AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Goldeneye Reloaded: le remake à éviter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 33
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Mar 22 Nov - 3:27

Tout content de voir que le remake du mythique Goldeneye sur Wii a été adapté sur PS3 et XBox360, je me suis empressé d'acheter le titre sur XB360... Immense déception. Voici ma chronique, basée sur les 5 premiers niveaux du jeu.


Visibilité:
Il y a un gros problème avec l'affichage PAL 60 Hz: les ennemis sont difficiles à distinguer au loin (leur silhouette se confond souvent avec le décor et on ne les remarque que grâce à la flamme que leur arme produit quand ils tirent) et les textes sont illisibles. Ce problème de visibilité handicape sévèrement le joueur.


Graphismes:
Ils sont largement en-dessous du niveau de la concurrence, mais cela ne me dérange pas. Autant certains décors fidèles à l'original sur 64 m'ont plu (le barrage de Severnaya), autant ceux qui n'ont rien à voir m'ont insupporté (la boîte de nuit).


Jouabilité:
Pas de problème particulier, il s'agit d'un clone de Call of Duty.


Mode de jeu:
Comme je le dis ci-dessus, le jeu est une copie éhontée des derniers Call of Duty: l'absence de barre d'endurance, remplacée par des taches de sang sur l'écran quand on encaisse trop de balles (la vie se régénère automatiquement), le point avec la distance à parcourir et la direction, l'impossibilité de porter plus de 3 armes, laisser X appuyé pour ramasser une nouvelle arme... Les "coups du lapin" portés du tranchant de la main qui étaient si trippants à donner dans l'original sont remplacés par des bêtes coups de poing et de crosse. Tout est banalisé, formaté, ce qui rend le jeu chiant, médiocre et impersonnel.
D'ailleurs, il n'y a plus de missions avec des objectifs précis à réaliser (à part des trucs vagues), il s'agit juste de rentrer dans le tas, tirer sur tout ce qui bouge et tout faire sauter, avec une adaptation très libre du film comme prétexte de toile de fond.
La liberté d'action est très limitée: murs invisibles innombrables, impossibilité de détruire des éléments du décor, de tirer sur des alliés ou neutres, bref d'interagir avec les autres personnages. On ne peut que tirer sur les ennemis et les cibles. De même, lorsqu'il s'agit de saisir un objet ou d'enclencher un mécanisme, tout est codifié par le script.


Son:
La musique est au mieux correcte, au pire merdique, mais sa répétitivité la rend pénible au bout de 5 ou 10 minutes (notamment dans la boîte de nuit). C'est assez incroyable de constater que des jeux récents comportent autant de boucles que des jeux NES. Les doublages français et les dialogues sont complètement pourris, et tout aussi répétitifs que la musique. Évidemment, il est impossible de changer de langue...


Difficulté:
Comme dans la plupart des jeux next gen, la difficulté est amoindrie par les sauvegardes automatiques et l'absence de barre de vie. Par contre, certains passages sont particulièrement frustrants, car on ne sait pas exactement ce qu'on doit faire ou comment procéder pour remplir l'objectif donné (encore la boîte de nuit), il devient alors difficile de ne pas péter un câble et défoncer sa console à coups de marteau. La progression dans le jeu est facile... mais elle ne procure pas de plaisir.


Scénario:
À part quelques ressemblances au niveau des décors et de l'intrigue, le jeu n'a presque rien à voir ni avec le jeu N64, ni avec le film. À quoi sert la trame de Goldeneye si les visages des acteurs, les endroits et l'époque sont modifiés? À éviter de payer des droits d'auteur, mais à se faire aussi du fric impunément sur le prestige du Goldeneye 64. En somme, le jeu n'est qu'une machine à fric.
Que viennent foutre les écrans plats, les smartphones et les clés USB dans l'univers de Goldeneye? Si au moins le jeu s'était contenté d'être une adaptation éloignée avec des clins d'oeil à l'original... Alors qu'ici, l'adaptation n'est qu'un prétexte, comme dans un Castlevania Adventure Rebirth.


Finalement c'est encore le procès des jeux next gen que je fais dans cette chronique: ce mélange des genres indigeste, cette priorité accordée à la rentabilité, cette manie du formatage, cette incapacité à la moindre innovation...

Ce jeu est un double échec. Double échec, car il vise à la fois les fans de Call of Duty et les nostalgiques du Goldeneye 64 et du film; or, il y a un fossé de 10 ans entre les deux générations. D'un côté, les jeunes joueurs habitués aux sorties FPS récentes seront déçus par les faiblesses techniques du jeu par rapport à la concurrence. De l'autre, les nostalgiques seront également dégoûtés par cette adaptation si éloignée de l'original, qui confine tellement au n'importe quoi qu'elle engendre de l'agacement et de la frustration.

Bref, le jeu est bien pire et moins distrayant que les épisodes de 007 sortis sur PS2 (Nightfire, Espion pour Cible...), en fait c'est le pire jeu James Bond auquel j'ai joué à ce jour. Quoique non, le Goldeneye DS est encore pire, mais rien d'étonnant à cela. Pour conclure, je ne sais même pas si je vais continuer à y jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkumajoD.
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1389
Age : 25
Emploi : S.T.A.L.K.E.R
Loisirs : Explose du snork
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Mar 22 Nov - 16:33

tu joues en 60hz ou en 720p? tu as bien une tv hd avec hdmi?
donc pour changer la langue faut changer la langue de la console :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 33
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Mer 23 Nov - 5:12

Pour Goldeneye Reloaded (et d'autres jeux), je suis obligé de jouer en 60 Hz.
720p? je sais pas, j'ai pas accès à ce paramètre.
Il y a des ports HDMI sur ma télé, je branche le Free Server (pour la diffusion télévisée) sur un port HDMI. Par contre la XB360 se branche sur le port Péritel.
Merci pour la langue, je vais essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanoa Of The Dead
habitué +2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 26
Localisation : Dans une chapelle.
Emploi : Prêtresse Exorciste.
Loisirs : Lire des romans d'horreur au coin du feu.
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Mer 23 Nov - 20:44

Juste deux questions: Est ce qu'on peut toujours utiliser les akimbos d'armes comme dans la version 64 ? et est ce que le multi est aussi fun ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkumajoD.
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1389
Age : 25
Emploi : S.T.A.L.K.E.R
Loisirs : Explose du snork
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Mer 23 Nov - 21:08

KaFarD a écrit:
Pour Goldeneye Reloaded (et d'autres jeux), je suis obligé de jouer en 60 Hz.
720p? je sais pas, j'ai pas accès à ce paramètre.
Il y a des ports HDMI sur ma télé, je branche le Free Server (pour la diffusion télévisée) sur un port HDMI. Par contre la XB360 se branche sur le port Péritel.
Merci pour la langue, je vais essayer.

ha déjà, essaie de te procurer un cable HDMI, c'est très important pour tes yeux, je ne plaisante pas!
Ils sont chiant de pas laisser la VOSTFR :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocnael
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1631
Age : 33
Emploi : Agent comptable
Loisirs : JV et plein d'autres trucs
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Jeu 24 Nov - 0:14

Citation :
impossibilité [...] de tirer sur des alliés ou neutres
J'ai pas joué au jeu mais j'ai vu une vidéo du premier niveau où ce truc m'avait choqué.
Merde, GoldenEye permettait de tuer ses alliés. Ok, c'était Mission Failed si tu le faisais mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 33
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Jeu 24 Nov - 8:17

Oui, échec de la mission mais tu pouvais continuer à jouer jusqu'à la mort, contrairement à d'autres jeux (Mission Impossible sur 64, 007 Nightfire sur PS2...) où l'échec d'un objectif interrompt directement ta partie.
Laisse tomber de toute façon, le principal rapport entre Goldeneye Reloaded et l'original, c'est le titre du jeu.


AkumajoD. a écrit:
ha déjà, essaie de te procurer un cable HDMI, c'est très important pour tes yeux, je ne plaisante pas!

Ok, je vais essayer, merci du conseil. Mais pourquoi est-ce qu'ils n'incluent pas directement un câble HDMI au lieu d'un câble péritel dans la boîte de la XB360?
D'ailleurs à propos, je trouve que le système de détection de mouvement pour allumer la console ne sert à rien, et je suis sûr qu'il va finir par se mettre à déconner.


Citation :
Ils sont chiant de pas laisser la VOSTFR :/

C'est clair! Il me semble que ce problème était déjà présent sur les épisodes 007 PS2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KaFarD
Maitre du chateau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1172
Age : 33
Emploi : musicien
Loisirs : jeux vidéo
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   Jeu 15 Déc - 11:37

J'ai rejoué au Goldeneye Reloaded DS, que j'ai terminé hier. Je le trouve largement meilleur que son congénère next gen. Voici le premier jet de ma chronique:



Graphismes:
Les graphismes sont assez hideux, surtout vus de près. Quand on s'approche trop d'un décor, on voit une bouille de pixels où on distingue même les lignes de séparation entre les différents polygones.

Musique:
Il y a en tout et pour tout 4 ou 5 thèmes musicaux (pour une quinzaine de missions), plutôt bons et efficaces, mais qui sont repris dans plusieurs niveaux aux ambiances complètement différentes. Les bruitages sont corrects. Les doublages sont moins désastreux que dans le jeu XB360.

Liberté:
Les seuls éléments avec lesquels on peut interagir clignotent. On ne peut pas tirer sur des alliés, ni exploser des éléments du décors qui ne clignotent pas, ni ouvrir des portes au hasard. Tout est scripté et dirigé, mais moins que dans le jeu next gen.
Impossible de mettre des coups de main. Impossible de tirer à bout portant, le bouton d'attaque déclenchant automatiquement un coup de crosse (ce qui implique qu'on est complètement impuissant quand on est désarmé ou qu'on a épuisé ses munitions).
Impossible de refaire une mission passée ou de revenir au début de la mission, sauf en mode 'Contre la montre' (dans lequel, comme dans le Goldeneye sur N64, il faut terminer la mission en un temps record pour gagner des codes de triche). Seule alternative: recommencer au dernier point de sauvegarde ou recommencer le jeu au début.

Combats / intelligence artificielle:
Il y a un problème vraiment singulier dans ce jeu: les dégâts causés par les ennemis. Ils font autant, voire plus de dégats à une distance inatteignable qu'en face à face. On peut se faire tuer en 3 secondes par un ennemi à peine visible à l'écran, alors que si le même ennemi se trouve juste devant nous, il a besoin de 4 balles pour tuer le joueur.
L'intelligence artificielle des ennemis est assez mauvaise. Ils ne sont pas aussi suicidaires que sur N64 (quand on se planquait derrière un mur et qu'ils venaient se faire abattre), mais ils sont stupides, illogiques et peu réactifs. Par exemple, on peut s'approcher à quelques mètres d'un ennemi en face à face sans se faire griller.

Difficulté:
La difficulté est mal dosée. Certains passages (comme celui dans le bunker après le déclenchement du gaz) sont pénibles et stressants car les ennemis reviennent par vagues successives illimitées. Le passage au stylet dans l'hélicoptère est également hérissant. A contrario, l'escapade du train qui est censée atteindre le comble du suspense de l'intrigue (rappelons que dans le jeu N64, il fallait tirer sur Ourumov avant qu'il n'abatte Natalya, puis découper au laser une trappe dans le sol en moins de 3 minutes) n'est même pas chronométrée. L'affrontement avec Xenia est ridiculement facile (sans parler de l'affrontement final...).
La difficulté est très inégale car le joueur progresse aisément, rapidement et uniformément dans le jeu, sauf à 2 ou 3 reprises où il se retape le même passage une dizaine de fois.

Interface:
L'usage du stylet, de l'écran double et des autre gadgets de la console est inventif.

Scénario:
Le jeu est relativement fidèle au film d'origine, et revisite certains épisodes du jeu N64: le bunker, les archives, la jungle (qui n'est plus à Cuba, mais en Afrique...). Les têtes des personnages sont changées, leurs voix aussi. L'intrigue est donc identique au film, à quelques détails près. Certains changements peuvent cependant pas s'expliquer par une question de droits d'auteur: la substitution de certains liueux géographiques, l'introduction de gadgets technologiques comme les clés USB et autres cartes magnétiques qui dénaturent le contexte historique de l'intrigue.


Ma note: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goldeneye Reloaded: le remake à éviter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goldeneye Reloaded: le remake à éviter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goldeneye Reloaded: le remake à éviter
» [PS3/ XBOX360] Goldeneye 007: Reloaded
» [JEU] FALLDOWN 3D : Éviter la collision [Gratuit]
» [Lecture] Le topic des BD/comic/mangas à éviter
» [JEU] SNAILS RELOADED : Un Parfait clone de Worms ! [Demo/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castlevania france :: Autre :: Autre jeuxvideo-
Sauter vers: