

Cette version director's cut apporte surtout des éléments de scénario. En fait le jeu ne débute plus devant ce qui reste de La Chandelle Verte avec Georges, mais à la résidence d'un magnat des média avec Nico Collard (future partenaire de George dans cette aventure). Ces scènes ajoutées permettent de connaître les raisons qui poussent Nico à mener l'enquête avec George. Ceci reste plus intéressant que la simple curiosité journalistique qu'on lui prêtait dans la version de base. Cependant le lien n'est pas toujours évident entre l'histoire de Nico et celle de George même si globalement les scènes sont bien insérées. Il reste juste certaines zones d'ombre qu'on ne peut que déduire. Aussi il est dommage qu'à aucun moment ces scènes ne contribuent vraiment à l'enquête de George. Toutefois c'est compréhensible, le jeu n'ayant pas été refait totalement, l'aventure de George garde toujours aussi peu de place pour le concours de Nico.

Visuellement c'est assez réussi même si un upgrade de résolution n'aurait pas été de refus (histoire d'avoir quelque chose de bien net. Mais bon, je joue sans cable YUV, c'est peut être ça...)

Le jeu dure une dizaine d'heure, plus ou moins selon si vous avancez facilement dans les énigmes. Ce n'est pas toujours évident. Un système d'astuce a été intégrée au jeu. Heureusement ils s'agit plus d'indices que d'une solution complète. Les indices utilisés sont comptabilisés sur la sauvegarde.

Maintenant parlons des choses qui fâchent. Tout d'abord chez Revolution Software ils ont eu la mauvaise idée de ne pas ré-enregistrer chaque dialogue du jeu. Aussi, les nouveaux dialogues ont une qualité très supérieure à celle des dialogues originaux (1996, c'était pas les même techniques en traitement audio...). Au pire ils auraient pu simplement enregistrer les nouveaux dialogues avec la qualité de l'époque... M'enfin, le fait est qu'on distingue clairement la différence, surtout quand ils s'enchaînent. Et pire, cela donne même parfois l'impression que le doubleur n'est pas le même. (Alors que tous les doubleurs sont revenus, sauf celle de Fleur la fleuriste... Enfin pour elle je le suppose vu que ses dialogues sont d'une qualité irréprochable, même les dialogues originaux...)

Dans le même ordre d'idée, le jeu bénéficie de nouvelles scénettes animées (enfin semi animée façon Comics animé quoi) ainsi que de vignette où apparaissent les visages des personnages lors des dialogues (là aussi peu animée. Il y a seulement des changements d'expression et le clignement des yeux). Tout cela a été designé par le mec derrière Watchmen si j'ai bien compris. Le soucis c'est que son style, sauf pour Nico, tranche radicalement avec le design original qu'on peut voir dans les scénettes inchangées ! George perd facilement 5 ans en passant au nouveau design. Duane semble lui faire 20 kg de moins ! Bon j'exagère sans doute un peu. La plupart des personnages ont un design cohérent mais là encore ces différences font ressortir les nouvelles séquences de jeux par rapport au reste et ça c'est dommage.

Dernier point, certains éléments du jeu original ont été supprimés. "L'immonde Raymonde" ne peut plus être examinée ou insultée, on ne peut plus parler qu'à un seul patient de l’hôpital, on ne peut plus parler à Nico dans le train. Enfin il y a diverses "coupures" dans certains séquences (Ex: Rosso ne termine pas son dialogue sur la para psychologie et l'interrogatoire psychique). Tous ces éléments me fâchent un peu avec le jeu. J'aurai préféré retrouver une expérience intacte. Ça ne m'a pas gâché ma partie mais retirer les interactions avec "L'immonde Raymonde" semble injustifié. (Encore que la séquence a été simplifiée, car très difficile dans l'original. Ca c'est bien, mais pourquoi avoir virer les dialogues etc?) C'est une scène pourtant culte...

En bref je dirai que c'est un bon jeu. Qu'on connaisse ou non la licence c'est très plaisant à faire.

J'ai entendu dire que Revolution Software envisageait, vu le succès des Monkey Islands Special Edition, de faire également des versions director's cut des trois autres Broken Sword (et certains disent que les 2 opus 3D seront refait en 2D !). J'espère que c'est vrai et que le studio va tenir compte des critiques pour nous offrir des versions exemplaires sans coupures injustifiées et avec une plus grande homogénéité entre les séquences d'origine et les nouvelles !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocnael
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1631
Age : 34
Emploi : Agent comptable
Loisirs : JV et plein d'autres trucs
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Sam 13 Nov - 21:53

KingTeDdY a écrit:

Maintenant parlons des choses qui fâchent. Tout d'abord chez Revolution Software ils ont eu la mauvaise idée de ne pas ré-enregistrer chaque dialogue du jeu. Aussi, les nouveaux dialogues ont une qualité très supérieure à celle des dialogues originaux (1996, c'était pas les même techniques en traitement audio...). Au pire ils auraient pu simplement enregistrer les nouveaux dialogues avec la qualité de l'époque... M'enfin, le fait est qu'on distingue clairement la différence, surtout quand ils s'enchaînent. Et pire, cela donne même parfois l'impression que le doubleur n'est pas le même. (Alors que tous les doubleurs sont revenus, sauf celle de Fleur la fleuriste... Enfin pour elle je le suppose vu que ses dialogues sont d'une qualité irréprochable, même les dialogues originaux...)
J'approuve.
C'est vraiment le gros problème du jeu.

A mon sens, ça reste un bon jeu mais rien qu'à cause de ça, c'est un très mauvais remake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingTeDdY
Aidez moi, ma vie se résume à ce forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4575
Age : 28
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique, Manga, Jeux vidéo, Graphisme
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Dim 14 Nov - 12:35

J'irai pas jusque là non plus mais c'est vraiment un gros défaut. Si la rumeur des Broken Sword Director's cut se confirme ils ont intérêt à ne plus faire cette erreur (et les coupes également) sinon ça sera vraiment rédhibitoire pour moi.

Mais de toute façon je crois qu'il n'y aura pas de problème, il me semble dès BS2 les dialogues avaient une meilleure qualité d'enregistrement. Ça ne se percevra peut être même pas donc.

Tiens un autre détail qui fâche : le jeu conserve ses bugs et défauts. Par exemple lors d'une conversation avec la comtesse De Vasconcellos, une réplique apparaît sous George, son expression change, mais c'est la voix de la comtesse qu'on entend. Après c'est peut être que en VF... Mais tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 34
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   Sam 29 Jan - 9:22

Petit résumé de mes dernières errances vidéoludiques nocturnes:

Pour commencer, j'ai fini Call of Duty: Modern Warfare 2. Un bon FPS/simulation de guerre next gen, qui comme son nom l'indique, place bien le joueur dans une situation proche d'un conflit contemporain réel. J'ai pas tout suivi au scénario (surtout la fin), mais c'est comme d'habitude les gentils Américains contre les méchants Russes. En tout cas, on voit au niveau de l'inspiration du jeu que Goldeneye (N64) reste une référence indétrônable: les niveaux enneigés, les missions avec des objectifs, le goulag, les grottes... Aucun reproche particulier à formuler, si ce n'est que le jeu m'a un peu lassé par moments, notamment les missions aux USA.

J'ai aussi beaucoup joué à Red Dead Redemption. Autant le dire tout de suite, ce jeu est une grosse tuerie. Au début, les missions de cow boy et d'équitation (genre ramener les vaches ou capturer un cheval sauvage) m'ont un peu saoulé. Mais les phases de tir et d'action sont vraiment extrêmement bien faites, autant au niveau du mode de jeu que de l'animation ou des graphismes. Bien sûr, ça reste un clone de GTA transposé dans un univers western (particulièrement approprié à la loi du plus fort et au règne de la filouterie), mais le potentiel d'interaction est phénoménal. Le jeu est d'ailleurs très addictif, puisqu'on a sans cesse envie d'essayer de nouvelles choses par curiosité (sans avancer dans l'histoire pour autant). Comme dans GTA, les courses me saoulent un peu. En tout cas le héros et les personnages sont charismatiques, et les dialogues sont excellents. C'est le genre de jeu qui mérite une note de 17 ou 18/20, et dont le seul défaut reste le genre (on aime ou on aime pas), car si on veut finir l'histoire, il faut obligatoirement faire les missions courses/équitation etc.

Enfin, je me suis mis à Assassin's Creed 2. C'est un peu la même chose que Red Dead Redemption, en version Renaissance italienne. Bien sûr, il y a des différences: alors que Red Dead Redemption se distingue par ses missions de cowboy, Assassin's Creed 2 s'oriente plus vers le genre infiltration avec des missions de discrétion pour échapper aux forces de police. Next gen oblige, il y a aussi pas mal d'escalade. Mais ça reste un GTA-like.

En tout cas, au niveau technique ou de l'ambiance, c'est un excellent jeu. Le côté "Da Vinci Code" ou "voyage dans le temps" du scénario m'ennuie, mais l'intrigue reste accrocheuse. Pour l'instant je n'arrive pas à trancher entre Assassin's Creed 2 et Red Dead Redemption.

Une fois de plus, il m'importe de distinguer la préférence personnelle et le jugement qualitatif. J'ai pris plus de plaisir à jouer à Castlevania - Lords of Shadow, mais il est évident que Red Dead Redemption et Assassin's Creed 2 surpassent largement ce jeu dans une majorité de domaines.

PS: pour un jeu censé se dérouler en 1910, Red Dead Redemption n'est-il pas un peu anachronique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation et Critiques de Jeux Vidéos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation et Critiques de Jeux Vidéos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation et Critiques de Jeux Vidéos
» Critiques de jeux de société
» Post it Présentation du club de jeux de société
» Double Jeu - 4 - Bardik le Voleur
» Critiques-Test jeux vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Autre :: Autre jeuxvideo-
Sauter vers: