AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Castlevania : Rebirth [fanfic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jojo du Castlevania
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Malesherbes
Emploi : Lycéen
Loisirs : Lire et jouer à Castlevania
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Castlevania : Rebirth [fanfic]   Sam 15 Aoû - 16:15

Chapitre 1

Une voix en pleine nuit



1709. Valachie.
La princesse Melinda descendait lentement les marches qui menait à la salle de bal. Elle essayait tant bien que mal de ne pas trop faire de bruit avec ses pantoufles. En effet, celles qu'elle portait aux pieds étaient un peu spéciale, car elles étaient faites en verre : des pantoufles de verre. Son père, le roi de ce petit royaume, les lui avait faites faire sur mesure, car aujourd'hui, Melinda fêtait ses 16 ans. La princesse finit par se moquer de faire entendre ses bruit de pas. Après tout, la salle de bal était pleine, et il y avait tellement de bruit que personne ne pouvait entendre le son du verre sur le sol. Melinda traversat la salle, pour se rendre sur le balcon. Elle remarqua que de nombreux princes avaient les yeux rivés sur elle.
En effet, Melinda était une très belle jeune fille aux cheveux bruns, élégante, pleine de grace, et il était difficle pour les jeunes princes de résister à son charme. En vérité, elle en avait assez qu'on la trouve jolie, car, bien qu'elle savait qu'elle était d'une grande beauté, Melinda ne pouvait s'empêcher de penser qu'il lui manquait quelque chose, quelque chose qui rend belle toutes les femmes : l'amour.
Melinda arrivat au balcon et s'accoudat à la rembarde. Regardant au loin, la princesse se demandait quand elle éprouverait enfin ce sentiment, et surtout, à quoi ressemblerait l'élu de son coeur.
D'un coup, Melinda sentie qu'une main était posé sur son épaule. Elle sortie donc brusquement de sa rêverie et se retournat pour voir à qui appartenait cette main.
Il se passat alors une chose étrange. Melinda regardat le propriétaire de la main : c'était un beau jeune homme, grand, brun avec de profond yeux noirs. Elle ne pouvait s'empêcher de la regarder.
-Excusez-moi! Je ne voulais pas vous effrayer! lui dit-il.
Il fit un baise main à Melinda pour se faire pardonner.
-Oh, ce n'est rien, vraiment! lui répondit Melinda, qui avait l'impression de devenir toute rouge.
-Je voulais juste vous souhaiter un bon anniversaire.
-Merci!
-Oh! Je me présente. William Belmont, prince du royaume voisin.
Le jeune homme fit encore un baise main à Melinda.
- Enchanté! dit-elle.
-Vous avez de très belle pantoufles! Mais elles n'égalent pas votre beauté. C'est vrai que vous êtes vraiment très belle!
-Moi, je suis belle? lui dit Melinda en affichant son plus beau sourire.
-Comme si vous ne le saviez pas! lui répondit William, affichant à son tour un magnifique sourire.
-Merci. dit Melinda en baissant la tête.
C'était étrange. Melinda avait l'impression que son coeur battait de plus en plus vite. Est-ce qu'elle était...
-Je crois que le diner va bientôt être servit. Peut-être m'accorderez-vous une danse après? demanda William.
-Avec plaisir.
-Parfait! A tout à l'heure, dans ce cas.
William rentra dans la salle de bal. Melinda resta sur le balcon à le regarder. Puis, une fois qu'il eu disparut, elle décidat de s'éclipser discrétement de la fête pour faire un tour dehors. Elle avait besoin d'air. La princesse se rendit dans les jardins royaux. Là, elle levat la tête et regardat la lune.
"Alors c'est ça, l'amour? C'est bien mieux que ce je pensait" dit-elle.
Mais encore une fois, Melinda dut sortir de sa rêverie. Elle entendait une voix, qui semblait venir du fond des jardins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo du Castlevania
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Malesherbes
Emploi : Lycéen
Loisirs : Lire et jouer à Castlevania
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Castlevania : Rebirth [fanfic]   Mar 1 Sep - 11:42

Chapitre 2

Le sacrifice



"Maman?"
Melinda reconnut la voix immédiatement. C'était celle de sa mère, décédée deux ans auparavent, à la suite d'une maladie.
Melinda avança doucement, puis un peu plus vite, jusqu'à finalement courir vers le fond des jardins royaux.
Au fond se trouvait une ancienne chapelle.
Melinda se souvint que ses parents lui avaient ordonnés de ne pas y entrer.
Lorsque la princesse demandait pourquoi, on lui répondait simplement qu'elle était trop jeune pour comprendre.
Quoi qu'il en soit, la voix ne venait pas de la chapelle, mais d'à côté, près d'un arbre décrépie, avec une vieille faux coincé entre ses racines.
Melinda cherchat autour d'elle, mais elle ne voyait personne.
-Mamant? hurlat-elle.
-Ici, sous les racines de l'arbre! lui épondit la voix de sa mère.
Melinda s'approchat de l'arbre, regardat les racines et vit sous l'une d'entre elle un petit trou. La voix venait de là.
-Melinda, ma fille! Je t'en prie, libère moi de cette prison! dit la voix.
-Comment? demanda la princesse.
-Utilise la faux!
Melinda décoincat la faux des racines, et l'utilisat pour creuser un plus grand trou.
-Oui! C'est ça! Continue! dit la voix.
-Oh maman, je suis tellement heureuse de te retrouvée! Pourquoi ton ame n'es-elle pas partie dans l'au-de-là? demanda Melinda.
Mais la voix ne répondit pas.
Malgrès cela, Melinda continua de creuser le trou avec la faux.
Elle ne remarqua pas que, au fur et à mesure que le trou s'élargissait, le ciel s'obscurcissait.
-Oui! Continue, continue! dit la voix
Et Melinda continuait, sans s'arrêter.
-Oui! hurla la voix lorsque Melinda eue creuser un trou suffisamment large.
De la fumée noire sortie alors du trou.
Meinda s'éloignat de celui-ci, appeurrée.
Elle regardait la fumée sortir de plus en plus vite.
Et c'est alors qu'un grand squelette putréfié, vétue d'une grande cape faite à partir de la fumée noire, sortie du trou.
Le squelette lachat un rire qui glassa le sang de la princesse.
-Mais... Tu n'es pas... ma mère! dit Melinda d'une voix tremblante.
-Bien sûr que non, petite sôte! J'ai usé de mes pouvoirs pour que tu me libère de ma prison! dit calmement le squelette.
Il tendit alors sa main putréfiée vers Melinda, qui tenait encore la faux.
L'objet se mit alors à trembler, puis s'envola des mains de la princesse pour venir dans celle de la créature en décomposition.
Le monstre regardat Melinda de bas en haut, et Melinda crue voir un sourire se dessiner sur le visage du squelette.
-Je te remercie de m'avoir sauvé, jeune vierge. Laisse moi t'offrir un cadeaux en guise de ma reconnaissance! dit le monstre.
Il s'avançat alors vers Melinda.
La princesse se mit à courir pour tenter d'échapper à la créature.
Melinda , sans réfléchir, entra dans la chapelle abandonnée. La créature était toujours derrière elle.
Melinda courue vers le fond de la chapelle. Elle ouvrit la seule porte et découvrit que sur le sol de la pièce, des runes étaient gravée. Au centre de cette pièce se trouvait un grand arbre, qui semblait être un pommier.
Melinda vit deux escaliers, de part et d'autre dans la salle. Elle empreinta le plus proche, et arrivat sur un des petits balcons d'où on pouvait voir la même pièce avec le pommier.
Melinda se retournat et vit que la créature s'approchait d'elle.
Il n'y avait aucunes sortie.
Melinda était coincée.
Le squelette pointa alors sa main en direction de Melinda, et lancat une boule de fumée vers la jeune fille.
Melinda fue touchée. Elle passa par dessus la rambarde du balcon, et s'écrasat sur le sol de la salle du pommier.
Les pantoufles de verres de la princesse étaient cassées.
Les pieds de Melinda saignaient, mais la chute qu'elle avait faite était plus grave encore.
Melinda était morte.
Son sang coulat vers le pommier, et se répandit sur ses racines.
Il se format alors un grand trou dans le sol de la chapelle.
Le squelette, toujours sur la balcon, regardat la scène et dit :
-Bienvenue, mon seigneur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo du Castlevania
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Malesherbes
Emploi : Lycéen
Loisirs : Lire et jouer à Castlevania
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Castlevania : Rebirth [fanfic]   Sam 10 Oct - 18:06

Chapitre 3

Le retour du prince



Melinda se réveilla en sursaut. Elle était allongée par terre, sur le sol de la chapelle, là où se trouvait le pommier. Elle regarda autours d'elle pendant quelques instants, puis se releva. La salle était en très bon état, pour des ruines de quelques centaines d'années. Elle resta là, sans bouger.
"Quel cauchemar j'ai fait! pensa-t-elle, j'ai due m'endormir sur un des bancs des jardins, et faire une crise de somnambulisme."
La princesse sortie de la chapelle, et se hâta de retourner au château.
Quand elle arriva, tout les invités s'apprétaient à se mettres à table.
Une fois le diner terminé, le prince William invita Melinda à danser.
Sur la piste de danse, Melinda ne voyait plus que le beau prince, mais le cauchemar qu'elle venait de faire continuait de la hanter.
-Quelque chose ne va pas? demanda William.
-Oh non, tout va bien! C'est juste que j'ai fait un cauchemar, tout à l'heure, s'empressa de répondre Melinda.
-Je vois. Ce n'est jamais agréable, dit le prince.
Et ils continuèrent de danser. Melinda était tellement perdue dans les yeux du prince qu'elle ne remarqua pas que son père aussi dansait, avec une très belle femme qui venait d'arriver à la fête.

A la fin de la fête, William retournat, avec ses parents, dans son royaume.
Un jour, le père de Melinda informat cette dernière qu'il comptait se remarier, avec une certaine Carmilla, la femme avec qui il avait dansé à la fête. La jeune princesse était heureuse pour son père, mais elle se rendît compte que cette Carmilla était obsédée par la richesse, et surtout, par sa propre beauté. Le troisième jours qui suivit le mariage du roi et de Carmilla, ce dernier fût retrouvé mort. Il baignait dans une marre de sang, et semblait avoir été lacéré à coup de griffes. Melinda pleura pendant des jours, sur le lit de mort de son père. Carmilla, qui était devenue sa belle-mère, semblait s'être bien vite remise de la mort de son époux. Elle restait souvent enfermée dans ses appartements, laissant la jeune princesse avec ses larmes et sa peine.

Un mois plus tard. Melinda était dans les jardins royaux, juste en dessous du balcon de sa chambre, et caressait la fourrure chaude du cadeau que lui avait fait son père pour son anniversaire: un chien, que Melinda avait nommé Toutou. Soudain, le chien se releva, et regarda quelque chose. La princesse leva la tête pour voir ce que fixait son chien, et vit debout, devant elle, le prince William. Elle se releva précipitamment, et se jetat dans les bras du prince.
-William! Vous êtes revenu!
-J'ai appris pour vôtre père. Je suis désolé.
En guise de réponse, Melinda lui sourit. Le prince embrassa alors la princesse. Surprise, celle-ci se dégageat de l'étreinte du jeune homme, et courue vers une porte ouverte du château, montat les escaliers, et arrivat dans sa chambre. Le princesse se rendit sur son balcon, et dit au prince:
-Vous êtes fou!
-Oui, fou d'amour pour vous! répondit William. J'ai tant voyagé, à la recherche du grand amour, et jamais je n'ai vue de plus belle femme que vous!
-Taisez-vous! La reine pourrait vous entendre! dit Melinda, qui était devenue toute rouge.
-Et bien qu'elle m'entende! Dès que j'ai posé le regard sur vous, j'ai tout de suite sût que vous êtiez la femme de ma vie!
Et sur ces paroles, le prince sortie la mandoline qui était accroché dans son dos, et se mit à jouer une douce mélodie.

Dans les appartements de la reine Carmilla:
La reine s'approchat d'un grand miroir, accroché au mur. Elle se regardat dedans, souriant, et dit:
-Miroir, miroir, mon beau miroir, dit-moi, qui est la plus belle de toute?
A cet instant, un visage apparut dans le miroir, et répondit:
-Ta beauté est suprême, oh ma reine, mais aujourd'hui, une jeune fille te surpasse.
-Comment! C'est impossible! Qui est-elle? hurlat Carmilla.
-Sa peau est presque aussi blanche que la neige. Ses cheveux sont noirs comme l'ébène. Et ses lèvres sont rose comme le plus beau rosier de tes jardins. La princesse Melinda est la plus belle, oh ma reine.
-Comment est-ce possible!? Hier encore, j'était la plus belle! cria la reine au miroir.
-Oui, mais aujourd'hui, la princesse à retrouvée son prince charmant. L'amour est la chose qui rend encore plus belle n'importe qu'elle femme, oh ma reine. Depuis la mort de son père, l'amour de la princesse à considérablement diminuer, mais aujourd'hui, le baiser qu'elle à reçut du prince Belmont à ravivé cet amour endormie.
Carmilla s'approchat de la fenêtre, et vît le prince jouer de la mandoline à la princesse, souriante.

-C'est magnifique, dit Melinda.
-J'espère m'être fait pardonné la maladresse de mon baiser, répondit William.
-Vous n'aviez rien à vous faire pardonner. C'est moi qui est réagit bêtemment. Vous m'avez tellement surprise, dit Melinda.
Le prince reculat, pour tenter de mieux voir sa belle, mais trébuchat sur une marche, et tombat au sol.
La princesse se précipitat alors hors de sa chambre, descendit les escaliers, et arrivat au jardin, où elle vit que les gardes empoignaient par les bras de William.
-Mais que ce passe-t-il!? cria la princesse.
-Sur ordre de sa majesté la reine Carmilla, cet individu doit être enfermé dans le donjon, expliqua le chef des garde.
Ils s'en allèrent, laissant Melinda seule, avec son chien, et la mandoline brisé de son prince.
Elle regardat vers la fenêtre de sa belle-mère, et vît celle-ci souriante, qui l'observait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jojo du Castlevania
habitué +1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Malesherbes
Emploi : Lycéen
Loisirs : Lire et jouer à Castlevania
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Castlevania : Rebirth [fanfic]   Ven 8 Jan - 17:12

Chapitre 4

Le vrai visage de la reine


Le soir venue, Melinda se dirigea vers le donjon, où était enfermé son prince. Elle lui ouvrit la porte de sa cellule pour qu'il puisse s'enfuir. Après de longs adieux, le prince monta sur son cheval, et retourna à son royaume.
La princesse l'observait du haut de son balcon, pensive. Pourquoi sa belle-mère avait-elle emprisonné William? Heureusement, le prince avait promis de garder le secret de son arrestation, pour éviter à Melinda de se retrouver seule au château. Après tout, Carmilla était sa seule famille, en plus de son chien fidèle.
Mais la princesse ne pouvait restée sans explications. Ainsi décidat-elle de se rendre aux appartements de sa belle-mère.
Lorsque la jeune princesse arriva à destination, la reine n'était pas dans ses appartements. La jeune fille y entra donc pour attendre sa belle-mère. Le grand miroir accroché au mur attira l'attention de la princesse. Il était si grand, et son cadre était... sinistre. En effet, le cadre était fait de bois d'ébène, et des crânes, des serpents et des chauves-souris y étaient sculptés.
Melinda s'en approcha, et s'y observa. Elle sursauta lorsqu'elle se rendi compte que la reine était juste derrière elle.
-Que fais-tu là?! dit Carmilla.
-Excusez-moi d'être entrée, mais je voulais savoir pourquoi vous avez emprisonnée le prince William? Il n'a rien fait de mal!
-Disons juste qu'il n'était pas conscient de ce qu'il fesait, répliqua la reine.
-Pardon? demanda Melinda, perplexe.
-Tu es amoureuse de lui, non?
-Oui, mais je ne...
-Tu as un destin bien spéciale, Melinda. Je ne pouvait laisser ce prince te voler à mon seigneur.
-Mais qu'est-ce que vous racontez?! s'écria la princesse.
La reine regarda par la fenêtre. C'était la pleine lune, et ses rayons commençaient à se refletter sur le grand miroir.
-Il est grand temps que je t'explique, dit la reine.
Sur ce, elle se tourna vers Melinda.
-Le soir de tes 16 ans, tu as vécue quelque chose d'horrible, n'est-ce pas?
La princesse ne sût quoi répondre. Est-ce que la reine parlait de son cauchemar?
-Tu penses peut-être que c'était un cauchemar, mais c'était la pure réalité, dit la reine, un sourire aux lèvres.
Melinda voulue sortir de la pièce, mais la porte se refermat brusquemment.
-Tu es morte! Mais tu as ressuscitée! hurla la reine. Nous avons été piégé par tes ancêtres! Seuls certains disciples, dont moi ont pûent sortir de nôtre prison! Tout les autres ont été envoyés dans "L'Autre Monde"!
Sur ces paroles, Melinda se souvînt de tout. De la libération du squelette putréfié, à son meurtre! Elle se souvînt que pendant un instant, elle flotait dans les air, juste au dessus de son corps ensanglanté, dont le sang coulait vers le pommier de la chapelle. Elle se souvînt que le sol s'était craquelé et avait libéré des créatures de l'enfer. Et elle se souvînt d'avoir vue une lumière vive éclairer toute la chapelle, avant que son esprit ne retourna dans son corps, soigné de ses blessures mortelles.
-Vous... Vous êtes un monstre! s'écria Melinda.
-Une succube, ma chère. Ton destin est d'épouser mon seigneur. Et une fois qu'il aura gouté ton sang, il sera libéré de ce monde où les ténèbres se meurent chaque jours! dit calmement Carmilla.
-Epouser? Mais qui est ce seigneur?
-Dracula, le vampire légendaire.
-Dracula?!
Melinda en avait déjà entendue parlé dans les livres. Ses ancêtres avait réussie à enfermé le vampire dans une chapelle. Seul le sang d'une jeune fille pure pouvait le libérer.
-Et c'est pour ça que vous avez emprisonnée le prince?! Pour l'empêcher de me protéger?! demanda la princesse.
-Oh, pas seulemment à cause de cela.
La reine empogna alors la eune fille par le bras, et la traina jusqu'au miroir.
-Vois-tu, ma chère, ton amour pour ce prince te rendait plus belle. Tu comprendra que je ne pouvait pas le tolérer!
La reine jeta Melinda contre le mur.
-Tu étais la plus belle du monde! Ce titre ne n'appartiend qu'à moi! hurla Carmilla.
Elle voulut donner un coup de pied à la jeune fille, mais celle-ci esquiva et s'emparra d'un chandelier. Elle voulû frapper sa belle-mère, mais celle-ci évita le coup. Le chandelier frappa donc l'objet qui était derrière la reine: le miroir. Un coin de l'objet se brisa.
-Non! NON! hurla la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castlevania : Rebirth [fanfic]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Castlevania : Rebirth [fanfic]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur la fanfic Castlevania : Rebirth
» Castlevania : Rebirth [fanfic]
» Castlevania The Adventure Rebirth
» Castlevania: amis pour la vie [fanfic]
» Castlevania The Adventure ReBirth - Wii - 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Jeux videos :: Illustration/texte/scan-
Sauter vers: